DE LA RECONSIDERATION URGENTE DES GRANDS HOMMES

DE LA  RECONSIDÉRATION URGENTE DES GRANDS HOMMES

 

Bonjour  Cher Monsieur Lautréamont ,

Isso cv

 Je me permets avant toute chose de reproduire un extrait de votre dernier post  sur mon blog  http://issopha.unblog.fr , suite à mon article sur quelques uns des personnages historiques que je considère comme de GRANDS HOMMES ,dont Malcolm X , ERNESTO CHE GUEVARA et dans une moindre mesure HENRY FORD , et ce pour justifier le pourquoi des arguments consignés plus bas.

 » Voici donc quelques faits que vos grands hommes ont réalisé.Bien sûr, nous sommes tous humains, et les grands combats imposent de grands sacrifices. Mais soit vous ignorer les faits que je vous relate, soit vous feignez de ne pas les savoir, mais lorsque on fait une telle déclaration lors des premières lignes de votre présentation de ce sujet(je vais mon chemin semant un peu d’amour partout où besoin est , une colère forte mais saine partout où le pouvoir écrase ….), on se doit faire attention à ce que l’on écrit. Car certains de vos grands hommes ont gentillement participé à ce que vous dites haïr…dans l’attente de vous lire. »

Ainsi donc…Cher Monsieur Lautréamont , je m’étais empressé de répondre à la première partie de votre post , ignorant que vous vous étiez assez longuement attardé et de façon pertinente , intéressante et renseignée sur quelques uns de personnages de l’Histoire auxquels je colle bien volontiers l’étiquette de GRANDS HOMMES. Je vous dois en effet quelques explications ,visant non seulement à vous réitérer et de la manière la plus ferme pourquoi je prête à ces « sombres individus » ces auréoles , mais surtout pourquoi, loin d’ignorer les envers des décors comme vous le siginifiez , l’antisémitisme supposé de l’intellectuel juif américain Noam Chomsky( le plus grand à mes yeux ) soutenant le négationnsite français , le Professeur Faurisson , l’antipatriotisme français du militant tiers-mondiste antillais Frantz Fanon prenant fait et cause pour l’indépendance de l’Algérie aux côtés des combattants du FLN en 1961, des obédiences franc-maçonniques de Karl MArx et Abraham Lincoln ayant contribué au bien de l’Humanité souvent pour des raisons qui sont loin d’être aussi philantropiques et humanitaires qu’on le croit , du sang versé de nombreux patriotes au nom de la Révolution burkinabè par le capitaine Sankara et le Conseil National de la Révolution qu’il dirigeait , hauts faits dont se sont aussi illustrés des Monuments tels que Kwame Nkrumah ( du Ghana, ) et sans doute Amilcar Cabral ( de Guinée Bissau )…et je pourrais allonger cette liste à l’infini…

Image de prévisualisation YouTube

Tous ces travers , tous ces crimes n’en font pas moins de ces hommes de Grands Hommes , et si pour beaucoup l’Histoire , non plus celle écrite uniquement par les Vainqueurs , mais bien celle qu’instille avec courage , à coups de sursauts révolutionnaires , les peuples opprimés , si donc l’Histoire en a fait des héros , c’est en considérant les exploits plus ou moins achevés que ces hommes et femmes ont réalisés.Je ne vous la referait pas cette Histoire ,Wikipedia vous en dirait bien plus et bien mieux que je ne le ferais.

Avant d’en revenir au CHE GUEVARA et à MALCOLM X aux idées humanistes desquelles personnellement je m’identifie , comme beaucoup d’autres jeunes de la génération des années 70 aux USA ,il me plait de vous rappeler combien j’attache du prix , à travers ce blog , à LA RESTITUTION FIDELE DU FAIT( dans la mesure de mes possibles et de mes savoirs , forcément limités ). Ma passion pour ces  » héros » ne m’aveugle pas au point où j’en viendrais à occulter leurs actes les moins avouables.

