• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 3 janvier 2009

Zimbabwe : L’insoumis et le bouc emissaire , par Aminata TRAORE , ancienne ministre malienne

Posté par issopha le 3 janvier 2009

19/12/2008
 
Zimbabwe : L’insoumis et le bouc emissaire , par Aminata TRAORE , ancienne ministre malienne dans ACTUS ET DEBATS AFRIQUE artsubtitleleft transparent dans AFRIQUE PARADOXES
« Il n’est pas certain que l’extrême personnalisation du conflit et la diabolisation de l’un des principaux protagonistes – Robert Mugabé en l’occurrence – ait aidé en quoi que ce soit à clarifier les enjeux de la lutte sociale et politique en cours au Zimbabwe ». Achille Mbembe (Zimbabwe : le cynisme des nations)
transparent
artsubtopright
artsubbasleft
 
Par Aminata D Traore
artoutiltop
artoutilbas

Zimbabwe : L’insoumis et le bouc emissaire

pixelorange pixelorange
transparent
pixelorange
 

1. Qui juge qui ? Pour quels crimes ?

transparent
Le torrent de boue dont on couvre Robert Mugabé depuis de longs mois a quelque chose de nauséabond et de suspect. J’en souffre. »Qui le juge ? De quels crimes est-il coupable ? » sont parmi les questions que nous sommes nombreux à nous demander, ce 10 décembre 2008, à l’occasion du 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH).

« A 85 ans, pourquoi s’accroche-il tant au pouvoir ? » entendons nous dire. Est-ce une raison suffisante pour l’humilier ? Est-il le seul de cette génération, à occuper ce poste a un tel âge ?

« Il est au pouvoir depuis 28 ans. » En termes de longévité au pouvoir est-il le doyen en Afrique ?
(PNG)

« La fraude électorale ? » A-t-on oublié les élections américaines de 2000 ?

Rares sont ceux qui, en dehors du continent, se doutent des enjeux véritables de cette campagne de dénigrement et de déstabilisation d’une rare violence contre cet homme tant le titre de dictateur sied aux dirigeants du Sud, plus particulièrement ceux du Continent noir. Il suffit de regarder du côté de la Cour Pénale Internationale pour s’en convaincre. Pendant ce temps les fauteurs de guerre en Irak et en Afghanistan se posent en défenseurs des droits de l’homme au Zimbabwe et partout ailleurs.

Puisqu’ils ne sont pas à une contradiction près, les puissants de ce monde élèvent par ailleurs des murs devant ceux dont ils prétendent défendre les droits lorsque ceux-ci tentent d’échapper aux effets destructeurs du capitalisme mondialisé. Le pacte européen sur l’immigration et l’asile dont la France a fait de l’adoption une priorité dans le cadre de sa présidence de l’Union Européenne est l’une des traductions de ce cynisme.

pixelorange   pixelorange
transparent
pixelorange
 
2. L’indignation sélective

transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Aminata Traoré transparent transparent  
transparent transparent Aminata Traoré
© universitadelledonne.it
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
L’indignation et la justice à géométrie variable qui jettent le discrédit sur les droits de l’homme tournent au scandale lorsque George W Bush se joint à Gordon Brown et Nicolas Sarkozy pour exiger la démission de Robert Mugabé, responsable selon eux des 600 personnes victimes du choléra. Toute perte de vie humaine est un drame. Mais alors, que dire des guerres en Irak et en Afghanistan qui ont fait près d’un million et demi de morts ?
Robert Mugabe aurait ruiné son pays dont l’économie était florissante et violé les droits des Zimbabwéens. En huit années d’une gestion calamiteuse George W Bush, a fait pire en conduisant l’économie la plus puissante de la planète au bord du gouffre avec des conséquences dramatiques et pour son pays et pour le reste du monde : accroissement du chômage, pertes de revenus, tensions sociales et violences en tout genre.

Que fait et que compte faire la fameuse communauté internationale dont George W Bush et ses alliés se réclament face au drame de l’Irak puisqu’il a enfin admis qu’il a commis une « erreur » tout en se défaussant sur des services de renseignements qui lui auraient présenté Saddam Hussein comme une menace pour les USA ? Ce mea-culpa tardif n’incite, visiblement, ni le Président américain, ni le Premier ministre britannique à changer de regard et de perspectives quant au Zimbabwe.

transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Robert Mugabe transparent transparent  
transparent transparent Robert Mugabe
© AFP
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
Le départ de Robert Mugabé, le Saddam Hussein de Tony Blair, est une obsession. Et, tant mieux, si la faim, le chômage, la maladie et la fuite des Zimbabwéens, provoqués par des années d’isolement et de sanctions économiques, peuvent être instrumentalisés en vue d’atteindre cet objectif. Un tel acharnement participe, bel et bien, à la criminalisation, la traque et l’élimination de la « racaille » dans les banlieues du monde globalisé.
(PNG)
Ainsi va le monde, soixante ans après la déclaration universelle des Droits de l’Homme (DUDH). Le « plus jamais ça » est parfaitement valable pour les « civilisés » qui évitent la guerre chez eux et se serrent les coudes dans la mise au pas des « barbares ». Pillée et humiliée l’Afrique se doit de tirer le maximum d’enseignements de cette réalité en apprenant à distinguer les conséquences des actes de sabotage économique et de déstabilisation des dirigeants qui osent dire « non » de la mauvaise gestion que les démocraties occidentales savent, du reste, pardonner tant que leurs intérêts ne sont pas menaces

 

 

3. L’asphyxie économique
transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Des partisans de ''Bob'' Mugabe transparent transparent  
transparent transparent Des partisans de  »Bob » Mugabe
© daylife
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
Pèle mêle, les ennemis Robert Mugabe retiennent, contre lui, en plus de l’expropriation des fermiers blancs des terres agricoles, l’hyperinflation qui chasse les élites (médecins, avocats, enseignants, journalistes…) du pays, l’opération de déguerpissement des mal logés en 2005, la fuite de plus de trois millions zimbabwéens vers l’Angleterre et l’Afrique du Sud, la répression des opposants, le pourcentage élevé de personnes atteintes du SIDA, la faim et, à présent, l’épidémie de choléra.
Mais, la quasi-totalité des situations imputées à l’incapacité du dirigeant zimbabwéen à gérer son pays résulte d’abord du non respect d’engagements pris, l’une des caractéristiques de nos rapports avec les pays riches comme l’atteste, plus récemment, les fausses promesses d’aide du Sommet de Gleneagles. L’argent qui coule à flot ces derniers temps dans le cadre du sauvetage des banques a toujours fait défaut quand il s’agit d’honorer les engagements pris envers les peuples dominés. Le facteur déclencheur de la crise zimbabwéenne est plus précisément le non respect par la Grande Bretagne de l’accord de Lancaster House (signé en 1979) selon lequel elle devait dédommager les fermiers blancs dans le cadre de la réforme agraire.

La terre, – un enjeu central dans toutes les sociétés dont l’économie repose sur l’agriculture – est donc au cœur de la rupture. C’est en cela que le bras de fer entre l’ex Rhodésie du Sud et l’ancienne puissance coloniale est emblématique des tensions en Afrique Australe et des conflits à venir à l’échelle du Continent puisque l’ouverture au marché rime de plus en plus avec l’octroi de centaines de milliers d’hectares aux investisseurs étrangers au détriment des petits producteurs.

transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Gordon Brown accusé d'être responsable de l'épidémie de choléra qui sévit dans le pays transparent transparent  
transparent transparent Gordon Brown accusé d’être responsable de l’épidémie de choléra qui sévit dans le pays
© afp/getty
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
L’économie zimbabwéenne était florissante et Robert Mugabé fréquentable tant que la minorité de fermiers blancs d’origine britannique pouvaient faire travailler des centaines de milliers d’ouvriers agricoles noirs sur les millions d’hectares de terres agricoles qui étaient en leur possession. Le héros de l’indépendance, est devenu l’homme à abattre à partir du moment où face au refus de Tony Blair de respecter les termes de l’accord de Lancaster House, il a dû récupérer les terres des fermiers blancs. Tout a depuis lors été dit à propos de la redistribution de ces terres qui n’aurait profité qu’aux proches de Robert Mugabé. La réalité est toute autre. Des milliers de familles sans terre jouissent aujourd’hui de leur droit à ce moyen de production. L’irrigation, les fertilisants, les prêts et la mécanisation sont autant d’efforts fournis dans le cadre de cette réforme agraire, avec les maigres moyens de l’Etat la priorité étant la couverture des besoins nationaux par l’agriculture nationale.
L’Europe, l’Amérique du Nord, l’Australie, la Nouvelle Zélande ont réagi dès la première procédure de retrait des terres, en 1997. Le dollar zimbabwéen a commencé à chuter et les sanctions économiques à pleuvoir : privation du pays de toute aide extérieure, de crédit, d’assistance de la part des institutions financières internationales et l’interdiction d’échanges commerciaux avec les entreprises américaines. Le pays de Robert Mugabé n’a bénéficié d’aucune aide en matière de balance des paiements depuis 1994 alors que jamais auparavant, il n’avait été privé d’apports extérieurs. Il a fallu, faute de prêts assortis de conditions favorables procéder à des émissions monétaires.

L’ingérence et la subversion à la base consistent dans ces circonstances à créer la pénurie en privant l’Etat souverain de moyens et à soutenir des ONG et des opposants politiques qui s’attirent la sympathie des populations auprès desquelles ils interviennent. Les conséquences de l’embargo et des sanctions économiques ont été aggravés par des sécheresses autrefois cycliques (à peu près tous les dix ans) mais désormais fréquentes du fait des perturbations climatiques.

 

 

4. L’alibi démocratique
transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Gordon Brown transparent transparent  
transparent transparent Gordon Brown
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
La Grande Bretagne prendrait une sacrée revanche sur l’histoire et rendrait un immense service aux fermiers blancs qui attendent, si elle parvenait à porter au pouvoir dans son ancienne colonie, un dirigeant de son choix ou tout au mois acquis au libéralisme économique. Au-delà de la Grande Bretagne, les puissances coloniales et leurs alliés n’ont jamais eu autant besoin de renforcer leur présence en Afrique, l’avancée de la Chine étant une véritable menace pour eux. Ils y arrivent au prix de l’ingérence, de la subversion et de la guerre. C’est dire jusqu’à quel point le fossé est abyssal entre la rhétorique sur la démocratie, les droits de l’homme et les desseins des Etats libéraux d’Europe et d’Amérique sur le Continent noir.
Le débat houleux qui pendant longtemps a opposé les Occidentaux aux dirigeants des pays d’Asie dont la Chine quant à la primauté des droits économiques et sociaux sur les droits politiques ressurgit ainsi à la faveur de la mondialisation néolibérale sans être pris en charge de manière conséquente par les formations politiques africaines, la société civile et les médias. Il en est ainsi parce que les dirigeants africains savent que leurs pays seraient dans le même piteux état que le Zimbabwe s’ils s’avisaient, à l’instar de Robert Mugabe, à aller à l’encontre des intérêts dominants. La politique de la terre brûlée est réservée, comme ce fut également le cas pour la Guinée de Sékou Touré, à tous ceux qui s’écartent du « droit chemin ».

Pour l’heure, en dépit du satisfecit des Occidentaux pour certaines « transitions démocratiques », le vote ne sert qu’au renouvellement du personnel local du système-monde. Les électeurs locaux en deviennent, à leur propre insu des clients de la politique spectacle et les victimes des rapports marchands qui lui sont sous-jacents. Les sujets qui peuvent écorcher les oreilles du G8, de l’UE et les IFIS tel que le pillage des matières premières de l’Afrique, le diktat des grandes puissances, la dette extérieure, les réformes néolibérales sont soigneusement écartés du débat électoral quand débat il y a. Et gare aux esprits critiques (opposants, médias, citoyens avisés…) qui osent défier les dirigeants dirigés dans leurs comportements mimétiques et complaisants. Ils sont combattus, de manière sournoise ou ouverte. Par contre, les faux opposants, les médias aux ordres, les associations et ONG qui savent manier la langue de bois seront épargnés, récompensés et utilisés pour soigner l’image du pays.

 

 

5. Nous sommes tous zimbabwéens
transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Morgan Tsvangirai, accusé d'être à la solde des occidentaux transparent transparent  
transparent transparent Morgan Tsvangirai, accusé d’être à la solde des occidentaux
© AFP
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
Rien ne justifie l’humiliation de Robert Mugabé et les privations imposées à son peuple afin qu’il se soulève et le renverse. Il n’est pas paranoïaque puisque Gordon Brown et ses alliés après avoir poussé Morgan Tsvangiraï marchent à présent à visage découvert et sans complexe, lui demandant de démissionner. Nommer et défier ses agresseurs n’a rien à voir avec la haine des Occidentaux véhiculée par certains médias qui excellent dans le lavage des cerveaux quant a Robert Mugabe. Précisément parce qu’il se savait le dirigeant d’un pays composé de Blancs et de Noirs il a tenté de les fédérer en nommant des ministres zimbabwéens d’origine britannique dans gouvernement.
Robert Mugabé n’est en aucun cas ce bourreau qui affame son peuple et le condamne à mourir du cholera et de je ne sais pas quelle autre maladie. Les quinze années durant lesquelles il avait les mains libres il a réussi à réaliser le taux d’éducation le plus élevé du continent en plus des performances économiques enregistrées. On ne peut lui reprocher non plus de s’être enrichi personnellement ; à l’instar de la plupart de ses homologues même si certains excès son reprochés à son épouse.

