• Accueil
  • > LE BLOG WWW.ISSOPHA.UNBLOG.FR POUR QUOI FAIRE ?

LE BLOG WWW.ISSOPHA.UNBLOG.FR POUR QUOI FAIRE ?

LE BLOG WWW.ISSOPHA.UNBLOG.FR POUR QUOI FAIRE ?

Isso cvBonjour A.,   

Je me réjouis de ton retour de mail qui témoigne de l’intérêt que tu as pu porter à mon laïus de tantôt.    

J’adhère complètement à tes réflexions constructives sur la nécessité de rendre plus lisible, moins filandreux et saturé l’accès au magma d’informations que charrie le blog http://issopha.unblog.fr. J’y adhère d’autant plus que depuis la création de cet espace de réflexion et d’échange, j’ai cherché tous les moyens techniques possibles d’améliorer la forme. Mais assurément, c’est un problème technique qui ressortit malheureusement aux concepteurs et animateurs de la plate-forme sur laquelle j’ai créé le blog, c’est le support UNBLOG.fr. Il se trouve que malgré toutes les tentatives de restructuration, d’amélioration de la mise en page et de la mise en forme, je reste tributaire de leur pré-paramétrage et ce n’est absolument pratique. Et vous avez raison. Le chapitrage, le classement (alphabétique, par défaut) des sujets, la non-interopérabilité de certains fichiers et de  certaines polices d’écriture …ce sont autant de problèmes qui ôtent au blog l’intérêt heuristique qu’on aurait pu lui prêter…Pardonnes-m’en !   

Le thème choisi de l’interface principale du blog apparaissant d’ailleurs comme le moins mauvais choix, la moins mauvaise interface. Les barres latérales qu’il est impossible de redimensionner, la titraille que l’on ne peut modifier, bref j’ai les doigts et l’imagination liés à la bonne fantaisie de la plate-forme UNBLOG.FR. Difficile dans ce cas là d’hiérarchiser et de classer  pour un meilleur repérage les rubriques et chapitres sur la page centrale .Pourtant , paradoxalement , sur la page d’administration que seul l’animateur du blog peut visualiser , il est possible de le classer de  façon , disons académique :TITRE  , PARTIE , Chapitre , sous-chapitre , sous-sous-chapitre ,  etc.   

Toutefois,  je réfléchis déjà à un déménagement du blog sur un site web véritable, avec un contrôle et un paramétrage personnalisé. C’est une question de temps, mais ça se fera. En attendant, indulgence, de grâce !   

Cela dit, reportons nous sur le fond.   

Tout d’abord, mon combat et ma démarche sont loin d’être individuels. Et pour cause : Agir local, penser global est un des leitmotivs des mouvements altermondialistes dans la droite ligne desquels s’inscrit le blog  http://issopha.unblog.fr. 

 Il se veut altermondialiste, alternatif, non pas dans le strict sens d’opposition binaire à l’ordre suprême libéral actuel, mais alternatif dans le sens le plus pluriel du terme. Ce qui dément toute binarité. Alter, c’est autre, ou les autres. J’ai repris à mon compte la formule conventionnelle qu’utilisent tous les mouvements altermondialistes , à savoir UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE , de manière à identifier très  clairement le positionnement idéologique , la vocation ” gauchisante ” du blog , son ton , sa couleur partisane…Il ne s’agit point d’un blog qui fait l’apologie du fauchage de semis de maïs Monsanto ou de destruction de resto MacDo…C’est l’expression avant tout d’un ras-le-bol des discours qui tendent à prêter caution scientifique et donc à ériger en  vérité quasi éternelle  , un ordre politique , économique  et socioculturel foncièrement contingent , condamné à la finitude et donc au dépassement et au remplacement.   

L’autre monde possible , chacun l’imagine à sa fantaisie , à son rythme , à sa couleur , en fonction de sa culture , de son environnement , de son vécu , de ses conditions historiques , de sa région , du jeu de rapports de forces autour de soi , en fonction de ses valeurs , de l’idéologie qui irrigue son action…Il me semblait par conséquent redondant de citer LES AUTRES MONDES POSSIBLES , puisqu’il va de soi qu’il y a autant de mondes possibles qu’il y a de propositions alternatives et de laissés-pour compte de cet ordre mondial  dominant . Voilà pour le titre. 

Tu remarqueras dans le même temps qu’en sous-titre du Blog, il y a marqué le néologisme “ALTERMONDES “ avec un “S” à la fin…ceci aurait déjà pu satisfaire ton interrogation. Il y a autant de façons d’humer une rose qu’il y a d’individus sur terre. J’espère que ça répond à ta question. 