 Image de prévisualisation YouTube

Je pense  que , dans la démarche de réconcilier les côtés ange et démon de ces acteurs majeurs de l’histoire de l’humanité , le lecteur ou le citoyen ne peut que mieux jauger le poids et l’importance de chacune de leurs facettes sur l’amélioration du sort des hommes et des femmes de ce monde , aussi petits fussent-ils , aussi condamnés à longer la périphérie de l’histoire qu’ils puissent apparaitre. Sarkozy nous l’a encore rappelé il y a peu à Dakar le 26 juillet dernier. Je tiens à le préciser , ce blog prétend contribuer à travers des articles que je ( forcément subjectif ) juge pertinents à éclairer l’opinion sur des pans obscurcis ou simplement marginalisés de l’histoire , ceux qui mériteraient à plus d’un titre d’être connus , dans l’optique de réconcilier avec eux-mêmes ceux qui s’interrogent sans cesse sur leur histoire , d’apaiser les tensions entre communautés ( le cas de la France est un exemple parlant) , car le discours sur le passé a horreur du vide. Pourtant , de nombreux gardiens de la parole officielle travaillent dans l’ombre avec forces moyens sophistiqués et subtiles , à taire ces autres aspects de  » NOUS « .

 Image de prévisualisation YouTube

Pour en revenir au CHE permettez-moi avant toute chose de vous citer un extrait du dernier ouvrage CHE GUEVARA : UNE BRAISE QUI BRULE ENCORE , co-écrit par Olivier Besancenot ( le facteur trostkyste devenu comandante guévariste) avec son complice Michael Löwy , qui s’inscrit à rebours de la mouvance déconstructrice du mythe à la mode :  » OUI , LE CHE A TUE.  » Chaque libération rencontre ce dilemme.Celle de la France , en 1944 et 1945 , s’est soldée par l’exécution de milliers de collaborateurs ».. Ils poursuivent ainsi leur réhabilitation de l’homme CHE… » Non LE CHE N’AVAIT RIEN D’UN SURHOMME.  » Mais il avait cette qualité rare chez les acteurs de la scène politique : la cohérence entre les paroles et les actes , les idées et les pratiques ,la pensée et l’action. »

 Image de prévisualisation YouTube

Aussi je me permettrais à nouveau , mon cher Lautréamont , de vous citer , vous , en réponse à mon introduction sur les Grands Hommes :  » Bien sûr, nous sommes tous humains, et les grands combats imposent de grands sacrifices « . Et je confirme , il n y a point de combats qui ne fassent pas de martyrs. CHE en est l’exemple le plus parlant. Non pas que certaines morts ou vies valent moins que d’autres , mais je le dis et ce fermement , la vie d’un Hitler , d’un Staline , d’un Pétain , de tous ceux qui ont trahi à un moment ou à un autre les siens , qui ont à ce point sophistiqué les armes de destruction massive pour s’en prendre à coeur joie à d’autres hommes, eh bien la vie de ces ennemis de l’humanité m’importent bien peu que celles des Libérateurs (qui peuvent eux aussi parfois se transformer en oppresseurs , et alors à ce moment là, leurs vies n’en vaudraient pas plus la peine. Ôter une vie pour en sauver de milliers d’autres me semble un dilemme vieux comme le monde , mais les libertadores l’ont résolu à leurs façons , ça n’en fait pas d’eux des bourreaux pour l’humanité toute entière).

Image de prévisualisation YouTube

Je hais les BUSH. Je hais Goering. Je hais les Colons qui ont massacré plusieurs centaines de milliers de populations bamilékés dans les années 40 dans le pays dont je suis originaire : le CAMEROUN. Je hais la France qui a d’une certaine manière participé au massacre d’un bon millions d’individus Tutsis au Rwanda, au prétexte qu’ils n’étaient pas du bon côté du pouvoir. Je hais les Turcs de 1915 qui ont massacré autant d’Arméniens , je hais Polpot et ses victimes du Cambodge , je hais Senghor qui a à ce point confondu sa négritude d’avec celle de millions de Noirs au point de vendre son âme à la blanchitude occidentalo-française qui ne retiendra d’ailleurs de lui que le haut fait du :  » l’émotion est nègre , la raison est hellène « .

Image de prévisualisation YouTube

Je hais encore plus Jules FERRY qui a , au-delà de l’école , participé à l’oeuvre de systématisation de la colonisation en Afrique. Je hais tous ceux qui s’en sont pris à l’humanité d’une manière ou d’une autre. Et je CELEBRE ceux qui se sont battus au péril de leurs vies pour libérer les peuples assujetis , les peuples piétinés , à qui on a dénié souvent toute âme humaine, et toute aptitude à faire l’histoire. Difficile de savoir raison garder lorsque l’on se livre à l’écriture de ce genre de lignes , la passion a tendance à l’emporter. Aussi , je me désole de découvrir mon ressenti de l’instant et vais en quelques mots résumer mon propos.