La persécution dont il est l’objet augure en réalité des difficultés à venir chaque fois qu’un dirigeant africain voudra se démarquer de la pensée unique en revendiquant la souveraineté économique, politique et alimentaire. Nous serons faibles et vulnérables tant que, face a une telle situation les peuples conscients des enjeux et des dangereux rouages du monde actuel ne prendront pas leurs destins en mains et ne défieront pas eux-mêmes leurs dirigeants mais aussi l’Union Européenne, les IFIs les anciennes puissances coloniales en quête de lieux d’ancrage ; de matières premières et de parts de marchés.

transparent
Nous sommes tous des Zimbabwéens face au défi de la nouvelle citoyenneté qui fera de nous les seuls et véritables responsables de l’alternance politique dans nos pays et de la défense de tous nos droits.Aminata D TRAORE
Ancienne ministre, Essayiste
Animatrice du Forum pour un Autre Mali (FORAM)

Bamako le, 10 décembre 2008

pucemenu Note de grioo.com : vous pouvez lire sur le même sujet l’article La faillite diplomatique de l’Afrique du Sud au Zimbabwe de J.C Shanda Tomne qui critique notamment l’attitude des intellectuels africains vis-à-vis du Zimbabwe

 

 

 REACTION A L’ARTICLE CI-DESSUS

 

Une défense honteuse de Robert Mugabe derrière une critique, pourtant, juste des régimes impérialistes européens

28/12/2008
 

Une paire d’auteurs réagit au dernier pamphlet écrit par Aminata Traoré, qui donnait son avis sur la persécution dont est victime, selon elle, le régime de Robert Mugabe de la part des chancelleries occidentales
transparent
artsubtopright
artsubbasleft artsubtitleright
 
Par Cheikh KASSÉ et Modou Matar DIA
artoutiltop
artoutilbas

transparent

pixelorange   pixelorange
transparent
pixelorange
 

transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Robert Mugabe transparent transparent  
transparent transparent Robert Mugabe
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
Du dégoût, de la consternation, tels sont les sentiments qu’on éprouve à la lecture du texte d’Aminata Traoré daté du 10 décembre 2008 et intitulé «Robert MUGABE, l’insoumis et le bouc émissaire», pour peu qu’on soit, un brin, sensible à la tragédie du peuple Zimbabwéen.
Tout au long de ce document, la démarche de l’auteure consiste à défendre Mugabe et son régime en tentant de disqualifier ses détracteurs occidentaux du moment (Bush, Gordon Brown, Sarkozy etc.) au motif qu’ils sont coupables de crimes monstrueux dont l’ampleur dépasse de loin ce qu’ils reprochent, selon elle, au « pauvre » Mugabe.
Il est vrai que les régimes occidentaux ont une conception à géométrie variable des «Droits de l’homme». Il est vrai que ces régimes jugent la politique des autres États « non démocratiques » à l’aune de leurs intérêts. Il est que vrai que les preuves ne manquent pas pour étayer cela.
Ainsi :
pucemenu Quand dans les années 1980, la ZANU de Mugabe libéra par la guérilla contre le régime raciste de Rhodésie, un tiers du territoire, l’Angleterre, la France (aussi avec le PS et le P«C»F au pouvoir), les USA etc. menèrent une politique de «dialogue constructif, de détente » et entretinrent des relations économiques fructueuses avec les régimes d’apartheid d’Afrique du Sud et Rhodésie.

pucemenu Comme elle l’a dit, en étant responsables d’au moins un millions de morts en Irak et en Afghanistan, Bush et l’Amérique ne sont nullement au ban de la dite communauté internationale. Le droit d’ingérence humanitaire brandi au nom d’une lutte pour la défense de la « civilisation » contre la barbarie est un moyen hypocrite de protection d’intérêts stratégiques et d’accaparement des gisements du pétrole.

pucemenu De toutes les barbaries perpétrées par les pays « civilisés et libres » occidentaux et reconnus parfois par eux-mêmes comme «crimes contre l’humanité», il ne s’en est suivi jusqu’à présent ni jugement, ni condamnation des coupables, ni indemnisations des victimes.

pucemenu Henry Kissinger, secrétaire d’État américain, fut le lauréat du prix Nobel de la Paix en 1973 au même moment où les USA continuèrent à bombarder le peuple vietnamien. Un prix évidemment refusé par le co-lauréat le négociateur vietnamien Le Duc Tho.

pucemenu Frederick de Klerk ancien dirigeant de l’apartheid fut le lauréat du prix Nobel de la paix au même titre que les oppresseurs israéliens du peuple palestinien Shimon Pérès et Rabin. Tandis que de l’autre côté, les Saddam et Cauecescu sont fusillés avec l’aval ou sans les protestations de l’Occident. Alors que Saddam, avant d’être plus vorace en voulant mettre la main sur les gisements pétroliers koweitiens, fut un fidèle allié de l’Occident qui lui fournit tout le matériel pour gazer les Kurdes Irakiens et pour contenir la «révolution iranienne». Alors que des autocraties corrompues plus ou moins tribales ou moyenâgeuses d’Afrique ou d’Arabie Saoudite peuvent rester tranquilles !

quote_left Le fait que les critiques occidentaux sont des hypocrites ordures avec le sang dans les mains, ne peuvent nullement servir de caution à une innocence ou une immunité pour Mugabe et son régime quote_right

Toutes ces vérités, à savoir le fait que ces critiques occidentaux sont des hypocrites ordures avec le sang dans les mains, ne peuvent nullement servir de caution à une innocence ou une immunité pour Mugabe et son régime. La stratégie argumentative adoptée est la délégitimation des régimes impérialistes occidentaux, anciens alliés, aujourd’hui le lâchant et sa légitimation au simple registre de son passé de combattant anticolonialiste et de bouc émissaire pour couvrir ainsi les crimes de son régime, la dégradation continuée du niveau de vie des masses populaires. Ainsi le gouffre économique et social, la politique de prébendes, de copinage, de castes d’anciens résistants sont occultés.

pixelorange    pixelorange
transparent
pixelorange
 

transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Robert Mugabe transparent transparent  
transparent transparent Robert Mugabe
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
Les relations actuelles envenimées entre Mugabe d’une part et les Bush, Sarkozy, Merkel etc. d’autre part ne doivent faire illusion. Tout au contraire, ce fut presque une lune de miel entre eux durant longtemps dans le passé.
Dès sa prise du pouvoir, Mugabe prit toutes les mesures susceptibles de rassurer les pays occidentaux, la minorité blanche, les classes moyennes. Ainsi :
pucemenu Mugabe maintint à son poste l’ancien chef d’état major de l’armée du régime raciste d’Ian Smith pourtant coupable de massacres de populations civiles durant la guerre de libération. Celui qui usa de la phraséologie marxiste dans le maquis va jeter progressivement ses masques !

pucemenu Des représentants de l’aile gauche de son mouvement sont éliminés ou écartés. Tongogara, l’ancien chef militaire de la ZANU meurt dans un accident de voiture jamais élucidé en rentrant dans la capitale à la prise du pouvoir par la ZANU EN VOITURE alors que tous les grands dirigeants rentrèrent par avion. Tékéré, un autre dirigeant de l’aile gauche du mouvement fut écarté.

A l’extérieur de la ZANU, il marginalisa toute opposition, en particulier celle de son grand rival durant la guerre de libération Joshua Nkomo persécuté et mort dans des conditions humiliantes. Tant que Mugabe fut garant d’une paix sociale pour la continuation des bonnes affaires de l’impérialisme, l’Occident lui accorda son soutien. Et Mugabe continua d’être réélu plus ou moins régulièrement.

Le ton changea dans les années 2000, dès qu’avec l’usure du pouvoir, il n’arrivait plus à se faire réélire avec des critères acceptables pour les Occidentaux. C’est seulement à ce moment qu’il se rappela l’engagement de l’Angleterre de financer l’indemnisation des fermiers Blancs dans la réforme agraire programmée. Cette clause financière incombant à l’ancienne puissance coloniale britannique des accords de Lancaster House en 1979 pour l’indépendance du Zimbabwe ne fut jamais respectée par l’Angleterre.

En butte à une impopularité croissante, Mugabe s’empara d’une manière démagogique de la question de la terre pour jeter ses nervis contre les 4000 fermiers Blancs. Alors durant vingt années, il ne se préoccupa du sort désastreux des paysans sans terres, des anciens guérilléros démobilisés. Le régime chassa les fermiers Blancs des terres qui furent livrées à sa CLIENTELE. Avec la désorganisation du secteur agricole consécutive au départ des fermiers Blancs qui en furent les piliers, le Zimbabwe ne fut plus le grenier de l’Afrique australe qu’il était. Conséquences : chute brutale de la production agricole, baisse vertigineuse des recettes d’exportation, famine, exode rural, exode massif de la population vers l’étranger proche ou lointain. La seule mesure tangible prise par le régime face à cette situation fut la création monétaire, la planche à billets. Il en résulta une hyperinflation record devant laquelle l’hyperinflation allemande de 1923 fait pâle figure.

transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent Aminata Traoré transparent transparent  
transparent transparent Aminata Traoré
© universitadelledonne.it
transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent
La répression ne fait que s’accroître contre toute opposition politique ou syndicale. Des bidonvilles habités par des couches populaires et des paysans fuyant la misère des zones rurales furent brulés par la police et ses bandes armées auxiliaires. Le gouvernement Zimbabwe gravit chaque jour des sommets de despotisme.
Les élections présidentielles étriquées, (la pression de la rue, la violence pour l’endiguer, le recul par l’acceptation du partage du pouvoir, La perte des élections législatives) ne peuvent être, en aucun cas, uniquement imputables au blocus économique occidental. Le blocus a bon dos pour expliquer la faillite du régime de Mugabe car il est largement contourné avec la complicité des pays limitrophes sans compter les relations économiques du Zimbabwe avec d’autres pays comme la Chine ou la Russie etc.

C’est ce gouvernement que défend Aminata Traoré, qui plus est, avec une méthode inélégante et avec malhonnêteté ! La seule critique formulée à son encontre le fut contre son entourage proche c’est-à-dire l’épouse de Mugabe dont le gout immodéré pour le luxe, les richesses matérielles spoliées est connu. Cette critique est de la même antienne que l’expression en langue Wolof : «Bour Ayoul, dakk ya ay ». Nous n’avons que faire de cette logique de servilité monarchique. L’ Afrique n’a pas seulement besoin d’un radicalisme bâti en termes de diatribes sévères contre la politique impérialiste de L’Europe mais aussi d’une critique sans merci contre les régimes pourris , dictatoriaux, capitalistes ou libéraux de L’Afrique.. Les intellectuels, les partis pour une réelle alternative ne peuvent plus se suffire d’une vieille rhétorique consistant en une simple vision victimaire de l’Afrique par des ennemis extérieurs. Ils veulent se débarrasser d’une oppression, d’une exploitation d’où qu’elles viennent, d’ailleurs et de sa classe dirigeante
C’est pour toutes ces raisons que nous appelons à ne pas signer ce plaidoyer d’Aminata Traoré en faveur du régime autoritaire, corrompu, anti-ouvrier, antipopulaire de Robert Mugabe. Au contraire de toute illusion sur un providentiel sauveur que serait l’Occident ou un Mugabe requinqué ou ragaillardi, le salut du peuple zimbabwéen ne viendra que de lui-même. Il passe par son soulèvement révolutionnaire en écho à la solidarité des peuples d’Afrique australe et des forces progressistes et démocratiques dans le monde entier. Le vrai slogan différent de celui d’Aminata Traoré est le suivant :

NOUS SOMMES TOUS DES ZIMBABWEENS. NOUS NE SOMMES PAS DES MUGABEISTES. NOUS SOMMES POUR DES POUVOIRS POPULAIRES AU SERVICES DES MASSES TRAVAILLEUSES.

Par Cheikh KASSÉ (seexkasse@yahoo.fr) et Modou Matar DIA (matar@pt.lu)* En français, «Le Roi n’est pas mauvais, c’est son entourage qui est coupable» ! A supposer qu’on soit d’accord avec l’institution monarchique non symbolique, le monarque est responsable en dernier des actes de son entourage. De deux choses l’une, soit il les a choisis dans ce cas il est incapable de bien choisir ses collaborateurs, soit ces derniers n’en font qu’à leur tête, dans ce cas, il n’est qu’un roi de pacotille qui sert uniquement d’alibi ou de décoration.

Publié dans ACTUS ET DEBATS AFRIQUE, AFRIQUE PARADOXES | Pas de Commentaire »

La junte guinéenne promet de combattre la corruption + Guinée: le secrétaire d’Etat Alain Joyandet en déplacement à Conakry

Posté par issopha le 3 janvier 2009

La junte guinéenne promet de combattre la corruption
28/12/2008
 
La junte guinéenne promet de combattre la corruption + Guinée: le secrétaire d'Etat Alain Joyandet en déplacement à Conakry dans ACTUS ET DEBATS CAMEROUN artsubtitleleft transparent dans AFRIQUE DES PREDATEURS D'AILLEURS
Les contrats miniers seront renégociés selon Moussa Dadis Camara qui a critiqué les anciens dirigeants « véreux » du pays
transparent
artsubtopright
artsubbasleft artsubtitleright
 
artbasleft Par Panapress artbasright
 
artoutilbas

transparent

pixelorange pixelorange
 
transparent
pixelorange
 

transparentforumpuce artphototopleft artphototopright
transparent transparent 14209 transparent transparent  
transparent transparent © ap transparent transparent  
artphotobasleft artphotobasright
transparent transparent

transparent

Le chef de l’Etat guinéen, le capitaine Moussa Dadis Camara, a déclaré samedi à Conakry que le Conseil national de démocratie et de développement (CNDD) allait combattre la corruption sous toutes ses formes. S’exprimant au cours d’une rencontre avec les partis politiques, la société civile et les chef religieux, il affirmé que le général Conté, qui était un homme honnête, s’en est allé honorablement, regrettant qu’il avait bien amorcé son départ avant de dévier par la faute de «véreux collaborateurs» qui ont terni son image par la corruption.

«Si tous les gouvernements précédents avaient bien fait, la Guinée ne serait pas dans une situation de déliquescence honteuse et l’économie ne serait pas au creux de la vague par la faute de ceux-là qui ont pillé les caisses de l’Etat avant d’aller placer leurs butins à l’étranger», a ajouté le capitaine Camara. Il a averti que tout cela est du domaine du passé, promettant que le CNDD va traquer toutes les personnes impliquées dans la corruption et les traduire devant la justice pour répondre de leurs forfaitures.

pixelorange pixelorange
transparent
pixelorange
 
transparent
«Toute personne coupable de corruption ou de détournement sera jugée et condamnée», a-t-il dit, sous les applaudissements nourris de l’assistance. Le capitaine Camara a invité ses compatriotes à lui faire «de bonnes propositions» pour sauver leur pays au lieu de chercher à lui faire des propositions d’affaires. Il a annoncé la résiliation, dès aujourd’hui, de tous les contrats miniers qui seront renégociés sur des «bases claires».Il a aussi annoncé la révision prochaine du contrat du parc à containers du Port autonome de Conakry, qui a récemment défrayé la chronique, et la mise en place prochaine d’une Commission qui va gérer les dons venant de l’extérieur. Avant la fin de la réunion, les chefs religieux, musulmans et chrétiens, ont pris la parole pour saluer «les bonnes intentions» du capitaine Camara et prier pour qu’il réussisse dans «sa noble mission».

