Que ce soit en mail ou en commentaires, je reçois beaucoup de questions sur l’affaire Coupat, et plus largement sur l’affaire des sabotages des lignes TGV, imputés à un groupuscule d’extrême gauche, et qualifiés d’entreprise terroriste.