Image de prévisualisation YouTube

CHE GUEVARA , c’est l’une des voix majeures de la lutte contre l’impérialisme occidentalo-américain. Tous les ennemis de la révolution ( souvent complices du colon impérialiste qui lui ne recula devant rien pour réduire en esclavage de millions de populations dans le monde , au point d’avoir suscité la formation d’un ensemble géopolitique nommé : LE TIERS-MONDE ) , ces ennemis de la révolution , disais-je , ne pouvaient que s’exposer aux balles des libertadores. Et je vais vous dire ,dans le même contexte , j’aurais sans doute agi de la même façon. Autre chose , mon pays vit une telle situation de crise politique et économique , de déchéance morale que si à moi seul j’avais le moyen immédiat de déloger du pouvoir l’autocrate qui s’y accroche depuis plus de 25 ans ( 1982) , je recourrai à tous les moyens nécessaires( ça ne vous rappelle rien ? ).Devant la violence et le jusqu’auboutisme de l’oppresseur ,il faut sans état d’âme opposer un jusqu’auboutisme résistant, fût-il violent.

Image de prévisualisation YouTube

Quand on a replacé CHE GUEVARA et bien plus encore MALCOLM X dans le contexte socio-politique de la violence physique et symbolique subie par les leurs ( la ségrégation aux USa, les lynchages subis par les Noirs , les meurtres orchestrés des membres des Black Panthers par le FBI ou les dictatures latinoi-américaines soutenues par Washington , et , pire encore , le putsch a couté la vie à Salvador Allende et à tous les opposants à la dictature du Capital , relisez vos notes , Monsieur Lautréamont !!!) , on comprend aisément qu’à cette violence , on ne put qu’opposer la violence.

Image de prévisualisation YouTube

Les chantres de la non-violence ( que je cite, soit dit en passant, parmi mes  » héros « ) , GANDHI et MARTIN LUTHER KING , l’ont appris à leurs dépens. L’angélisme de King et sa naïveté chrétienne à croire qu’ à la violence de la marginalisatoion raciale on pourrait opposer efficacement une attitude non-violente lui a non seulement coûté la vie , mais surout coûté le podium de l’histoire en comparaison d’un Malcolm X , plus pragmatique et réaliste , salué et réhabilité par la jeunesse afro-américaine depuis les années 70 , avec le revival de ses idées incorporées dans le porgramme de lutte du mouvement du Black Power et des Black Panthers ,et qui a connu un pic en 1992 sans plus s’arrêter depuis lors , avec la sortie du film MALCOLM X ( mon film préféré) réalisé par un autre grand défenseur des petits avec son arme la plus rédoutable : la Caméra , j’ai nommé SPIKE LEE.

Image de prévisualisation YouTube

Je l’ai déjà consigné dans un autre post en réponse aux vôtres , Luther King a été érigé en héros de la communauté afro-américaine par l’establishment politique et historique blanc et chrétien, moins menaçant pour les Blancs qu’un Malcolm X dont a éhontément résumé l’action militante et conscientisante à la Violence. Non , Monsieur Lautréamont , et vous le citez vous-mêmes dans le Post, Malcolm X n’était pas foncièrement un apologiste de la vionece , mais un negro étranger en son propre pays qui pensait que le respect des siens devait absolument se faire , dût-il recourir à tous les moyens nécessaires , le fameux THE BALLOT OR THE BULLET ( l’urne-le vote ou la balle-la cartouche).

Image de prévisualisation YouTube

Je vous cite à nouveau , Monsieur :  » En mars 1964, il plaide toujours pour un Etat séparé ou pour le retour en Afrique, mais à partir de mai, il admet que les Noirs doivent rester aux Etats-Unis et obtenir le respect de leurs droits et libertés, et ceci « by any means neccessary », « par tous les moyens nécessaires ». Il rejette catégoriquement la non-violence. »

Et vous poursuivez avec une clarté que je vous salue : « Au retour de son voyage (de la Mecque en 1964) et en particulier de son séjour dans la ville sainte où il a pu rencontrer des musulmans de toute origine, Malcolm X change son discours et déclare : « je n’approuve pas la condamnation d’une race entière […]. Je ne suis pas raciste et je n’approuve aucune croyance raciste ».