 

 

 

Guinée: le secrétaire d’Etat Alain Joyandet en déplacement à Conakry

 

02/01/2009 14:13

photo_1230913013581-1-1

Le secrétaire d’Etat français à la Coopération Alain Joyandet, le 1er décembre 2008 à Doha
© AFP

Le secrétaire d’Etat français à la Coopération Alain Joyandet se rendra samedi et dimanche à Conakry, pour y rencontrer des représentants de la junte qui a pris le pouvoir le 23 décembre en Guinée et appeler à la tenue d’élections au plus vite, ont annoncé ses services.
Selon un communiqué de son ministère, Alain Joyandet va « rencontrer les représentants de la junte, de l’opposition, de la société civile ainsi que le Premier Ministre désigné, pour considérer les modalités d’organisation d’élections libres et équitables dans les meilleurs délais -au cours du premier semestre 2009″.
Le ministre français, le premier à se rendre en Guinée depuis le coup d’Etat, souhaite aussi « apporter un message de soutien à la communauté française -2.500 ressortissants- présente à Conakry ».
Une junte, dirigée par le capitaine Moussa Dadis Camara, a pris le pouvoir en Guinée par un coup d’Etat militaire, peu après le décès du président Lansana Conté à l’âge de 74 ans, qui dirigeait le pays depuis 1984.
Depuis lors, la France a demandé à plusieurs reprises l’organisation d’élections dans le pays.
Le président Nicolas Sarkozy a en particulier formé, le 25 décembre, « le voeu qu’une transition pacifique ordonnée et démocratique se mette en place en vue de permettre un retour rapide au fonctionnement normal des institutions, par des élections libres et transparentes qui devraient être organisées à bref délai et sous observation internationale ».

© 2007 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Publié dans ACTUS ET DEBATS CAMEROUN, AFRIQUE DES PREDATEURS D'AILLEURS | Pas de Commentaire »

Pour Newsweek, Sarkozy est au bord du précipice

Posté par issopha le 3 janvier 2009

vendredi 19 décembre 2008

Pour Newsweek, Sarkozy est au bord du précipice

 

Pour Newsweek, Sarkozy est au bord du précipice  dans DU VRAI JOURNALISME Sarko+Greenpeace

L’hebdomadaire Newsweek publie un article alarmiste sur le président français dans son édition datée du 22 décembre.

« Un Président au bord du gouffre. »

On ne saurait être plus clair. Alors que les commentateurs les plus variés célèbrent la présidence française du Conseil européen qui s’achève dans quelques jours, le magazine américain est prudent et sévère.

 Il est narcissique, et frise le culte de la personnalité
  »Quel autre politicien se permettrait de telles envolées lyriques et de faire montre d’un tel culte du moi? » (« Another politician might be pilloried for wretched rhetorical excess« )
« Habitué à voir triompher sa volonté, Sarkozy est cependant de plus en plus chatouilleux » (« But as Sarkozy grows accustomed to having just about everything his way, he appears to be growing more prickly, not less, about pointed criticism.« )

 Son pouvoir n’a plus de limite
« Par nature sûr de lui et peu enclin aux excuses, Sarkozy est essentiellement affranchi de tout contre-pouvoir chez lui. Le président français est aujourd’hui en quelque sorte Sarkozy sans limites, pour le meilleur et pour le pire. » (« By nature unabashed and unapologetic, Sarkozy is now, to all intents and purposes, unrestrained by domestic checks and balances. The French president has become Sarkozy Unbound, for better or worse. »)

Il a une ambition démesurée
« Chez Sarkozy, l’ambition prend à tel point le pas sur la diplomatie qu’il a semblé déterminé à garder la main sur le gouvernail de l’Europe, quelles que soient les conventions diplomatiques ou les partenaires qui pourraient se mettre sur son chemin. » (« Such is Sarkozy’s overt inclination to let ambition outweigh diplomatic amity that he has seemed determined to keep a hand on the helm of Europe, no matter what diplomatic conventions, or other leaders, stand in his way. »)

Le monarque du moment
« Qu’au bout du compte on se souvienne de Sarkozy comme d’un grand homme, ou d’un simple exemple d’obstination et d’arrogance, l’histoire (et éventuellement ses partenaires européens) nous le dira. Les Français, pour leur part, en ont fait… leur roi. » (« Whether, in the end, Sarkozy will go down as a man of destiny, or merely of obstinacy and arrogance, only history—and perhaps his fellow European leaders—can decide. The French, for their part, have given him free rein to—well, to reign. »)

Qui a dit que le Monarque avait bonne presse à l’étranger désormais ?

Lire aussi :

2 commentaires:

Kamizole a dit…
Les critiques de l’étranger ne son pas nouvelles (se souvenir d’El Païs). En tout cas, je ne l’ai pas choisi comme roi (ni rien, d’ailleurs). Beaucoup de ses électeurs du 6 mai 2007 doivent aujourd’hui se mordre les doigts. Mais il était éminmment « calculable » et prévisible… Il disait déjà qu’il avait changé : en pire ! Même dans son camp, il est loin de faire l’unanimité, sinon de façade… la preuve étant que « sa » réforme de l’audiovisuel n’est passé qu’à 50 voix ! une belle gifle… c’est pour cela qu’il recule sur le travail du dimanche, l’UMP ne se semblant pas de tout majoritariement favorable. Il est évident qu’à un moment ou un autre il prendra une claque sur une loi… de trop.

19 décembre 2008 14:52 icon_delete13 dans NICOLAS SARKOZY
Iceman a dit…
Et si on lui foutait un magistral coup de pompe dans le cul pour qu’il y tombe… Dans le gouffre ?
Ou une bonne tape dans le dos. Style : « Comment tu vas ? » Oups…. Il est tombé !

Bon débarras !

A trop se prendre pour le roi on finit comme Louis XVI (rire sarcastique)

20 décembre 2008 02:25

LA PRESSE AMÉRICAINE

Dans Newsweek : « Un président au bord du gouffre »

NOUVELOBS.COM | 17.12.2008 | 14:45

Réagissez à l'article 84 réactions

Sarkozy est un électron libre sans véritable opposition. Pour l’instant, ça lui a réussi. Mais ça pourrait changer.
> Cet article a été publié dans Newsweek daté du 22 décembre.

Nicolas Sarkozy (Sipa)

Nicolas Sarkozy (Sipa)

Depuis trois mois, le président français Nicolas Sarkozy avertit le peuple de France, d’Europe, et tous ceux qui veulent bien l’écouter, que le monde tel que nous le connaissons est voué à une fin prochaine. Empruntant au poète Matthew Arnold sa vision apocalyptique d’un monde  » sans amour, sans joie et sans lumière, sans paix ni certitude, où la douleur est reine », Sarkozy évoque une crise économique, sociale et politique si profonde qu’elle « va modifier l’équilibre du monde. Elle va modifier les comportements, les idéaux, les valeurs ». Et au cas où les auditeurs chercheraient quelqu’un pour les tirer de ce mauvais pas et les guider vers la lumière, Sarkozy se pose en recours : « Cette crise, nous ne devons pas nous y soumettre. Cette crise, nous devons l’affronter sans fléchir. Cette crise ne doit pas nous inciter à l’immobilisme. Elle doit nous inciter à agir, rapidement, et avec détermination ». Ce qui, on l’a appris, est précisément le style Sarkozy.

Quel autre politicien se permettrait de telles envolées lyriques et de faire montre d’un tel culte du moi? Il n’empêche, Sarkozy a pris la mesure du problème, et à la différence de bien des hommes politiques —voire de chefs d’état— en Europe, le président français n’a pas en face de lui de véritable opposition. L’extrême droite s’est écroulée avant son élection l’an dernier, suivie par le Parti socialiste, paralysé par des guerres internes qui ont culminé le mois dernier en un affrontement féroce pour le leadership. Qui, sur terre ou au ciel, pourrait demander des comptes à Sarkozy ? Pas l’Assemblée nationale, où Sarkozy jouit d’une confortable majorité. Et aucune élection importante n’est prévue avant trois ans.

Par nature sûr de lui et peu enclin aux excuses, Sarkozy est essentiellement affranchi de tout contre-pouvoir chez lui. Le président français est aujourd’hui en quelque sorte Sarkozy sans limites, pour le meilleur et pour le pire. Et justement, on pourrait se demander si, doté d’une telle personnalité et par les temps qui courent, il utilise cette liberté de mouvement pour le meilleur, ou pour le pire.
Tout bien pesé, c’est pour l’instant plutôt pour le meilleur. Le quotidien financier La Tribune annonçait la semaine dernière qu’un jury de journalistes internationaux couvrant les affaires européennes avait élu Sarkozy « meilleur leader européen » parmi 27 candidats. Pourtant, même quand Sarkozy fait preuve d’audace, l’excès n’est jamais loin, et avec lui le risque du désastre. À chaque instant de sa vie politique, dès que Sarkozy perçoit un déficit de leadership —réel ou imaginé—il se met lui-même aux commandes. Sarkozy déteste le vide, que ce soit dans son propre gouvernement, où il occupe souvent le fauteuil de son Premier ministre, dans la justice, où il s’implique parfois de façon obsessionnelle dans des affaires relevant des faits divers, et jusqu’à Washington, où il pressait le mois dernier une administration Bush sur le départ, d’organiser un sommet du G20, quelques jours à peine après l’élection présidentielle.

Au niveau européen, précisément, super Sarkozy s’est heurté à des partenaires bien décidés à ne pas bouger d’un iota. Ses manières turbulentes agacent la Chancelière allemande Angela Merkel, qui s’oppose encore plus fermement à l’appel de la France en faveur de mesures collectives face au désastre économique et à la menace de plus long terme du réchauffement climatique. Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi (élu pire leader européen par La Tribune), théâtral à l’excès, tente par tous les moyens de souffler la vedette à Sarkozy, par une opposition systématique aux initiatives françaises. Quant aux nouveaux membres de l’Union Européennes, et notamment les Polonais, ils refusent de céder devant les assauts de Nicolas Sarkozy.

Il se trouve que ceux des leaders européens avec qui il aurait espéré faire cause commune sont les plus affaiblis politiquement. Gordon Brown, le Premier ministre britannique est un allié important, mais il est affaibli par l’usure du Parti travailliste, depuis trop longtemps au pouvoir, et un Parti conservateur plus que jamais revigoré. L’Espagnol Zapatero doit faire face aux attaques incessantes de l’opposition sur fond de miracle économique en déconfiture. Au lieu de travailler de front avec ses partenaires, Sarkozy les agace, en déclarant par exemple sans sourciller que les ministres des Finances réunis dans l’Eurogroupe n »étaient pas à la hauteur du défi posé par la crise internationale, suggérant à la place des rencontres régulières des chefs d’état et du gouvernement de la zone euro — à l’instar de celui qu’il pilota en octobre afin d’arriver à un accord sur le sauvetage des banques européennes. Une proposition retoquée par le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, qui ne manqua pas de souligner qu’il ne dirigeait pas l’Eurogroupe pour le « plaisir ou la gloire personnelle » et questionnant au passage l’ambition de Sarkozy pour autre chose que d’avoir la vedette.  » Si d’autres pensent qu’ils pourront mieux assumer ces tâches », déclarait Juncker, « qu’ils le fassent, mais qu’ils y appliquent la même intensité pour les années à venir que celle qu’ils donnent l’impression de vouloir appliquer au moment où nous sommes ».

Chez Sarkozy, l’ambition prend à tel point le pas sur la diplomatie qu’il a semblé déterminé à garder la main sur le gouvernail de l’Europe, quelles que soient les conventions diplomatiques ou les partenaires qui pourraient se mettre sur son chemin. Le Français est supposé abandonner à la fin de l’année à la République tchèque la présidence tournante de l’Europe, qu’il occupe depuis juillet. Dès le mois d’août, les diplomates français se demandaient tout haut, bien qu’en privé, si un pays plus petit que la France aurait pu affronter les défis internationaux avec autant de compétence.

Sarkozy — ce n’est pas un secret — a beaucoup apprécié être le président d’un continent en plus de son pays, et peut se targuer d’avoir agi là où d’autres auraient calé, et obtenu des résultats là où d’autres se seraient contentés de beaux discours. Lorsque la Russie a envahi la Georgie en août, par exemple, Sarkozy s’est embarqué lui-même pour Moscou puis pour Tbilissi sur le point d’être assiégée, afin de négocier un cessez-le-feu qui a peut-être sauvé le gouvernement du président Mikhail Sakashvili. En tout cas, c’est l’impression qu’a laissé Sarkozy aux Géorgiens, en les régalant d’anecdotes où le premier ministre russe Vladimir Poutine le prend par le revers de sa veste et grogne « je veux accrocher la tête de Sakashvili sur ce mur ». Les Georgiens considèrent que Sarkozy a permis de l’éviter. Pour Temur Iakobashili, membre influent du gouvernement Georgien, « Sarkozy est une personne extraordinaire, et ce qualificatif prend une signification différente selon celui qui parle: « fou », « héroïque », « téméraire » « versatile ». Mais « il ne faut pas sous-estimer le rôle qu’a joué Sarkozy », continue Iakobashvili. Il a pris la tête de l’offensive diplomatique visant à interrompre l’avancée militaire russe, et au final, il a « sauvé la Géorgie ».

Il ne fait aucun doute que les personnalités comme celle Sarkozy prospèrent en temps de crise. Quand le système financier international s’est enfoncé dans la crise avec la faillite de la banque d’investissement Lehman Brothers aux Etats-Unis le 15 septembre, Sarkozy rejeta paraît-il, le texte d’un communiqué qui aurait minimisé l’étendue du désastre. Au lieu de quoi il déclara à ses compatriotes 10 jours après la faillite de Lehman, « C’est la fin d’un monde ». Et sans opposition à gauche ou à droite, il a fait faire un demi-tour complet à sa politique économique. Élu sur un programme de réduction de l’intervention de l’état –le moins d’état, moins d’impôt qui fait figure de mantra pour le Parti Républicain aux Etats-Unis—Sarkozy s’est jeté à corps perdu dans l’interventionnisme, et soutient ces jours-ci un plan de relance de 26 milliards d’euros, qui alourdirait considérablement le déficit budgétaire français.

La pirouette est du pur Sarkozy. De fait, c’est l’une des raisons de son succès à éliminer les partis d’opposition. En dépit d’une longue carrière passée sous l’étiquette conservatrice du Gaullisme, son principal credo politique est ce que les Français appellent « volontarisme », la foi en la possibilité d’agir sur le cours des événements par la force de la volonté. À cette fin, il adopte la politique qui a la meilleure chance de fonctionner, et lui permettra de présenter le meilleur profil. Dans la course vers la présidence, Sarkozy a révélé un incroyable talent à faire siennes les idées politiques les plus populaires de ses opposants. Ministre de l’intérieur, il a montré qu’il pouvait exploiter la peur de l’immigration et le sentiment d’insécurité aussi bien que le leader du Front National Jean-Marie Le Pen —l’éternel empêcheur de tourner en rond de la politique française —mais sans l’antisémitisme. À gauche, il a recruté dans son gouvernement des personnalités socialistes telles que Bernard Kouchner. Sarkozy a également soutenu la candidature de Dominique Strauss-Kahn, ancien ministre de l’économie socialiste, et concurrent potentiel pour la présidence, au poste de directeur du Fonds monétaire international.