Sur ma démarche que tu soupçonnes  individuelle , je précisais que mon action se dilue dans un ensemble cohérent d’actions  , dans lequel s’inscrivent divers mouvements associatifs  et ONG altermondialistes , ce d’autant que je suis membre du CRAN-France et  de l’association SURVIE-France  , association citoyenne française qui milite pour l’assainissement des relations franco-africaines , et propose des ALTERNATIVES politiques  , économiques et des mesures liées au développement  qui émaillent les relations entre
la France et ses anciennes colonies… Une AUTRE FRANCAFRIQUE donc… 

 Et cette réalité est forcément corrélée à d’autres problématiques  politiques et économiques internationales, car je demeure convaincu dans l’idée que TOUT SE TIENT. L’ordre libéral mondialisé a ses effets dans tous les secteurs de la vie sociale,  culturelle et intellectuelle, effets positifs certes, mais surtout effets pervers. L’actualité quotidienne est là qui en témoigne à suffisance : la fièvre inflationniste sur les marchés du monde, les soulèvements populaires auxquels elle donne lieu, la récession économique aux USA , les guerres entretenues pour le contrôle des sources de matières premières , l’inévitable choc des civilisations , le retour du refoulé colonial en France , la présidence sarkozyenne et ses contradictions…TOUT SE TIENT ! 

 Et aux dérives du « tout qui se tient », s’opposent et se proposent un ensemble de solutions plurielles, transversales, complémentaires que l’on ramasse et identifie sous le qualifiant ” ALTERMONDIALISTES “. 

 Je ne suis donc pas seul engagé dans cette démarche, convaincu que les problèmes et les injustices ne se régleront pas d’elle-même. Le désordre actuel, la dérégulation de l’économie du marché (l’OMC fait de la figuration quand elle ne nourrit pas cette dérégulation). J’agis donc à mon niveau ,” en local , en pensant local et  global “ ,  j’agis à diffuser l’information “alternative “  , celle que contraignent  à la marginalisation les grands médias classiques  , presque tous  à la solde des puissants( la concentration économique des médias , tous les patrons veulent aujourd’hui s’acheter qui une chaine de télé qui un journal papier , marchandiser l’info ). Les Puissants de ce monde   n’ont aucun intérêt à ce que le désordre actuel change. Bien plus, les Maitres du monde ne nourrissent une aversion carabinée pour la démocratie. Le puissant aime le pouvoir, veut le légitimer, le conserver et le perpétuer à l’envi. Il a donc maille à partir avec la démocratie (le pouvoir du grand nombre, de la masse) dont il se pose pourtant prétendument comme le chantre et le réhabilitateur. Sarkozy chante la démocratie en France ( et encore !  ) et la dispute aux autres  quand ils viennent du Tchad, du Congo, du Cameroun, etc. Le puissant n’aime la démocratie mais s’en dit  le laudateur, au point de conditionner souvent certaines relations bilatérales à cet impératif normatif. 

  Les appareils idéologiques d’Etat comme les médias ( exceptés les résistants ) , les églises/religions(opium du peuple et Sarkozy l’a compris qui veut investir ce champ sous les dehors de réhabilitation de la foi publique dans un pays qui a adhéré au principe de la laïcité )  , l’Ecole et tous les moyens de diffusion de la culture et de formation idéologique…eh bien il y a lieu de les penser , de les interroger…le medium c’est le message , n’est-ce pas (Marshall Mac Luhan ). 

 Débusquer le caché , déconstruire l’apparent , mettre à jour les logiques qui fondent les discours  , les actions qui légalisent  , légitiment et perpétuent les rapports dominants/dominés  , telle est l’ambition du blog. A titre d’illustration, pourquoi les colonies d’Afrique francophone restent-elles   assujetties à
la Métropole France  en dépit du temps mondial de la démocratie supposé bousculer les vieilles habitudes autocratiques et capitalistiques  du Bwana blanc ? pourquoi rien ne change  ? Pourquoi la démocratie est-elle aussi haïe par ceux-là même qui disent vouloir l’imposer à la planète toute entière ? 

 Chercher les altersolutions…à  tout ce monde en perdition, qui se « malthusianise », se « gobinise ».  Le Darwinisme social n’a jamais eu autant pignon sur rue qu’aujourd’hui. Les malthusianistes se frottent les mains. Bientôt il n y aura peut-être plus d’Afrique. Les puits de pétrole s’assèchent, on substitue aux matières premières des solutions synthétiques, on va progressivement se passer de cette Afrique-là, quand il ne restera plus rien à gratter , sinon un tas de macchabées tailladés à la machette ou morts par trop de misère.     