J’ai donc du mal , Monsieur Lautréamont , à comprendre ce que vous reprochez à Malcolm X. Seuls les imbéciles ne changent pas , et c’est de ce Malcolm X de la fin de sa vie que je suis plus que jamais attaché, un homme capable de trancher avec des idées qu’il défendait avec une telle furia et passion, au péril de sa vie…il fallait le faire , il l’a fait et …vous connaissez la suite.

 Image de prévisualisation YouTube

Au fond X était un grand humaniste àla peau noire , qui a longtempspensé qu’ioln’ y avait point defatalité au triste destin social des Afro-Américains. il s’est battupourtous, et il a fallu se frotter àl’humanisme de la religion pour se reconnaître cette unique vérité : Nous sommes Tous frères, quoi que les apologistes du séparatismede la Nation Of Islam ou du Ku Klux Klan prétendent. Il n’est jamais trop tard pour reprendre le  » Chemin de Damas  » comme on dit. Il s’est confronté à la vérité et s’est désolé de son extrapolation de la méchanceté à toute la communauté blanche.Un homme capablede s’amender est déjà , rien que pour ça ,à mes yeux , un Grand Homme. Ce dont ne sont pas capables les actuels locataires de l’Elysée,concernant les fautes de France. Bien plus , on s’achemine vers une systématisation du  » racisme génétique ». Mais bon , passons.

Image de prévisualisation YouTube

Le rêve de King est mort avec lui-même. Il n y en qu’en France , et ça ne m’étonne guère ,qu’on en fait le héros, mythifié au détriment du véritable héros légitime de la communauté black aux USA. Ceci , évidemment est mon point de vue , loin de moi l’idée de vous y enrôler.

Les tensions raciales aux USA ( et en France aussi d’ailleurs) sont encore bien présentes , et la question de l’intégration des descendants d’esclaves noirs est loin d’être intégrée.

Image de prévisualisation YouTube

Lu dans le Monde Diplomatique du mois de Novembre :  » Sur Proposition d’Aimé Cesaire , le Parlement unanime a voté en 1946 une loi faisant des colonies de la Martinique , de la gaudeloupe et de la Guyane des départements français. Peut-on, pour autant , dire que la traite négrière et l’esclavage font partie intégrante de l’histoire de France ? «  . Vous connaissez la réponse.Je me suis autorisé cette longue digression pour attirer votre attention sur la manipulation politique du discours sur l’Histoire.

Image de prévisualisation YouTube

La lecture que vous vous êtes fait de cette histoire de MalcolmX est écrite par ceux-là mêmes , ces révisionnistes de mauvais aloi qui , sous leurs sursauts de kukluxklanismes latents, martèlent à coups de productions historiques mesongères la suprématie éternelle blanche. Ce n’est pas cela le sens exclusif de l’hsitoire pour moi, le conflit éternel que certains appellent de leurs voeux entre races, entre cultures , entre communautés. L’Histoire ne se résume pas à savoir qui est plus grand que qui. Le choc des races et des Civilisations que les Faucons de Washington et les Néo-conservateurs et Néo-réacs que chapeautent Sarko et ses ouailles en France appellent de tous leurs voeux. Gardez-vous , Monsieur Lautréamont, d’y verser aussi naïvement.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Toujours se poser cette question : Qui écrit l’histoire que vous lisez? Une épistémologie indispensable du discours historique , et toute production scientifique et même journalistique , voilà ce à quoi le lecteur et le citoyen devrait se consacrer scrupuleusement, pour peu qu’il en ait l’alerte et la volonté et les moyens , pour éviter de se faire enrôler par les gourous avides de pouvoir et dé pécule dans la secte de la pensée unique, secte des  » Illuminatis  » ( Les Illuminés ). Mais ça c’est une autre… histoire.

Image de prévisualisation YouTube

C’est fort du constat de l’imposture , des mensonges à répétition , des révisionnismes , des obsolescences, des occultations , des manipulations , des prostitutions de l’Histoire , que j’ai pris à coeur de la revisiter moi-même , en écoutant ceux que l’on écoute jamais par ce qu’ils dérangent , et s’ils dérangent ,c’est parce qu’ils disent la vérité factuelle  tout au moins la vérité de l’instant.