Alors que la crise économique s’intensifiait, on n’a entendu depuis trois mois chez les socialistes que des critiques très timorées, voire des louanges, des politiques menées par Nicolas Sarkozy. De fait, celui-ci s’est fait l’avocat d’un plus de gouvernement et plus de dépenses plus convaincant encore que la gauche traditionnelle ne l’a jamais été. Comme le notait l’éditorialiste Françoise Fressoz dans Le Monde, la principale critique de son plan de relance de l’économie est qu’il met un accent trop important sur les investissements des entreprises, et n’en fait pas assez pour le revenu des ménages. Néanmoins, le Parti socialiste « n’en conteste guère l’utilité ».
Le 31 décembre, avec la fin programmée de la présidence français de l’Union Européenne, les penchants naturels de Sarkozy vont être contrariés. Dans un effort évident visant à préserver l’élan de sa présidence, Sarkozy accueillera Tony Blair et une horde d’intellectuels de classe internationale pour une conférence prévue pour la première semaine de janvier. Puis, en avril, la France est supposée rejoindre le commandement unifié de l’OTAN, plus de 40 ans après le retrait ordonné par le président De Gaulle, à l’occasion du 60e anniversaire de l’alliance, une occasion idéale de faire les gros titres pour Sarkozy, qui pourrait en profiter pour annoncer un renforcement du contingent français en Afghanistan. Le président est toujours partant pour un geste historique, et si celui-ci est impopulaire, il n’existe aucune opposition suffisamment organisée pour le faire changer d’avis.

Habitué à voir triompher sa volonté, Sarkozy est cependant de plus en plus chatouilleux. Il a curieusement entrepris de traîner devant les tribunaux les fabricants d’une « poupée vaudou », un jouet parodique à son effigie accompagnée d’aiguilles et d’un mode d’emploi sarcastique. En octobre, un juge a défendu le droit du fabricant à l’humour, mais Sarkozy ne l’a pas entendu de cette oreille, et a fait appel. Le mois dernier, un autre juge a rendu un arrêt en sa faveur, tout en autorisant la vente de la poupée. Le plus dérangeant reste la façon dont Sarkozy essaie de manipuler les médias grand public, dernier bastion de ses critiques. Lorsqu’il était ministre, ses coups de fils personnels aux journalistes qui avaient osé lui manquer de respect étaient légendaires. Son amitié avec les patrons de presse et de télévision est également de notoriété publique. Difficile de savoir le degré d’autocensure qu’elle engendre, mais pour prendre un exemple idiot, l’hebdomadaire Paris Match a gommé ses poignées d’amour sur les photos des premières vacances présidentielles.

Aujourd’hui, plus sérieusement, Sarkozy s’est attaché à réécrire les lois régissant la télévision française. Le patron du groupe de télévision publique France Télévisions sera à présent nommé par le président. Et en dépit du déficit massif du budget de la France, Sarkozy entend appliquer sa promesse faite plus tôt dans l’année, de supprimer la publicité sur les chaînes publiques. Certains n’ont pas manqué de dénoncer les recettes publicitaires qu’il offre ainsi aux chaînes privées détenues par ses alliés politiques. Mais l’explication fournie par Sarkozy lui-même est peut-être plus révélatrice: la gauche n’a jamais osé le faire. Comme l’a déclaré le président: « ils en ont toujours parlé, mais sans résultats ». Et de se vanter: cette décision montre ce dont est capable le gouvernement lorsqu’il s’est décidé à agir. Si le Parlement n’adopte pas la loi controversée avant le début de l’année prochaine, Sarkozy a prévenu que la loi serait entérinée par simple décret.
Qu’au bout du compte on se souvienne de Sarkozy comme d’un grand homme, ou d’un simple exemple d’obstination et d’arrogance, l’histoire (et éventuellement ses partenaires européens) nous le dira. Les Français, pour leur part, en ont fait… leur roi.


Par Christopher Dickey et Tracy McNicoll

Traduction de David Korn

> Lire la version américaine de l’article

Les réactions des lecteurs

emachedé
Magnifique!
Un article vérité à diffuser sur la toile, sur tous les blogs, tous les sites web.
Pour que les françaises et français sachent enfin, que vu de l’extérieur, Sarkozy est encore plus critiqué qu’à l’intérieur.
Logique! La censure s’arrête aux frontières françaises.
22.12 à 10h22
Alerter
rouletabille
A mes yeux…
la seule coupable, c’est l’opposition !

Doit-on rappeler que Sarkozy a été élu au suffrage universel à la majorité ?

L’opposition – ainsi qu’il est d’ailleurs souligné dans l’article – s’est pratiquement suicidée sous les yeux de la moitié des citoyens qui ne voulaient pas de Sarkozy, passant son temps en querelles intestines alors que l’heure était à l’union sacrée devant les dérapages constatés et les atteintes à la démocratie.

Elle en portera devant l’Histoire la responsabilité.
16.12 à 22h28
Alerter

BREIZ
Au bord du gouffre?
Il saura faire un grand pas en arrière.
16.12 à 21h56
Alerter
irreverence
messieurs les censeurs bonsoir
Bien sur,une réaction anti newsweek est impensable sur ce site dédié aux réactions épidermiques et aux insultes envers certaines valeurs,même de gauche….
16.12 à 19h59
Alerter
citoyennecolere
quand?
quand réagirons nous ?
combien de temps allons nous encore subir ?
combien de temps encore allons nous rien dire, courber le dos et continuer à payer pendant que d’autres, lui en particulier, s’en met plein les fouilles et en fait profiter ses amis ?

faut il attendre que les jeunes nous montre l’exemple ? c’est à nous parents, de leur montrer la voie.
16.12 à 18h52
Alerter

Unparun
Publicité mensongère
Le titre fait croire que NS va se faire flinguer. A l’arrivée, un article plutôt équilibré. Bien loin des attaques habituelles des media français type « service public », Libé, Nouvel Observateur, presse régionale (voir les revues de presse proposées par ce site) etc.
16.12 à 18h46
Alerter
hugoclement
AVEUGLES !!!! (SUITE)
Il est l?emblème d?une France arrogante et outrageante, se croyant tout permit.

Évidement, ne comptons pas sur l?opposition pour nous remettre les yeux en face des trous. Elle est en déconfiture ! Le PS préfère s?écorcher vif lui-même, plutôt que de penser au pays. Ségolène ou Martine ; Martine ou Ségolène ?
Pendant ce temps, Sarko agit?.LUI ! et il continue à étendre son pouvoir sur le pays et les medias.

Pauvre De Gaulle?Pauvre Mitterrand?..ils doivent se demander si cela valait autant le coup de se fendre le cu? (oups pardon) la tête pendant plusieurs décennies pour arriver à ce que nous vivons en ce moment : UN PAYS TOTALEMENT AVEUGLE !

J?ai vraiment honte d?être français, de constater qu?on a élu Sarko, qu?on ne fait rien pour le virer et surtout qu?il existe encore des gens pour le soutenir !
16.12 à 15h40
Alerter

hugoclement
AVEUGLES !!!!
Pour ma part, je me demande ce que la France attend pour réagir. Elle élu un petit chefaillon à sa tête, elle sait qu?elle a fait une bêtise, mais elle ne bouge pas.
Il n?y avait pas besoin d?être voyant pour comprendre que l?on ne pouvait faire aucune confiance à Sarkozy. Souvenons-nous de sa trahison en 1995. Malgré cela, notre peuple a fermé les yeux, ou bien volontairement oublié ce qu?il s?était passé.
Notre Président est un arriviste qui se fou éperdument du pays qu?il gouverne, pourvu que l?on parle de lui.

Va-t-il falloir attendre des années pour comprendre que l?équilibre de la France est en danger, et avec elle, ses Droits et ses Libertés. Peut-être même un second mandat ?
Les US ont élu Bush à deux reprises, ce qui a causé leur décrépitude aux yeux du monde. Ils furent la risée de la scène internationale et sont boudés partout où ils débarquent. Mais nous sommes en train de faire exactement la même chose avec Sarko.
16.12 à 15h39
Alerter

PolosGorgias
Sarkosite
Le jeu de mot de la dernière phrase en anglais (free rein ? to reign.) me paraît légèrement plus sarcastique que sa traduction, comme d?ailleurs le ton général de l?article. Même si notre fierté nationale doit en prendre un coup, on ne peut guère reprocher en effet à nos amis étrangers (car la presse américaine n?est pas la seule à souligner le fait) d?être légèrement irrités par l?activisme débordant mais un peu brouillon de notre bien-aimé président. Il faudrait être aveugle de naissance (ou particulièrement courtisant) pour ne pas s?en rendre compte. Curieux, chez ce peuple qui se veut libertaire, héritier direct des Lumières, qui a guillotinés sans remords excessifs non seulement son roi et toute sa famille mais, dans la foulée, un nombre non négligeable de ci-devant et autres « déviationnistes », cette irrépressible propension à se doter régulièrement de guides prophétiques ! Nostalgie d?une grandeur révolue ou? infantilisme ?
16.12 à 14h16
Alerter
nicolapoisse
c’est le pere noel
cool, génial, euh bon on va se calmer un peu ^^.
cher(e)s moutons et moutonnes. Il serait temps pour vous de demander un cerveau capable de réfléchir au papa noël. Je vous assure ça peut servir !!!
Quand je vois tous ces guignols bloquer les lycées ça me fait marrer, quand je vois vos commentaires anti-Sarko j’en pleure de rire aussi ( à vous seuls vous pourriez faire remonter le moral des français n’empêche.) S’il vous plaît arrêtez de passer pour des paranos illettrés incapables de comprendre l’actualité.
16.12 à 14h08
Alerter
Laars
Melitsa
Les francais ont fait une révolution pour leur droits, pas pour perdre leur identité.
Sarko fait le ménage et la roue est en marche, sovez-en persuadé.
PS: les plus génés s’en iront, l’époque n’est plus au discussions stériles.
16.12 à 13h03
Alerter
sfio
Pauvre France!
Un président au bord du gouffre, du précipice, de l’abime,…?
Beaucoup des nôtres en ont été prévenus mais l’esbroufe, la vertu du crétin qui consiste pour chacun à geindre cupidement de son nombril l’emporta sur l’entendement.
Qu’un frappa dingue, au pays de Descartes soit au bord de la rupture, qu’il soit sur le point de décompenser n’a rien d’exceptionnel. La surprise est qu’il s’agit ici du président, celui-là même qui « durcit » les principes d’hospitalisation sous contrainte.
Mais le pire, oui le pire, c’est une FRANCE par terre, à genou, à côté de ses pompes, sans dessus dessous, où tout a volé en éclat, une FRANCE en dehors de son Histoire, un machin aurait dit le Général.
L’opposition quant à elle, sur son versant PS est celle qui s’est la mieux convertie à la décrépitude. Comme chez les Rougon-Macquart, chacun court après la soupe, en offrant sa plus belle danse du ventre puis du bas ventre, avant de se coucher au coin du feu.
16.12 à 12h55
Alerter
sfio
Pauvre France!
Un président au bord du gouffre, du précipice, de l’abime,…?
Beaucoup des nôtres en ont été prévenus mais l’esbroufe, la vertu du crétin qui consiste pour chacun à geindre cupidement de son nombril l’emporta sur l’entendement.
Qu’un frappa dingue, au pays de Descartes soit au bord de la rupture, qu’il soit sur le point de décompenser n’a rien d’exceptionnel. La surprise est qu’il s’agit ici du président, celui-là même qui « durcit » les principes d’hospitalisation sous contrainte.
Mais le pire, oui le pire, c’est une FRANCE par terre, à genou, à côté de ses pompes, sans dessus dessous, où tout a volé en éclat, une FRANCE en dehors de son Histoire, un machin aurait dit le Général.
L’opposition quant à elle, sur son versant PS est celle qui s’est la mieux convertie à la décrépitude. Comme chez les Rougon-Macquart, chacun court après la soupe, en offrant sa plus belle danse du ventre puis du bas ventre, avant de se coucher au coin du feu.
16.12 à 12h53
Alerter
virgo
l’opposition face à Sarkozy
Si les partis politiques d’opposition sont peu actifs en France, c’est peut-être aussi parce qu’on les empêche de s’exprimer sur les chaînes d’Etat ou les chaînes privées des copains de Sarko ! Mais il est indéniable que c’est le peuple lui-même qui se rebelle ! Darcos a abandonné (provisoirement) sa réforme, poussé par Sarko qui chie dans son froc, sachant pertinemment que sa dictature va se terminer en révolution ! Et ce sont des lycéens et des étudiants, aidés par leurs profs et leurs parents, qui ont préparé cette révolte et obtenu gain de cause ! Le grand Sarko mis à mal par des gamins ! Zorro s’est vu obligé de remettre son épée au fourreau ! Une manifestation générale est prévue le 29 janvier, vous verrez s’il n’y a pas d’opposition en France !!!
16.12 à 10h16
Alerter
bofbof
le meilleur ?
Difficile à savoir. Aucune des crises n’est terminée. C’est quand tout sera rentré dans l’ordre que l’on saura si le job a été bien fait.
Pour l’instant NS a agi, et surtout il l’a fait savoir. Là où les autres ne communiquent pas ou peu, il affiche ; allant jusqu’à raconter ses conversations privées avec les autres chefs d’Etat !
De toutes façons toute comparaison est impossible : la France n’avait pas présidé l’UE, les crises importantes (Kosovo par ex) sont loin et personne ne s’en souvient, les crises économiques étaient traitées en interne ………
Tous les Présidents ont connu des crises graves.
C’est à la fin de son mandat que l’on saura si NS a BIEN agi ou non.
16.12 à 10h05
Alerter
kabel
Agir oui , s’agiter non, et 1m58 de quel côté est-
Rien à ajouter
16.12 à 09h47
Alerter
Melitsa
à Nicolas-1er
Vous avez raison les bras en tombent devant tant d’acceptation

Et ce peuple se vante d’avoir fait la Révolution et d’avoir porté au monde les notions de liberté fraternité égalité quand en moins de 18 mois il se vautre au sol, accepte un roy qui ne laisse aucune marge de manoeuvre à ceux qui sont sous lui

Quant au palmarès EuroTribune qui a désigné le meilleur dirigeant européen de l’année en la personne du roy, il avait jusque là élu Merkel, il a mis en second Jean-Claude Juncker, le premier ministre luxembourgeois, et en troisième Gordon Brown !!

Mettre en 3 ème position Gordon Brown en raison de la crise lui qui a été considéré comme eurosceptique jusque là, c’est dire que l’intelligence est volatile chez ces correspondants européens et qu’ils n’ont guère de vision de ce que doit être l’Europe
16.12 à 07h56
Alerter

Mark
Nicolas Sarkozy, un rival ?
Certains traits du présidents français sont effectivement bien décrits par le magazine US. On y trouve aussi, comme Alternaute vient de le signaler, des points positifs énoncés du bout des lèvres, comme pour ne pas paraître trop à charge.