Chercher les alternatives politiques et économiques , sociales et culturelles , crédibles et efficaces , même si temporellement situées ,  à ce monde fou , à ce Cameroun fou qui canarde ses enfants  , descendus crier famine  au nom de tous ces aînés couards qui ont décampé , foutu le camp de la contestation  active, civile ou politique.   

Chercher les alterécritures  à cette Histoire monopolisée , distordue et  écrite par les Vainqueurs , cette Histoire souvent amnésique  qui passe sous silence les crimes les plus abominables qui se puissent imaginer  , cette Histoire qui se complait à célébrer une mémoire (
la Shoah ) au détriment d’autres mémoires ( les massacres de Sétif par
la France , des Chinois par le Japon , des aborigènes , des autochtones par les allochtones blancs d’Europe , les ethnocides antillais par les maîtres de la métropole France , les complicités avérées de la France dans le génocide rwandais ,la Françafrique etla Mafiafrique dont on ne dit et n’écrit pas  l’histoire  présente  , cette histoire qui se déploie pourtant  sous nos yeux , secret de polichinelle…l’interventionnisme , l’ingérence politique des anciens colons dans les affaires de leurs ex-colonies , etc ,) N0.ul ne dit la vraie histoire . Quelques velléités frondeuses à noter ça et là , initiatives de réécriture d’une histoire authentique , initiatives  isolées qu’évitent proprement les médias supposés éduquer , orienter et renseigner le public. 

Non , il y en marre et le blog http://issopha.unblog.fr se donne ambitieusement cette vocation , en convoquant les contribution diverses les plus pertinentes , les plus marginales parce que touchant au cœur des tabous : rendre à la vérité d’aujourd’hui ce qui est à la vérité d’aujourd’hui et d’hier, donner aux citoyens du monde les outils intellectuels et idéologiques nécessaires à se libérer de l’esclavage mental , celui qui vous dit ,” il n y a rien à faire , c’est bcp trop fort et complexe pour de simples esprits “. Se libérer de cet esclavage dont les victimes se rendent parfois elles-mêmes complices, à l’insu de leur plein gré, se libérer afin d’écrire soi-même son propre bonheur.  

En vérité, je vous le dis, TOUT EST POSSIBLE pour les esprits audacieux.   Le blog, à l’instar de milliers d’autres sur la blogosphère  nourrit modestement cette ambition là. Mettre en relief la parole dissidente que l’on passe à la trappe, et démantibuler la parole mensongère que politiques, médias et intellectuels du pouvoir  érigent en vérité populaire et la seule qui vaille. Remettre chaque chose à sa place, restituer à chacun la mémoire qui est la sienne, le devoir qui est le sien, et surtout les droits inaliénables et sacrés qu’une certaine Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen  reconnait à chacun de nous. 

Nous vivons dans un monde de plus en plus bourré d’illusions et  de diversion, de divertissement et de démission. (Consulter à ce sujet le remarquable site de Sylvain Timsit  www.syti.net

On a du mal à distinguer le bon grain de l’ivraie, démêler le vrai du faux. Les faits d’histoire sont prostitués, remaniés à volonté, on mêle la légende à la réalité, on accentue des sujets accessoires et amenuise des questions d’une extrême gravité (les malheurs de l’Afrique apparaissant du point de vue historique pour certains comme ” un détail “). Et dans cet exercice, les médias, les écoles et les académies universitaires ont largement démontré leur capacité de nuisance et de honteuse collusion avec les gardiens de l’ordre inégalitaire actuel. 

Il s’agit donc de sortir de cette réalité vituelle , de cette reality-community dont parlait déjà en 2004 l’ancien conseiller spécial de Georges Walker Bush , le sémillant Karl Rove récemment démissionnaire , la reality-community  ( qui a aidé à construire les raisons de faire la guerre en Irak , en Afghanistan, comme dans  les scénarii de cinéma ) qui est une sorte de réalité qui ne correspond pas à la réalité vraie mais que les experts en manipulation psychologique posent et fixent dans nos esprits comme la réalité vraie à travers différents outils et processus  de conditionnements pavloviens , selon le principe d’un HOLOGRAMME. Voilà, le monde actuel me semble être un grand hologramme qui semble fonctionner de façon automatisée, intelligente et autonome à la suite d’un paramétrage subtil et complexe dont seule une extrême minorité d’individus maîtrisent le secret. Les dénégateurs sont libres de crier à
la Théorie du Complot. 