L’histoire écrite par les scribes de l’Etat , ce n’est pas ma tasse de thé , autorisez-moi cette trivialité.Vous-mêmes , Monsieur Lautréamont, pouvez écrire l’histoire pour peu que vous vous confrontiez à la réalité , je dis la vraie et effective réalité du FAIT surlequel vous souhaitez discourir.L’autocensure qui caractérise l’écriture de l’histoire en France ne me décourage point , au contraire , cet évitement du fait qui ferait  » exploser 20 fois la République «  ainsi que menaçait feu Alfred SIRVEN du groupe ELF , me galvanise à aller plus loin , à lire le FAit au-delà des apparences , et si je vous suis tout à fait reconnaissant d’avoir attiré mon attentioon sur les facettes moins connues et moins roses des géants CHE GUEVARA et MALCOLM X , je ne les considère pas moins comme de GRANDS Défenseurs de la cause du peuple , des « sans importance » , des petites gens, et  j’en suis , moi ,  » une petite gens « .

Mon discours ne peut  donc qu’être influencé par ma position sociale , mes conditions historiques. Je ne suis pas un libéral au sens occidental du terme. Que non !

Je ne suis pas historien , je ne suis pas politologue , je ne suis même pas sociologue , juste formé quelque peu à la sociologie politique. Mais je m’exprime en mon nom personnel en tant que citoyen excédé des mensonges d’ETAT à outrance. Je me pense simplement profondément humaniste et respectueux de la Créature Divine ,sauf naturellement celle qui corrompt cette Oeuvre Suprême. Y croire est un choix et je l’assume.

Et depuis que j’ai « la chance » de vivre en France , je me suis confronté avec une violence inouïe et une désolation extrême de l’accaparemment de l’histoire par les politiques. Depuis l’élection à l’Elysée de Monsieur Sarkozy, la France n’a jamais été aussi révisionniste de son passé ( surtout colonial), aussi peu entière. J’élargis le propos , accordez-le moi ,et pardonnez moi mon opportunisme. L’Histoire coloniale et postcoloniale de France , l’Histoire qui intègre la nébuleuse et scandaleuse FRançafrique (ou présence française officieuse en Afrique et les massacres couverts de populations innocentes ) et l’acte courageux du capitaine Thomas SANKARA (qui a lui aussi tué ,je le confesse ), assassiné comme un chien par le françafricain COMPAORE…cette histoire suscite toujours réticence et gêne. Et le consensus semble même se faire au sein de la communauté des historiens et de quantité de producteurs du discours sur le FAIT. Une Omerta institutionnelle que j’exècre et qui me conforte dans l’idée que je vis dans un monde d’imposture permanente dans lequel ,avec peine , je cherche ma place.

Aussi , vais-je me reprendre à loisir, espérant ne point vous choquer, Monsieur Lautréamont :

Je vais mon chemin semant un peu d’amour partout où besoin est , une colère forte mais saine partout où le pouvoir écrase ….

Je vous souhaite le bonjour , Monsieur Lautréamont, et au plaisir de vous lire à nouveau, très vite.

3 Réponses à “DE LA RECONSIDERATION URGENTE DES GRANDS HOMMES”

  1. Anne Wolff dit :

    J’aimerais beaucoup publier ce texte sur mon blog,mais pas sans quelques précisions au sujet d’Henry Ford. Tout le reste du texte me plait beaucoup, mais ce passage-là me choque et j’aimerais quelques éclaircissements de ta part. A mes yeux Ford le mécaniste est une ordure absolue. Si tu souhaite donner suite…pourrais-tu le faire par mail que j’en sois avertie.Ton blog fait partie des blogs intéressants que j’ai envie de faire partager aux gens qui passent sur le mien.
    Anne

  2. nagualito dit :

    salut a tous les éclairés,moi j’ai honte d’etre francais ,d’etre citoyen ,quand je vois dans le monde ou je vis ,il ne resdte plus qua attendre la fin ,la liberation ,puisque de toute facon ,on n’est impuissant seul face a ce systeme,j’aii besoin de religiosité ,un sens a ma vie que j’ai perdu par l’amertume ,qui s’accumulent chaque jour,ils ont bien réussie leur projets ,instaurer l’ignorance a l’echelle mondial ,merci a ghandi,bob marley,martin luther king,malcom x ,le dalai-lama,mohamed,et tous les vrais hommes qui oeuvrent pour la vérité.dieu vaincra!!