Je crois en fait que ce qui horripile ce news bobo bon teint de l’Amérique bien pensante, est que ce français n’est pas français.
Je veux dire qu’il fait ou tente de faire quand ses prédécesseurs étaient en Europe des Rois faits néant, notamment Chirac. Quand on est habitué à cela, un Sarkozy hyper-président, énerve.

Ce qui énerve aussi la feuille de chou US, c’est c’est appétence française à mener le jeu, tout au moins à le vouloir. C’est aussi sa dénonciation de la responsabilité US dans l’actuelle crise financière.

Et là, Newsweek se fait particulièrement discret. Sur cette débandade des dirigeants US. A conséquence planétaire.

Comme quoi, quand on prétend se faire juge, on commence par se moucher et nettoyer ses écuries d’Augias.
16.12 à 07h06
Alerter

Ludo2
Bushisme.
Cet article a ete ecrit par un Republicain, pur et naif, une creature bushienne …
Il ignore en effet que la majorite des francais ne font pas allegeance a leur President, et ne font pas partie de la Cour du Roi.
Il ignore qu’en Georgie c’est Saatchvili qui, le 18 aout, a attaque le premier l’Ossetie en l’arrosant de missiles et provoquant la colere des Russes.
Il ignore que s’il a engage des socialistes au Gvnment c’est pour briser cette opposition.
Il ignore que si NS agace les autres puissances europeennes, c’est qu’il fait tout pour les agacer.
Cet article, debitant les idees recues a la sauce bushiste des americains sur les francais, ne vaut pas qu’on s’y attarde davantage.
16.12 à 04h04
Alerter
Royaloyal
@ Tous… surtout à gauche…
Vous les gauchistes, vous pouvez déblatérer ce que vous voulez au nom de la démocratie…
et de la « sanitude »…ooops… clin d’oeil…
mais, car il y a un mais…
Sarko est le meilleur à l’instant donné…
et pour quelques années encore…
heureusement…
j’ai dis le meilleur…
pas le parfait…
le meilleur à l’instant donné…
occupez-vous de votre (vos ?) parti(s) plutôt…
et de sa « RE »-construction…
et passez moins de temps sur ce pseudo forum à dépenser votre énergie pour quedalle…
AaaHhh ! L’internet et ses forums… le piège de la politique pour le « pseudo »-militant de base…
Restez confiant… Martine va vous arrangez cela à coup de 32 heures…
Qui dit mieux ?
15.12 à 23h55
Alerter

jena
au nouvel obs
je suis bani aucun de mes posts n est afficher .alors qu ils sont tres corrects !!!!!!!!!
15.12 à 23h38
Alerter
RealistiX
@alternaute
« Comme quoi on peut faire dire ce qu’on veut à un article… »

tout comme on peut comprendre ce que l’on veut à un article…
du nouvelobs… et seulement du nouvelobs.
15.12 à 23h00
Alerter

adnstep
A peine 57 réactions !
On les a connus plus vaillants, les antisarko pavloviens !
Sont peut être pas arrivés à lire jusqu’au bout.
15.12 à 22h59
Alerter
enzo
Nesweeck est trop généreux
en disant que pour le moment, nous avons le meilleur de sarkosy…. Ou alors son meilleur ressemble au pire de ce que nous puissions rêver pour la France ….
Pour le reste excellent analyse.
15.12 à 22h37
Alerter
RobertVnt
Combien de morts à cause de la révolution français
A vrai dire, je me demande bien quelle gloire il y a à faire l’éloge de la révolution française. Les pauvres ont piqué aux riches. Les riches se sont barrés. Les pauvres ont dû piquer aux plus pauvres. Enfin, au nom de la Démocratie on a tué beaucoup de monde, surtout ceux qui n’étaient pas d’accord. S’en ait suivi les guerres de Vendées, les guerres napoléoniennes, et peut_être la prise d’Alger… Vraiement je ne vois pas le rapport avec le Président Sarkozy. C’est sûr que des décisions sont prises et ça dérange. On était habitué à autre chose. Vous n’y pensez pas cette décision va me géner pour ma réélection, ah! bon on va faire une exception.
15.12 à 22h37
Alerter
ciceron
@ alternaute
Le plus voltairien des commentaires semble aride quelque peu. Arlos je dirais le plus gracieux et au-dessus de la mêlée.
15.12 à 22h36
Alerter
RobertVnt
Vaut mieux entendre parler de M. Madof et des orga
Voilà un article bien négatif comme on les aime. J’attend avec le plus vif intérêt un article positif sur M. Madoff, sur les organismes de contrôle, sur les subprimes, sur l’affaire EON, sur les US en Irack etc, etc. Là au moins on est entre nous.
15.12 à 22h25
Alerter
nigloo
Pas d’opposition??
Et le Peuple qui se rend compte qu’il a été berné??Ajouté à celui qui le savait déja, ça fera du monde dans la rue!!On ne peut pas prendre les gens pour des andouilles encore longtemps!!
15.12 à 21h57
Alerter
Turlute
Al1-46
Toi, t’as voté pour qui?……..non?……quand même pas?……pour………..Ségolène?…….pfffffmmmmmrrrrrrhihihihihihihihi……..houhouhouhouhouhouWAAAHAHAHAHA!!!!!!!!…arrêtes,
arrêêêêêêêêête!!!!!!!!!!!!!
15.12 à 21h41
Alerter
alternaute
@al1-46…
…c’est pas que je remets en doute tes capacités à lire un papier mais t’y as quand même vu ce qui suit , non? :

« …Tout bien pesé, c’est pour l’instant plutôt pour le meilleur. Le quotidien financier La Tribune annonçait la semaine dernière qu’un jury de journalistes internationaux couvrant les affaires européennes avait élu Sarkozy « meilleur leader européen » parmi 27 candidats. »…

Comme quoi on peut faire dire ce qu’on veut à un article…
15.12 à 21h37
Alerter

al1-46
enfin…..
….c’est moins de 53% de blaireaux prévenus, mais ça fait plaisir à lire d’autant plus que ça vient de l’extérieur…car il n’y a qu’au pays des aveugles que le borgne et roy et chez nous, en sarkozie, un borgne chasse l’autre…..
si vous voyez (d’un oeil) ce que je montre du doigt… l’index tendu de préférence !
15.12 à 21h27
Alerter
desk48
le pésident
oui, il se débrouille même très bien, notre président et je le constate sans vouloir le flatter ! je suis bluffée par son énergie et sa faculé de s’occuper de plein de choses en même temps, et de les réussir;;; non, on n’a pas à s’en plaindre à mon avis !
15.12 à 21h26
Alerter
Nicolas-1er
Newsweek
Le moins que l’on puisse dire est que le titre de l’article ne colle pas avec son contenu …
Mais là n’est pas l’essentiel.

Comment les français, qui n’ont qu’un mot à la bouche (République) pour définir leur pays, peuvent-ils vivre sous une Monarchie ?

L’opposition démocratique est en lambeaux.
L’Assemblée nationale est à la botte de Nicolas 1er.
Le Sénat est à la botte de Nicolas 1er.
Le Conseil constitutionnel est à la botte de Nicolas 1er.
Les médias grand public sont à la botte de Nicolas 1er.
Les grands patrons du CAC40 sont à la botte de Nicolas 1er.

L’hiver sera long.
15.12 à 21h15
Alerter

alternaute
Il arrive que certains…
…oublient qu’on se trouve sur le forum du Nobs…
Et que, d’un tel papier, le Point ou le Figaro auraient pu en faire une toute autre lecture et y donner un tout autre titre…

C’est une règle du jeu de base de la presse d’opinion….
15.12 à 21h12
Alerter

ciceron
Amha
Fin connaisseur du monde « anglo-saxon » dans lequel j’ai travaillé une grande partie de ma carrière, je dirais que cet article est aussi élogieux qu’il puisse être concernant un homme politique Français.

D’ailleurs mëme la photo du « Yes you must » est plutôt élogieuse présentée comme elle est dans l’article.
15.12 à 20h54
Alerter

marius_fadat
Sarkozy , c’est nous !!
Elu democratiquement par 53 Þs français ,il est notre volonté , notre enfant. Miroir de nos tares ,de notre inculture,de notre ethnocentrisme culturel et cultuel ,de notre médiocrité en tout domaine,de notre bouffonerie,de notre grande gueule,de notre petitesse intellectuelle qui au propre comme au figuré a besoin de talonettes pour paraitre plus grande,bref ,c’est pas sarko qui est au bord du goufre ,c’est nous .Sarko c’est notre embleme ,notre devise,notre drapeau ,notre histoire ,notre passé ,nos ancetres, les habitants de la gaule ,n’etaient pas des gaulois mais des gallinacés comme lui,comme nous ,bref comme tout le monde dans l’hexagone.
Sarkozy parsque je le veau bien…
15.12 à 20h45
Alerter
Laars
Dommage, c’est trop évident!
Cet article, de par son style est traduit du francais, si vous voyez ce que je veux dire.
Comme disent les américains: « nice try! »
15.12 à 20h45
Alerter
Laars
La preuve
qu’on est bien en France!
Ces deux journalistes n’aurait pas pu publier le quart de la moitié des conneries qu’ils ont raconté (ou qu’on leur a soufflé) s’il s’était agit de leur président.
En fait, j’ai un sérieux doute sur le créateur de cet article qui sonne d’une facon bien plus francaise qu’américaine.
Affaire à suivre………….
15.12 à 20h42
Alerter
Libouricou
fredo
tu sais pourquoi? et bien quand on ne trouve pas d’opposition chez soit, on va, en désespoir de cause en chercher à l’étranger.
15.12 à 20h37
Alerter
Leviathan
Melitsa
J’aime votre facon de parler au nom des Alsaciens.
A vous lire, vous représentez toujours une écrasante majorité et puis à chaque échéance, vous vous retrouvez dans le camps des perdants.
Ainsi vous aviez prédit la destitution, rien de moins, de Sarkozy et le triomphe de Royal.
Quand à l’article, il est étonnant que le fin linguiste que vous êtes ne s’indigne pas de l’interprétation très libre qui a été faite de l’article original.
il est vrai que toute vérité n’est pas bonne à dire.
15.12 à 20h35
Alerter

Noel
La chute de l’article me surprenait
qui disait : « Les Français, pour leur part, en ont fait? leur roi. »

L’original ne dit pas la même chose : « The French, for their part, have given him free rein to?well, to reign. »

Ce qui n’est pas tout à fait la même chose !
15.12 à 19h59
Alerter

fredo
jip13
Pas sur que l’avis des etrangers sur notre petit pays soit vraiment bien important, mis a part pour notre petite vanité personnelle?

Le cinéma américain continue a nous représenter avec le beret, la baguette et le litron; nous continuons a les décrire comme de cowboys bouffant du chewing gum!

Je ne sais pas si c’est une specialité francaise que de chercher a savoir comment les etrangers nous voient, mais tout de meme, je pense qu’on est dans le peloton de tete des peuples orgueilleux se prenant pour le centre du monde a bien des points de vues!
15.12 à 19h57
Alerter

skipy68
Certain rêve
A un monde selon leurs idéologies ou la place de la misère n’a rien à y faire!! Voudrait -il être la sagesse de Jésus sous une ironie de Judas???
15.12 à 19h38
Alerter
alternaute
Test…
…Y’en a n’en serait-ce qu’un qui a lu tout l’article ci-dessus ???
15.12 à 19h24
Alerter
levi-attent
@ médité !
le pouvoir n’a rien à gagner quand il pousse le peuple à comprendre qu’il n’a plus rien à perdre
15.12 à 19h19
Alerter
jip?13
La vrai question
A part le titre en français qui ne reflète pas la teneur de l’article, le contenu est assez pertinent.
Il est sain de savoir comment on est vus de l’étranger.
En attendant de connaître le jugement de l’histoire, il y a une conclusion qui est d’ores et déja bien évidente: nous ne sommes pas en République!
On aime à brandir le drapeau de 1789 et la gloire de nos grands hommes mais…
On n’est pas en république; seule différence avec les Bourbon: le monarque absolu est élu pour cinq ans. En principe, parce qu’on voit mal ce qui va l’empêcher de faire 10 ans…Ca fait long!
Et le fils est rentré dans la carrière! Il aura peut-être sa chance un jour?
15.12 à 19h05
Alerter
skipy68
daté du 22 décembre.
De quel année?????
15.12 à 19h01
Alerter
Melitsa
A President On the Precipice
Voici le titre en Anglais
« Precipice » se traduit tout bêtement par précipice, gouffre, abîme

Pour le reste, on ne cessera jamais de m’interroger sur ce bord qui sépare l’intelligence du gouffre
et ce pourquoi des fous arrivent à entraîner l’adhésion d’êtres pensants
Viktor Klemperer l’a tenté sans parvenir

Il y a l’effet de la tourmente, l’effet de la surprise mais une fois la poussière retombée que reste t il : un fou qui a subjugué et entraîné les autres

Il est minuit docteur Schweitzer car demain il vient en Alsace dans notre bonne ville de Strasbourg jouer encore les typhons
Nous porterons tous le bandeau noir qui s’apposa sur toutes les plaques de rue lorsque lepen vint à Strasbourg
15.12 à 18h44
Alerter

débabla
Ivresse des cîmes !?
En termes journalistiques, c’est une prédiction qui rejoindrait probablement l’analyse d’un psy…
Le seul danger actuel, pour Sarkosy, c’est lui!.

Plus d’opposition,
une cour à sa dévotion,
Un peuple résigné,
un pouvoir qu’il finit par croire sans limites, grisé par son succès dans la politique mode spectacle permanent.