Et le blog http://issopha.fr  a l’ambition de travailler à mettre à jour ces mécanismes, à les requestionner en profondeur, au travers d’analyses de différents auteurs, dont Chomsky, Bourdieu et quelques rares autres héros qui méritent encore aujourd’hui l’appellation d’intellectuels.  D’Afrique , d’Europe , d’Amérique , d’Océanie , d’Asie , je les convoque tous  à travers leurs récits , leurs paroles  , mêmes tues , à dire LE FAIT , le fait sacré cher au sociologue et qui devrait l’être à l’historien et au journaliste , au-delà de leurs chapelles politiques. Dire ce fait que les politiques antidémocrates et leurs acolytes des médias contrôlés et des académies de formatage libéral maltraitent. 

Il n y a point en science de vérité immuable, la vérité est aussi fille de son temps, de son époque. Le trafic de la vie quotidienne ne fait pas l’économie de cette thèse. 

Il y a donc d’autres façons de voir les choses, de les sentir, de les faire, de les conduire, dans le sens du Bien de Tous, en tous lieux, pour toutes les époques à venir. Les spécialistes de
la PNL (Programmation Neurolinguistique) le savent bien. La sociologie ne dit pas autre chose lorsqu’elle célèbre à travers les œuvres de ses pionniers successifs : LE RELATIVISME CULTUREL. Ce qui est vérité aujourd’hui ne le sera pas demain, ce qui l’est en Orient ne le sera pas en Occident et vice versa. 

Les associations altermondialistes (sur les sujets de la dette, corruption, pauvreté, liberté d’expression, développement, dialogue culturel ,etc) tendent aujourd’hui à fédérer leurs actions tout en les décentralisant…Chacun pense et agit local en restant réglé et synchronisé aux autres ONG (et autres acteurs de
la Résistance mondialisée)  à l’échelle de la planète… 

Telle est la démarche qui gouverne la parturition et l’évolution du blog http://issopha.unblog.fr , UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE.    Ce blog qui me tient à cœur m’est un Outil modeste d’éclairage, politiquement situé à gauche de la gauche social-démocrate, outil de vulgarisation de la pensée plurielle, de prévisualisation et d’invention convaincue d’AUTRES MONDES POSSIBLES. 

Et ceci est dit et précisé de façon tonique sur  la page d’accueil du blog… 

Pour le salut du monde qui nous entoure, depuis le voisinage direct jusqu’aux lointaines contrées, IL Y A DE QUOI FAIRE…et TOUT EST POSSIBLE comme ça l’a été et l’est encore pour ceux qui GOUVERNENT CE MONDE TECHNOLOGIQUE POURRI ET DESHUMANISE. Ils l’ont pensé, nourri, éduqué, réglé et autonomisé, et ça marche pour eux. 

Pourquoi pas les faibles ? User des mêmes armes que les puissants, la propagande (des alter), de la même formule, de la même stratégie pour déconstruire un monde laid et lui substituer un espace viable pour tous. On ne change pas la méthode qui gagne. Quitte à transiger avec le capitalisme, et inventer une sorte d’ALTERCAPITALISME. 

  Ceci est le sens de ma démarche. 

  Elle est collective, puisqu’elle t’interpelle. 

  Merci de ton intérêt, de ton action et au plaisir de te lire plus souvent. 

  Issopha 

Une Réponse à “LE BLOG WWW.ISSOPHA.UNBLOG.FR POUR QUOI FAIRE ?”

  1. cat dit :

    Bravo pour ce blog qui remet bien des pendules à l’heure et qui pourrait faire que l’homme subitement se tiendrait debout. Les affaires récentes et quelles que soient leur nature démontrent s’il en était besoin la main mise et la manipulation d’un gouvernement mondial.Il a été créé aux Etats-Unis en 2000 et regroupe les plus grands de ce monde en termes de puissance à la fois financière et politique.
    Ce que je pense à titre individuel n’a pas beaucoup d’importance, ce que je pense en revanche c’est que la pensée des autres + la mienne peuvent être un puissant contre pouvoir.
    Merci

Laisser un commentaire

 

Kabylie News |
Ensemble, Préservons Rognac... |
Elections 2008 Municipales ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Transferring the UNITED NAT...
| l'Algérie au quotidien
| Yüzyıla Ağıt