Mesmer fut Haut-commissaire au Cameroun (1956-1958) puis en Afrique équatoriale française (1958), enfin haut-commissaire général en Afrique occidentale française (1958-1959). Chemin faisant, il est passera par un cabinet ministériel en 1956, à la France d’outre-mer, dont Gaston Defferre est le ministre. Pierre Messmer travaillera sur une loi-cadre préparant l’évolution de l’Afrique française. Plus tard il deviendra ministre des Armées le 6 février 1960, fonction qu’il conservera, d’un gouvernement à l’autre, jusqu’à une autre secousse, celle de Mai 68… C’est dire que son rôle fut central dans la mise sous tutelle du Cameroun et dans les mécanismes désormais bien connu de la françafrique.