D’où le risque de « pétage de plombs » potentiel, et imprévisible, en cas de mauvaise descente de son euphorie, qui doit se nourrir de doses chaque jours plus fortes.
15.12 à 18h37
Alerter

widerstand
de toutes les façons…
comme il est dit…je ne peux pas voir ce type en peinture.
15.12 à 18h20
Alerter
Leviathan
Les deux journalistes
….sont comme beaucoup de gens, ils sont dépassés par la personnalité de Sarko et le véritable changement et n’arrivent pas à prendre le train en marche, ils étaient moins effrayés par Bush, c’était beaucoup plus classique, ou par les derniers présidents francais, c’était beaucoup plus statique.
comme dit le proverbe. « On se moque toujours de ce qu’on ne comprends pas ».
Sarkozy n’est pas plus au bord du gouffre que n’importe quelle autre chef d’état et le Nobs a occulté une autre info, qui rapportait qu’un comité de journaliste européens l’a élu meilleur chef d’état européen (la tribune).
Il faut tout rapporter si on veut que le gens se fasse une opinion.
Sarkozy ne rencontre pas de réel opposition en France tout comme il en rencontrerait encore moins dans les autres pays d’Europe ou on ne passe pas son temps à tout contester en bloc comme le fait la gauche francaise qui sait si bien se faire hara-kiri.
Que ces deux journalistes regardent la situation économique de leur pays!
15.12 à 18h15
Alerter
anulus
E
Et si on traduisait:un président sur la brèche?Ah mais voilà!
15.12 à 18h09
Alerter
blogfinger
la paille et la poutre
excellente critique de notre president, la totale ne va pas avoir froid Sarko, mais que n’ont il pas fait le même costar au débile Bush, lors de la campagne us anti Française de la guerre d’Irak, et nous on ne se sent pas obligé de boycotter les Macdos pour offense( si quand même mais c’est permanent) , on en rigole( c’est tout ce qui nous reste n’ayant pas d’opposition credible)
15.12 à 18h08
Alerter
anulus
t
Traduction.Le mot gouffre n’apparaît nulle part.Il s’agit tout simplement du mot brink qui désigne le bord.Il y a d’ailleurs un terme Anglais brinkmanship,intraduisible,qui décrit l’art de longer un bord sans jamais tomber dans le trou.Faire preuve de brinkmanship,c’est être une espèce d’équilibriste,qui connaît l’extrême limite de ses limites.Le mot a une connotation plutôt positive.Il implique une grande maîtrise de soi,et dans ce domaine Sarkozy n’en est pas une bonne illustration.Reste que le titre est mal traduit,mais au bord du « trou »,ou un président « sur les bords »(!!!!!) aurait fait un peu fade et sans relief,ou tout simplement faux(ce n’est pas un président sur les bords même si on peut parfois le regretter) pour notre presse à la recherche d’émotions fortes.
15.12 à 18h07
Alerter
nonnon
HELP !
Réveillez-vous les Français idolatres de votre Roi…avant qu’il ne soit trop tard.

Car sinon, combien de temps faudra-t-il pour réparer la casse actuelle en France ?
Pendant ce temps là, le nombre de Français en souffrance augmente chaque jour.

Vous pourriez continuer tranquillement à baver d’admiration devant ce pseudo roi, si vous n’engagiez que vous dans votre inféodalité.
15.12 à 18h03
Alerter

ckikiviens
la bonne date
comment mettre en ligne un article de presse le 15 decembre,
daté du 22 cqfd
15.12 à 17h46
Alerter
honagre
au bord du gouffre
….poussons, poussons l’escarpolette!
15.12 à 17h41
Alerter
ciceron
Traduction du titre
Le titre de l ‘article en Anglais ne veut pas vraiment dire « Un Pésident au bord du gouffre ». La préposition employée devant le mot « precipice » n’est pas « near » or « by » or « at the edge » or « at the brink ». C’est « on ». Le titre en américain est pour moi un jeu de mot entre ‘Un Pésident au-dessus du précipice » (du genre Obama marche sur les eaux et Sarko vole au-dessus du gouffre) et « Un Président s’explique sur le gouffre au bord duquel se trouve le monde ».
15.12 à 17h39
Alerter
nicololo
laisser le temps au temps…
Un ancien président de la république, dans sagrande sagesse, n’en déplaise à beaucoup, avait l’habitude de dire qu’il falait laisser le temps au temps. Certes l’opposition, et principalement le PS, aprés le « sacre » de Sarko 1er, s’est trouvée fortement désemparée et c’est peut dire, surtout en constantant les façons de procéder du « kaiser » plutot nouvelles en politique, tou au moins à ce niveau de dirigeant ! Aprés bien des remous, des querelles et des bagarres, la démocratie au sein d’un parti s’est appliquée et le PS repart sur de nouvelles bases mais repart ! C’est vrai que dans le camp d’en face, il n’est nullement besoin de mouvement démocratique pour désigner le (?) les (?) chefs puisque le plus « grand d’entre-eux » (je plaisante) se charge de tout régenter jusqu’au moindre bouton de guettre ! Silence dans les rangs, je ne veux voir qu’une seule oreille, la mienne : c’est vous dire comment les autes se tiennent étant donné la taille du chef ! Attendons 2009, c’est dans 15 jours !
15.12 à 17h38
Alerter
anulus
O
On a beau ne pas aimer Sarkozy,ou l’aimer,il s’agit d’un article qui n’est ni négatif,ni positif,honnête,c’est tout.Ensuite,Newsweek est un bon hebdo,un peu à gauche de Time pour ce qui est de la politique étrangère.
Quand on lit cet article objectivement,on a l’impression qu’il y a 2 Sarkozy:celui de la vie privée,fier,autoritaire,puéril,vantard d’un côté et de l’autre celui de la vie politique qui réussit plutôt de qu’il entreprend,que ce soit à la tête de l’Europe ou à la tête de la France.Certes on pourrait rajouter inculte,grossier,bling bling pour décrire le personnage.Mais ce qui nous intéresse,c’est ce qu’il fait et nous verrons plus tard comment l’histoire le jugera.Ce qui sûr,c’est qu’il a réveillé le pays et que c’est un président comme nous n’en avons jamais eu.Et personnellement,je ne regrette ni Chirac,ni Mitterrand,ni De Gaulle,ni Pompidou,ni Giscard.
15.12 à 17h32
Alerter

bandingu?class=
sacha guidry
Un homme qui ne demande jamais de service à personne,finit par se faire la réputation d’un homme qui n’en rend pas.LUI N’ EST FAIT QUE PAR MOI MËME NO COM ???????????????????????
15.12 à 17h31
Alerter
AlexB.
La Tribune
« Le quotidien financier La Tribune annonçait la semaine dernière qu’un jury de journalistes internationaux couvrant les affaires européennes avait élu Sarkozy « meilleur leader européen » parmi 27 candidats. »

Evidemment, le site du Nouvel Obs n’en a pas dit un mot : seuls l’intéressent les articles de la presse étrangère critiquant Sarkozy. L’essentiel est de faire croire à ses lecteurs que le monde entier le déteste, ce qui est loin d’être le cas.
15.12 à 17h30
Alerter

Horsti
Ouvrez les yeux !
Ouvrez les yeux ! Le grand Horst Tappert est décédé ! Lui seul avait la clé du chemin du milieu vers un monde de paix !
15.12 à 17h27
Alerter
Yourii
date
mauvaise traduction:

Published Dec 13, 2008
From the magazine issue dated Dec 22, 2008
15.12 à 17h27
Alerter

VEAUDEFRANCE
Les vieux de la vieille
 » Comme quoi il faut toujours se méfier des apparences; lorsque tu vois un homme… mais qui a un bec de canard, des ailes de canard, des pattes de canard… Y a pas de doute; c’est un canard !… Et c’est la même chose pour les p’tits merdeux !  »

Réplique extraite du film « Les vieux de la vieille » avec Gabin, Noël Noël et Pierre Fresnay.

Dialogues de Mr. Michel Audiard que l’on pourrait prendre pour un extra-lucide à la lueur des exploits de notre « cher » Président.

Bonne soirée à Tous et Toutes.
15.12 à 17h26
Alerter

Youri
date
comment un article publié le 22 décembre comme indiqué dans l’article peut-il exister alors que nous somme le 15?
15.12 à 17h25
Alerter
AlfredoGarcia
Je lis
Qu’au bout du compte on se souvienne de Sarkozy comme d’un grand homme, ou d’un simple exemple d’obstination et d’arrogance,
Par l’instant je ne vois rien de grandiose, mais beaucoup d’arrogance et d’obstination
Ces Français qui, pour leur part, en auraient fait? leur roi. ils ne trainent pas dans les rues, peut-être dans la cour du roi nain
15.12 à 17h25
Alerter
ralph
Electron libre et instable
-
Un aperçu caricatural dans cette petite vidéo

http://www.fourre-tout.com/index.php/2008/12/12/918-le-clip-qui-dechire

15.12 à 17h18Alerter

Bindjouli
Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent
Article parfait

Nous ne sommes pas dupe et vous pouvez découvrir ce que je pense de tout ceci ;
Pour plus de détails, vous êtes invités à venir consulter mes contributions sur ce sujet et d?autres sur le Blog que j’anime sur le nouvel observateur.

http://critique-politique.blogs.nouvelobs.com

Cordialement
15.12 à 17h16
Alerter

amahane
sarko , pere fouettard
sarko a compris une chose , qu’il faut faire peur et sevir severement pour avoir la paix et faire comme bon lui semble
en ce moment personne n’ose lui tenir tete en france , donc il fait de ce qu’on lui a confié , ce dont il souhaite sans rien justifier à qui que soi
bien fait pour ses 53% d’electeurs
15.12 à 17h12
Alerter
Goliath
constat accablant!
Juste une petite rectification, c’est plutôt la France, ses institutions et ses valeurs qui sont au bord du gouffre… depuis un triste mois de mai 2007!

Quoiqu’il arrive, sarkozy aura eu ce qu’il souhaitait le plus au monde, à savoir diriger la France!
Maintenant, qu’il soit en disgrâce ou pas auprès des français et/ou de nos partenaires étrangers, son avenir est assuré… il a tellement déjà oeuvré pour ses amis les puissants… à moins qu’il ne termine comme César…
15.12 à 17h05
Alerter

henriette
@segolaide
L’article parle de Sarkozy, et non pas de la gauche, donc arrêtez de jeter votre venin, c’est vrai qu’à l’UMP, vous ne savez faire que cela.
15.12 à 17h03
Alerter
pipolette
Se sont les journalistes etranger qui osent dire l
Personne n’a réalisé à quel point cet homme était dangereux et entouré des pires ! Réveillez vous à gauche , allez tout casser au Ps afin qu’il cesse de prendre ce parti en otage, en laissant sarkozy et sa bande tout dessosser

Le président français est aujourd’hui en quelque sorte Sarkozy sans limites, pour le meilleur et pour le pire. Et justement, on pourrait se demander si, doté d’une telle personnalité et par les temps qui courent, il utilise cette liberté de mouvement pour le meilleur, ou pour le pire.
15.12 à 16h50
Alerter

damemarie
de quel royaume quel roi
la france est une nation .si ya un jour oposition elle viendra du peuple .la seul personne qui tient la route c est olivier besancenot .et ce jour la la france redeviendra une republique avec un president elu par le peuple .pas un roi pour ce qui es de la presse francaise ??????????
15.12 à 16h40
Alerter
nanou
Allez lire cette
interview de Sarko avant son élection:
Nouvel Obs du 26/04/2007
par Michel Onfroy (blog)
Titre: Dans la peau de Nicolas Sarkozy.
18 mois après l’interview, ça prend une tournure inquiétante…
15.12 à 16h35
Alerter
segolaide
La gauche médiocre
fait n’importe quoi pour détruire la France, heureusement Sarkozy vaincra ces déchets ! Il a déjà réduit à néant le PS… et s’en sort pas mal malgré la propagande de gauche !
15.12 à 16h31
Alerter
SYMON
Précisions
Pour information, les hebdomadaires anglo-saxons en général et américains en particuliers sont datés de leur échéance. En l’occurence 22 décembre pour une édition parue le 15.
Ensuite, on cherche en vain où le « ventilateur de l’Elysée » se trouve au bord du gouffre….
15.12 à 16h30
Alerter
guronsan
conscience
la prise de conscience des journalistes étrangers est plus pertinante voire osée, que la soupe tièdasse que servent nos journalistes bien de chez nous au maître qui les nourrit.
15.12 à 16h29
Alerter
fredo75
pas tellement d’accord
J’estime que cet article ne va pas absolument pas au bout de son raisonnement. Le titre est très fallacieux, car justement rien dans la « démonstration » ne vient étayer que Sarkozy serait « au bord du précipice », ce n’est pas l’impression qu’on retire. Donc on reste sur sa faim. Ce ne sont que des effets de manchette. D’ailleurs j’ai lu le texte en anglais, jamais la « chute finale » de l’article ne dit que les Français ont fait de Sarko leur roi, mais littéralement: « ils lui ont donné carte blanche, eh bien, pour régner ». Je trouve que c’est mal traduit, en plus.
15.12 à 16h29
Alerter
Movil
Bien vu !
Belle analyse que l’on aurait aimé lire sous la plume de journalistes de la presse française. Il est réconfortant de voir qu’à l’étranger Sarkozy ne fait pas illusion. Son caractère et ses actes sont très bien décortiqués.
15.12 à 16h19
Alerter

FPAILLE
Article du 22 décembre
neweek : nous sommes le 15 décembre, ce qui voudrait que cet article paraitra le 22 décembre ??
15.12 à 16h08
Alerter
lapinain
quel gouffre???
Je ne vois rien dans cet éloge du Sarkosysme ( gommant volontairement tous les aspects négatifs ) en quoi il est au bord du gouffre et qu’est ce qui pourrait « se retourner contre lui  » ??
15.12 à 16h07
Alerter
MELLY
rien compris
Vous,journalistes,n’avez rien compris aux Français qui n’ont pas fait de Sarkosy leur roi,mais regrettent cette erreur .Interrogez les Français,ne colportez pas la communication de l’Elysée!
15.12 à 16h06
Alerter
jaque
il a raison
sur toute la ligne,il n’a de compte a rendre à personne!!!,la critique est bonne,l’art est difficile!!!
15.12 à 16h04
Alerter

Publié dans DU VRAI JOURNALISME, LA FRANCE DE NICOLAS SARKOZY, NICOLAS SARKOZY | Pas de Commentaire »

Sarkozy contrarié par des Français dès le 1er janvier

Posté par issopha le 3 janvier 2009

LES BLOGUEURS ASSOCIÉS

Sarkozy contrarié par des Français dès le 1er janvier

 

Par Juan. Jeudi 1er janvier, le président français travaillait. Après des vœux très narcissiques, il s’est permis son premier discours de la nouvelle année devant plusieurs centaines de personnes ayant travaillé la nuit du réveillon. Quelques instants plus tard, il recevait la ministre israélienne des Affaires Etrangères, Tzipi Livni.



(photo : guillaumepaumier - flickr - cc)

(photo : guillaumepaumier – flickr – cc)

Lors de la présentation de ses vœux, le président n’a pu s’empêcher de donner quelques leçons. D’abord contre les jeunes incendiaires de voitures. Il était visiblement persuadé que l’incendie des 1200 véhicules brûlés pendant la nuit de la Saint Sylvestre était principalement l’œuvre de jeunes délinquants.Sarkozy contrarié en France
Sarkozy a ainsi suggéré ce jeudi que
« l’on réfléchisse à la possibilité pour les juridictions pénales d’interdire à un mineur condamné pour des faits d’incendie de véhicule de passer un permis de conduire pour des véhicules deux ou quatre roues aussi longtemps que la victime des faits ou le fonds de garantie n’a pas été indemnisé en totalité ».