  3. jams dit :

    Je pense que c’était, au début, un homme sincère qui croyait réellement à une société de partage des richesses et du travail et qui avait vraiment foi dans l’idéal marxiste.
    Au fur et à mesure de son combat pour cela, il a fini par tomber dans le piège du pouvoir et a fait de sa cause et de son idéal une doctrine à imposer aux autres, basculant, toutes proportions gardées, par-là même dans ce qu’il reprochait aux capitalistes.
    Je retiens sa conviction et son attachement à Castro. Il est resté honnête et sincère dans sa démarche et je pense qu’il a ouvert une voie nouvelle pour Cuba. Dire que c’était la bonne est une autre chose, mais je pense que son engagement et ses actions, une époque et à un moment donnés, ont eu un impact positif dans la vie des Cubains.

    “Frère, ne fais pas attention à la façon dont je parle, fais attention à ce que je dis. Je n’ai pas eu la chance d’aller dans les bonnes écoles de l’homme blanc parce que lorsque j’ai essayé, les portes étaient fermées mais si tu prend ce que je dis et l’arrange avec la belle façon dont tu sais parler, tu peux m’aider à sauver notre peuple.”
    Elijah Muhammad

    malcolm X etait un visionnaire et avait la capacite de comprendre son monde , de l expliquer et d en apporter les enjeux . si on l avait ecoute etpris au serieux car il avait de veritables projets de societe , alors aujourd hui toutaurait ete mieux

    je reproche a mon pays la france d avoir refuse de l accueillir pour des conferences . c est vrai qu au debut sa haine envers les blancs etaieent malsaines mais on oublie de dire qu apres son pelerinage a la mecque , il a ete metamorphose .

    il pronait l aotodefense , chose normale car personne ne protegeait les noirs . Quand votre propre etat vous abandonne , legitime le racisme ..que ferez vous ? vous laisserez les gens vous frappez ou s en prendre a votre pere , mere , femme ? non , je suis desolee , . on a voulu justifier ses prises de positions violentes par rapport a l islam …….enfin regardez son histoire tragique , sa mere violee par un blanc , son pere tue sous un train ! ! ! ! ! je me diq que malcolm a eu de la chance de ne pas avoir ete depressif ou pire un tueur ! ! sa haine et sa rage l ont fait avances et plutot que de se morfondre dans la drogue et adopter la mentalite d esclave , il a prefere s adoner a une vraie cause qui fera en sorte que ses filles , sa femme , lui meme et allah soient fiers de lui ! !

    j ai l impression que ceux qui le detestent auraient prefere le voir sombrer ..mais quant il sombrait dans la drogue ou etait ces gens avec leu lecon de morale ?

    rappelons nous aussi qu il etait dote d une grande integrite morale et qu il a quitte son groupe

    Malcolm X, c’était un esprit libre : « Souvenez vous que personne ne me dicte ce que j’ai à faire », « Je me sens comme un homme qui a dormi sous la coupe d’un autre. Je sens qu’à présent je pense et je m’exprime de façon indépendente. Avant, je pensais et parlais au nom d’Elijah Muhammad et suivant les consignes de celui ci. Aujourd’hui, je me sers de ma propre tête ». Ceux qui réduisent Malcolm X à ces déclarations houleuses, qu’il n’a pas à regretter, se voilent la face. La France, les socialistes et les communistes plus particulierement, devrait s’excuser de l’avoir laissé seul dans son combat. Nous ne sommes qu’un pays de laches.

    « Je sais que bien des sociétés assassinent les hommes qui les ont aidés à se muer. Si je meurs en ayant apporté la plus petite lumière, la plus petite parcelle de vérité, si je meurs en ayant pu contribuer à détruire le cancer raciste qui ronge la chair américaine, alors, tout le mérite en revient à Allah. Ne m’imputez que les erreurs ».

Laisser un commentaire

 

Kabylie News |
Ensemble, Préservons Rognac... |
Elections 2008 Municipales ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Transferring the UNITED NAT...
| l'Algérie au quotidien
| Yüzyıla Ağıt