Le président n’a pas apprécié non plus les polémiques récentes sur les moyens hospitaliers, à l’occasion de deux dramatiques faits divers, la mort d’un enfant par erreur médicale puis le décès, dimanche dernier, d’un homme de 57 ans en attente de soins : « Il m’apparaîtrait profondément déplacé que ces drames soient exploités au service de polémiques médiocres qui ne seraient pas à la hauteur des enjeux. L’hôpital et ses personnels méritent mieux que cela ».La belle affaire ! Quel est le président qui saute devant une caméra à chaque fait divers violent impliquant

un criminel ou un malade mental ? Rappelez-vous ces polémiques inutiles et indécentes. Nicolas Sarkozy instrumentalise depuis longtemps les victimes en tous genres, quand elles servent sa cause.Nicolas Sarkozy n’a pas apprécié le décompte morbide des décès de SDF ces jours derniers. Il faut avouer qu’il nous avait promis la disparition des sans-domiciles dans les deux ans. Il a demandé à ce qu’on les emmène de force dans des centres, libre à eux d’en repartir ensuite. « On ne laisse pas mourir en 2009 des femmes et des hommes dans la rue dans un des pays les plus riches du monde », a-t-il dit. « On ne peut accepter que l’on contraigne ces femmes et ces hommes à rester dans un endroit contre leur gré. L’hébergement d’urgence, ce n’est pas la prison. (…) Il faut donc mettre ces hommes et ces femmes en situation de décider après leur avoir donné à manger un bon repas chaud, leur avoir proposé d’être soigné, leur avoir permis de prendre une douche puis leur avoir montré la chambre ou le lit qu’on leur offre. Si la personne n’en veut pas, alors elle retourne dans la rue, c’est son choix ».Les SDF ne meurent pas de froid. Ils meurent de pauvreté. Ils n’ont pas assez d’argent pour se loger. Point barre. Parler de « liberté » de dormir dehors est un concept à coucher… dehors. Cela frise l’indécence.Sarkozy la tête ailleurs
Vers 18h45, Sarkozy recevait Livni. La jeune ministre israélienne ne venait pas voir l’ancien président du Conseil Européen avec des bonnes
nouvelles. L’offensive contre le Hamas à Gaza se poursuit, et Israël a rejeté la proposition européenne, formulée la veille, d’une trêve humanitaire : « Il n’y a pas de crise humanitaire dans la bande, et par conséquent pas besoin de trêve humanitaire ». Et Tzipi Livni d’ajouter que des convois humanitaires circulent déjà en nombre dans la zone. Bizarrement, Sarkozy tout sourire ne paraissait pas affecté par ce refus sec et poli de sa proposition de la veille. On a regretté que Tzipi Livni n’explique pas davantage le rôle de l’Iran dans la pression du Hamas, ni ce qu’Israël comptait faire pour arrêter de tuer autant de civils.Sarkozy avait prévu de souhaiter la bonne année à quelques soldats français présents au Liban lundi 5 janvier. Son déplacement a été bousculé. Il fera un tour de la région, lundi en Egypte, en Cisjordanie et en Israël, et mardi en Syrie et au Liban.Nicolas Sarkozy va-t-il dialoguer avec le Hamas ? En avril dernier, le journaliste Georges Malbrunot rapportait pour Le Figaro qu’une première rencontre officieuse entre un diplomate français, à la retraite et les principaux responsables du Hamas avait eu lieu à Gaza en mars. En août 2007, les missions diplomatiques françaises de Tel-Aviv et Jérusalem recevaient un télégramme les autorisant à renouer avec le Hamas. En avril, Sarkozy avait aussi reconnu qu’un dialogue indirect avec le Hamas était utile, à l’instar des pratiques britanniques et espagnoles : « Qu’il y ait des passerelles pour discuter, après tout, moi je ne me permets pas de juger ce que font les uns et les autres, peut-être que ça sera utile un jour ».Bref, le jeudi 1er janvier, le Monarque était le maître d’école des Français, celui qui distribue les bons et les mauvais points avec hauteur et suffisance, tout occupé encore à sa place dans le monde. La guerre à Gaza l’importait plus que quelques SDF ou malades qui décèdent en hôpital. On ne cherchera pas ici à comparer les malheurs. Sarkozy, lui, l’a fait pour nous.


Samedi 03 Janvier 2009 – 00:51

Juan

Lu 10283 fois

REACTIONS D’INTERNAUTES

87. Posté par dudule le 03/01/2009 18:55

@Poindi
Le Figaro n’a jamais ete un mauvais journal, il est juste orienté a droite comme Marianne l’est au centre-gauche, et rassurez vous , Marianne fait aussi sa censure quelquefois, mais plus par reflexion que part idéologie…..
Ceci dit Zemmour n’est pas mal mais est un peu négationiste sur certains points qui laissent a désirer (Marianne en avait même fait un article).



86. Posté par Poindi le 03/01/2009 18:48

Remarque à l’adresse de C (69).
Je lis souvent le figaro sur internet. Il y a des journalistes qu qualité ( par exemple Zemmour) . j’ai envoyé des messages comme celui ci suite à tel ou tel article, messages critiques sur Sarkosy ou sa politique mais toujours courtois. La vérité m’oblige à dire que la plupart du temps leur « modérateur » envoyait mes messages à la trappe. Fatigué d’écrire pour rien je me suis arrêté de leur envoyer . Pour moi c’est là le signe d’un journal aux ordres.
Chez Marianne (qui est certe critique cobtre Sarkosy et affichel a couleur), tous les messages sont publiés . C’est le critère d’un journal libre et démocratique.



85. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 18:48

dis-moi, Jack, tu en a croisé, toi, de ces jeunes violents?



84. Posté par Information Libre le 03/01/2009 18:47

@Le bossu de crespinPour klaxon aussi .. spécialiste des reprises :) http://chansons.ina.fr/index.php?id_notice=I07038301&vue=noticeQuand j’étais un petit garçon, plein de vie et de joie
Un jour que j’étais très gentil, mon père me rapporta
Un jouet extraordinaire, avec de gros yeux verts
Je l’ai pris dans mes bras mais quand je l’ai posé par terre
Il faisait « Zip » quand il roulait, »Bap » quand il tournait »Brrr » quand il marchait
Je ne sais pas ce que c’était
Et je crois que je ne le saurai jamais.
Tout étonné la première fois, quand je l’ai retourné
J’ai vu qu’il avait sur le ventre deux gros boutons dorés
J’ai poussé l’un et l’autre après, puis les ai tirés tous lesdeux
Mais quand je l’ai reposé par terre, j’ai ouvert de grands yeux.
Il marcha comme un militaire, tout à coup il s’assit Il passa sous une chaise et puis, soudain disparut sous le lit J’ai pleuré tandis que mon père, lui, riait aux éclats
car en me retournant, je vis le jouet qui était derrière moi.
Les années ont passé trop vite, et justement hier
Dans le grenier j’ai retrouvé ce jouet extraordinaire
J’ai appelé mon petit garçon, et le lui ai offert
Il était vieux et tout rouillé, mais quand on l’a posé par terre



83. Posté par Eric Claxon le 03/01/2009 18:43

@56. Posté par Jean Jolly
Merci pour la photo du bébé !
L’enfant ressemble a une star du show bis !
Magicien ou acteur peut etre un politique ?
Quelqu’un de connu Quoi !Bonne année



82. Posté par dudule le 03/01/2009 18:36

Tout d’abord je salue CDy, ami de Nicolas notre pere a tous.Ensuite , a toutes les filles en pleurs qui cherche le père de Rachida , arreter de vous lamenter , il passe tous les jours a la télé, vous le reconnaitrez facilement………



81. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 18:26

@ c dyJe ne comprends pas les gens comme toi: comment peut-on être humain et si peu humaniste?
Puisque Juan ne dit que des « contre-vérités », peut-être pourrais-tu nous faire part de tes vérités?
Ce que nombre d’entre nous avait pronostiqué au dernier trimestre 2007, si Sarkosy était au pouvoir, est en train de se produire, et ça dépasse même nos « espérances »… Faut-il que tu y trouves ton intérêt, pour fermer les yeux à chaque mensonge éhonté, chaque coup porté au tissu social, chaque cadeau fait à des gens déjà privilégiés…Et, s’il te plait, répond-moi autre chose que « avec la cruche, ça aurait été pire ». Du moins, si tu a vraiment des arguments…



80. Posté par Information Libre le 03/01/2009 18:21

Excellent billet sur MEDIAPART. (Les carnets libres d’Edwy Plenel )LE PDF
http://www-irma.u-strasbg.fr/~maudin/President0901.pdf
MEDIAPART
http://www.mediapart.fr/club/blog/edwy-plenel/020109/la-lettre-de-michele-audin-a-nicolas-sarkozy
Lettre (ouverte) à Monsieur le Président de la RépubliqueMonsieur le Président,
Par une lettre datée du 30 décembre 2008, vous m’informez de votre décision
de me décerner, sur la réserve présidentielle, le grade de chevalier de la Légion
d’honneur.
Je suis très heureuse, Monsieur le Président, de cet intérêt montré à ma
contribution à la recherche fondamentale en mathématiques et à la popularisation
de cette discipline et je vous en remercie.
Monsieur le Président, il y a un an et demi, vous receviez une lettre (ouverte)
envoyée par ma mère, Josette Audin, qui vous demandait de contribuer à faire
la vérité sur la disparition de mon père, Maurice Audin, mathématicien lui
aussi, et disparu depuis le 21 juin 1957 alors qu’il était sous la responsabilité
de l’armée française.
`A
ce jour, vous n’avez pas donné suite à cette demande. Vous n’avez
d’ailleurs même pas répondu à cette lettre.
Cette distinction décernée par vous est incompatible avec cette non-réponse
de votre part. Vous me voyez donc au regret de vous informer que
je ne souhaite pas recevoir cette décoration.
Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de mon respect,
Strasbourg, le 1er janvier 2009
Michèle Audin
mathématicienne
12 rue de Berne
67000 Strasbourg



79. Posté par le bossu de Crespin le 03/01/2009 18:14

avant dans le show biz, on avait Gilbert Becaud qu’on avait surnommé monsieur 100 00 volts, Charles Trenet surnommé le fou chantant, et maintenant en politique nous avons sarkosy le gnome sautillant perfide et malfaisant.
c’est triste.



78. Posté par papy riquet le 03/01/2009 17:59

le père la réforme !! j’aurais aimé qu’il sache que quand le circuit commercial multiplie par deux son prix d’achat, le résultat :
100×2 =200 pour le circuit. mais 300 vendu ! pour un produit sorti d’usine à
100 ,il y a 20 % de coût de TOUS LES SALAIRES.
LE CIRCUIT COMMERCIAL PREND A LUI SEUL DIX FOIS LA MASSE DES SALAIRES. !!! ET LA TVA DERRIERE COMBIEN ??????????
combien de gens vivent du commerce et combien de l’industrie ???
bien belle lucidité du patron des réforme!!!!
mais les copains d’abord !



77. Posté par austin le 03/01/2009 17:56

37. gandhiLa sécurité sociale comme la caisse d’allocations familiales sont comme vous le dites des organismes privés qui gèrent des fonds publics sous la tutelle d’un certain nombre de ministères .Ils ne sont pas « assimiés » contrairement à ce que vous dites .Ils relèvent du régime général .Au moment de partir à la retraite un fonctionnaire touche 75% de son salaire des 6 derniers mois alors que l’ employé SS ou CAF voit sa retraite calculée sur les 25 meilleures .Je peux vous dire que la différence est saignante .J’en ai dans ma famille des personnes relevant des deux régimes , fonctionnaire et CAF …… C’est à Monsieur Balladur qui a fixé la durée des 25 ans ….. C’est profondémment injuste , mais c’est ainsi .



76. Posté par c le 03/01/2009 17:50

A tutu
Et toi qu’en connais-tu?? Vu ta réponse tu m’as l’air de voler bien bas. Bien à toi et sans vulgarité!!!



75. Posté par TUTU le 03/01/2009 17:40

à « c » (comme CON)Qu’est-ce que tu connais des « Français », pauvre tâche ?



74. Posté par calamity jane le 03/01/2009 17:24

@ 73Pardon ! Moi, c’est Calamity Jane ! Tous mes voeux MÔSSIEU !



73. Posté par cui-cui le 03/01/2009 17:18

62. Posté par Cyrano le 03/01/2009 15:25
@67 Zhora DATI : On ne s’en fout pas du tout, au contraire!
si si, on s’en fout !!!



72. Posté par Jean Jolly le 03/01/2009 17:14

Qui nous dit que ce n’est pas le PDg de Renault qui a fait brûler ces voitures, pour pouvoir vendre son stock ?



71. Posté par Julius le 03/01/2009 17:14

@52, pardon pour le post 53 !



70. Posté par Julius le 03/01/2009 17:13

@53
les médecins se reposent le Dimanche….sans doute travaillez vous TOUS les dimanches de l’année ??
Connaissez vous la durée de travail hebdomadaire d’un médecin généraliste en milieu rural ou semi rural ??? on est plus près des 70 heures que des 35 heures.
Alors s’il vous plait vos diatribes contre les médecins gardez les ou mieux parlez en à votre médecin.
Quant aux gardes, elles sont sectorisées et lorsqu’un secteur n’est pas pourvu, un médecin peut être réquisitionné par le préfet.
Personnellement je préfère être vu par un urgentiste que par un médecin crevé par sa semaine et qui risque de se planter.
Quant à votre arrêt de travail je suis pas sur que ça soit une urgence vitale nécessitant un déplacement d’un médecin de garde à 44 euros le dimanche…



69. Posté par c le 03/01/2009 17:11

Et si c’était vrai le diriez-vous?Rien n’est moins sûrPourquoi les sondages du Figaro seraient-ils aussi nuls que les vôtres ???Mariane vous perdez sur tous les tableaux!!! Vous n’avez vraiment rien compris aux Français!!! Bon courage



68. Posté par Marius Porcher le 03/01/2009 16:30

Il est contrarié Niko la came ! tant mieux ! Cela fait deux personnes avec moi. Je ne suis pas parti cet hiver car mon patron ne m’a pas augmenté.
Sarkiste s’est augmenté de 140 % tout en s’offrant des vacances à Rio.
Je boycotte tous mes plaisirs et je ne consomme plus afin de le contrarier le Neuilly’s people.
Au fait, quelqu’un peut-il me dire combien de véhicules ont été carbonisés à Neuilly?
Pour un ancien ministre de l’intérieur, son karcher manque de puissance électrique. Je demande que le jour de l’an soit baptisé « jounée du concessionnaire’ comme il existe une journée de la femme et de tout ce que vous voulez.
J’ai déjà posé mes deux RTT du 29 et du 30 janvier 2009. Avec un peu de chance, nous resterons peut-être chez nous si les grèves se prolongent avec un petit coup de froid par là-dessus et un arrêt maladie, je resterai chez moi à compter les points sous ma couette.
Tu vois, Niko, dans quel état d’esprit je suis à deux jours de la reprise du boulot. Tout ce qui te contrariera me fera plaisir. Je me délecte à l’avance de tes gamelles et des taules que tu vas prendre. N’est-ce pas frénétique Lefebvre !!!!



67. Posté par calamity jane le 03/01/2009 16:18

Narcisse as-tu du coeur ?
Comment le pourrais-je ?



66. Posté par Jean Jolly le 03/01/2009 15:59

@ C.Dy post 64.Sinon, ils ont fait de la place à Guantanamo. En revanche, ils ne disent pas comment ils s’y sont pris.



65. Posté par jack le 03/01/2009 15:58

une chose est certaine:le père du bébé de Rachida n’est ni Sarko ni Dray.
La preuve:le bébé ne porte pas encore de Rolex.



64. Posté par C.Dy le 03/01/2009 15:55

@38. Posté par Candide
Ne faites pas comme Juan, ne dites pas de contre vérités.
Sarkozy avait dit qu’il y aurait assez de places disponibles afin qu’aucun SDF ne couchent dehors.
En effet la France dispose d’environ 98.000 places pour 97.500 SDF répertoriés.
Maintenant si le confort n’est pas au top, je peux comprendre que certains ne souhaitent pas aller dans ces centres.



63. Posté par Cyrano le 03/01/2009 15:27

mon post était pour @57 et non @67, excuses



62. Posté par Cyrano le 03/01/2009 15:25

@67 Zhora DATI : On ne s’en fout pas du tout, au contraire!
Dans 30 ou 40 ans , elle sera ministre, sous la présidence du Dauphin Jean Sarkozy en bonne ambitieuse et suceuse…de roues politiques, comme maman.
A part çà, bonne santé à la mère et l’enfant.



61. Posté par bernardg76 le 03/01/2009 15:20

Notre président ne connaît pas le repos. Il ne lui aura pas fallu longtemps pour lancer sa première fusée intellectuelle, pour reprendre cette si exacte expression de Philippe Bilger, de l’année 2009.
Comme ce fut le cas il y a un an avec la disparition de la pub sur le service public, on sent que plus de soin a été apporté à la précipitation de l’annonce qu’à la réflexion sur la faisabilité. Il suffit que la mesure réponde immédiatement à un fait divers, satisfasse un public frustré par une colère impuissante, aggravée par les dérangements digestifs d’un lendemain de Réveillon, et que le Bon Sens y appose son sceau pour que la mise en orbite ait lieu. (de Me EOLAS)
http://lesdessousdelapolicenationale.blogs.nouvelobs.com



60. Posté par jack le 03/01/2009 15:07

Tiens ,ça fait longtemps qu’on n’a pas vu le grand humaniste Joey Starr nous expliquer à la télé que c’est très bien de brûler les voitures.En général c’est lui ,le frappeur d’hotesses de l’air,qui est le grand expert ès banlieues de notre télé.
Et l’autre rigolo,l’homme au cendrier,l’acteur de Taxi,il n’a pas de leçons de non-violence à donner?
En excusant tout,en nous citant comme modèles des rappeurs violents
la télé est en partie responsable pour la banalisation de la violence.
Et les flics ,dès qu’ils arrêtent un jeune il est libéré par les juges .En plus à chaque intrpellation ils risquent de se faire allumer par les héros des « quartiers »(comme on dit si pudiquement.)
Ils préfèrent donc sévir contre ceux qui ont oublié de mettre leur ceinture plutôt que contre ceux qui brulent des bagnoles.De leur point de vue je les comprends:c’est moins dangereux.Interpeller un automobiliste qui dépasse la vitesse autorisée ne déclenche pas d’émeutes,surtout si l’automobiliste est Français « de souche ».



59. Posté par to mutch le 03/01/2009 15:05

Mais il n’a même plus le courage d’être en direct, tellement il a du mal à se maîtriser.
Pas de permis pour les incendiaires, qu’il ne s’inquiète pas des conducteurs sans permis il y en a déjà 150 000 à 250 000, avec presque 60000 verbalisations relatives à des défauts de permis alors 100 ou 200 de plus une goutte d’eau.



58. Posté par jack le 03/01/2009 14:55

à une citoyenne :aimeriez-vous que d’un pays voisin où desq bandes armées disposent de roquettes et autrs jouets sympathiques on tire tous les jorurs sur des écles,des hopitaux etc.?
Israel a fat la paix avec l’Egupte et a abandonné le SInai parcequ’Israel savait que l’Egypte respecterait sa parole.Mais comment faire la paix avec des gens qui disent qu’ils veulent vous exterminer et surtout où au lieu d’une armée régulière contrôlée il y a des bandes armées qui font ce qu’elles veulent.
Je n’approuve pas tout ce que fait Israel,mais si les Palestiniens ne font
pas un peu d’ordre chez eux la paix ne sera jamais possible.
La violence intrapalestinienne (erntre Fatah,Hamas etc.)est d’ailleurs
assez présente aussi.
la situation au Moyen-Orient est trop compliquée pour être analysée avec manicheisme:les gentils Palestiniens contre les méchants Israéliens.
CA ne m’empêche pas de critiquer la colonisation Israélienne dans
« les territoires ».



57. Posté par cui-cui le 03/01/2009 14:52

Zohra Dati : on s’en fout !!!



56. Posté par Jean Jolly le 03/01/2009 14:37

@ Eric Claxon post 48. J’ai réussi à trouver une photo de la petite Zohra Dati, si cela peut te mettre sur la voie ====> Cliquez iciMeilleurs voeux !



55. Posté par La gazette du samedi le 03/01/2009 14:27

Rachida Dati a accouché hier dans une clinique privée chicos du XVIème.Pourquoi pas à l’hôpital public qui est si sûr, selon dame Bachelot ?Si même les hauts fonctionnaires de l’Etat ne font plus confiance au service public…



54. Posté par Janos07 le 03/01/2009 14:21

Je ne conteste pas le sens de l’article, mais, de grâce, arrêtez d’employer cette expression à la mode (tu parles !) : « Point barre. » C’est du français de plouc ! Et encore, je me retiens.Revenons au français délicieusement désuet des années 1950 et continuons de dire ou d’écrire : « Un point, c’est tout ! »



53. Posté par mada le 03/01/2009 14:11

@ 33 « Pauvre France »Bien sûr que mes idées sortent tout droit du café du commerce, c’est la seule université que je connaisse.Je maintiens ce que j’ai écrit au sujet des problèmes des urgences dans les hôpitaux.Dans le coin où j’habite, si je suis gravement malade et ne peux me déplacer ce n’est pas un médecin qui se déplace mais les pompiers. Ils m’emmènent bien gentiment aux urgences d’un hôpital qui est à 22 kms de chez moi. Aux urgences, le médecin constate que ce n’est pas une urgence mais une saloperie bien contagieuse et après m’avoir donner tout de suite des médicaments appropriés je dois appeler un taxi pour retourner chez moi. Les pompiers sont retournés dans leur caserne entre temps.

Pendant ce temps là, dans ma bonne petite ville, il y a 4 médecins qui se reposent, c’est dimanche. Pour mon arrêt de travail je devrais quand même appeler le médecin car le médecin des urgences me renvoie vers mon médecin référent.
Théoriquement, il doit y avoir un médecin de permanence et une pharmacie durant le dimanche et jour de fête mais parfois il y a des couics.
Les ghettos ne sont pas toute la France, ce n’est pas tous les médecins qui sont concernés par cette mal traitance des cités.

Permettez moi de ne pas avoir le même point de vue que vous, Pauvre France.



52. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 13:26

@ mimil
Juan est là pour faire ce que les média n’osent ou ne veulent pas faire.
Dénoncer les incohérences de la politique sarkosyenne. Il n’a jamais dit qu’il était politicien, pour autant que je sache…



51. Posté par La gazette du samedi le 03/01/2009 13:17

Sarko commence l’année con-tra-rié, voici pourquoi :http://www.bakchich.info/article6354.htmlCe n’est pas lui l’engrosseur de Rachida Gucci.



50. Posté par rowali le 03/01/2009 12:55

47 une citoyenne..J’ai toujours pensé que le péché originel d’Israel réside dans l’occupation des territoires palestiniens après la guerre des 6 jours.C’est alors qu’a manqué à ce pays un  » grand homme  » capable de saisir l’opportunité de trouver une solution par la création du état palestinien,plutôt que de se vautrer dans les délices d’une victoire.Malheureusement de l’autre côté ce fut la même chose:incapacité de se doter d’un dirigeant visionnaire,capable d’assumer un destin.Les palestiniens ont choisi un homme inconsistant,incapable d’affronter l’impopularité,s’accrochant à  » un retour des réfugiés  » inacceptable par l’autre partie, ce qui garantissait évidemment l’échec des pourparlers,lui permettait de plastronner,en étant sûr de n’avoir pas à affronter les dures réalités d’une gouvernance économique et financière.Torts partagés, mais misère unilatérale des palestiniens, soumis à une occupation aussi dégradante pour les occupés que pour les occupants qui y perdent leur âme.Voilà pourquoi je crains une guerre de 100 ans.



49. Posté par Mimil le 03/01/2009 12:53

Juan est tjs drole.
Et des quolibets et des adjectifs sur le petit Nicolas (tu reves de lui la nuit, c’est pas possible à ce niveau. Jaloux de Carla? LOL), mais que propose Juan si ce n’est d’etre « anti » ?
Anti-reforme, anti-capitaliste, anti-ipod, anti-consumérisme, anti-sarkozysme, anti-travail, anti-republicain (relis le 2eme article des droits de l’homme, preambule de notre constitution, tu apprendras ptet des choses)… anti-libertaire ?
C’est à se demander devant tant de bile permanente, sans argumentation.
Il serait peut-etre temps que tu deviennes pro- »quelque chose », parce qu’il me semble que tu commences à t’essoufler (deja que ca ne portait pas bien loin tes articles…).
En fait, ton fond de commerce est le meme que Besancenot et Royal: je n’ai aucune idee, je ne comprends pas grand chose au monde qui nous entoure, donc je denonce.
En meme temps, c’est demago et sans effort, comme tes modeles cités plus hauts.
Tout cela n’est pas tres flatteur, heureusement, la gauche a d’autres personnes qui ne lui font pas autant de mal que toi, avec tes articles completement cretins, niveau café du commerce.
Un bloggueur quoi, meme pas un journaliste, c’est dire le niveau !Continue de nous faire rire. :)



48. Posté par Eric Claxon le 03/01/2009 12:32

Mais qui a bien pu faire ça à Rachida ??????
Marianne repondez Nous !



47. Posté par une citoyenne le 03/01/2009 12:13

@rowali
Aimeriez-vous être emprisonné sur une bande de terre entre de hauts murs et la mer, à subir un blocus tel que les ONG et le PAM lancent des appels au secours en pensant aux enfants malnutritis?
Par ailleurs,faut-il rappeler que le Hamas a été élu démocratiquement?
Le gouvernement israëlien ,cynique,souffre d’un manque d’humanité,c’est le moins qu’on puisse dire.



46. Posté par Iremaisdiable le 03/01/2009 12:12

PRÉFECTURE DE POLICE :AU SERVICE DE LA FRANCE OU D’ISRAËL ?Depuis le 27 décembre, Gaza est à feu et à sang : plus de 400 morts et de 2 000 blessés au moment où ces lignes sont écrites.Depuis des années, la Préfecture de Police de Paris refuse systématiquement toute demande de manifester devant – ou même à proximité – de l’ambassade d’Israël, dès lors que les protestataires ont des critiques à exprimer quant à la politique israélienne. Par contre cette même Préfecture vient d’autoriser, à cet endroit, un rassemblement de soutien à l’agression israélienne. Ce rassemblement, prévu pour le 4 janvier, est organisé par le CRIF et Migdal, un organisme extrémiste pro-israélien. Ce dernier n’hésite pas à utiliser comme service d’ordre la mal nommée Ligue de défense juive, milice d’extrême droite bien connue des services de police pour sa violence et son racisme anti-arabe.

À la suite de cette autorisation pour le moins contestable, une autre organisation de la communauté juive a déposé, à son tour, une demande pour un rassemblement devant les grilles de l’ambassade : il s’agit de l’Union juive française pour la paix (UJFP). Pacifiste, favorable à une solution politique du conflit, cette association travaille pour une paix juste entre Israéliens et Palestiniens, pour l’arrêt des violences et pour le « vivre ensemble » entre Juifs et Arabes, au Proche-Orient comme en France.

Le service d’ordre de l’UJFP a informé les autorités préfectorales de sa disponibilité à collaborer avec la police nationale et les CRS postées devant l’ambassade afin d’assurer la sécurité et l’ordre public, soulignant sa détermination à éviter tout débordement.

La position de la Préfecture est catégorique : oui au CRIF et aux extrémistes de Migdal, non aux pacifistes de l’UJFP.

Cette décision est inadmissible dans un pays qui se réclame de la démocratie républicaine et des droits humains. Les pouvoirs publics en France doivent être au service de leurs concitoyens et non pas à celui des organisations extrémistes dont la violence raciste est avérée. Ils ne doivent pas, non plus, être au service d’autres États, surtout ceux engagés dans des guerres coloniales sanglantes qui suscitent l’indignation de l’opinion française et la réprobation de la communauté internationale.

COLLECTIF NATIONAL POUR UNE PAIX JUSTE ET DURABLE ENTRE PALESTININES ET ISRAÉLIENS

Contact presse : 06 80 96 43 45

puisqu’il faut mettre face a des réalités que notre Président ne connait pas de l’hopital, qui fait partie du service public qui pourtant il doit bien le savoir, se démantèle de jour en jour pour favoriser les cliniques qui s’en foutent plein les poches ====> service hospitalier de Beaujon,

ma soeur accidentée il y a trois semaines s’est retrouvée dans le service réanimation ou un ASH lui a dit ssans la moindre vergogne « CREVE », juste au coté de ma soeur dans le même service, une patiente aussi accidentée qui pleurait et se plaignait d’avoir très mal après avoir fait une fausse couche…
personne ne lui venant en aide ma soeur n’a pas cessé d’appeler en utilisant la sonnette jusqu’a ce qu’une employée arrive et lui dise « ON EST PAS DANS UN HOTEL ICI »…
En gros, il n’y a que la vérité qui blesse, bravo Juan comme d’hab et bonne année a toi !!



45. Posté par dérision le 03/01/2009 12:07

Comment sauver la France et le Monde par Speedy Sarkozy ?Réunion du Conseil des Sinistres .NS : MAM comment s’est passé la nuit du réveillon ?MAM ; Pas très bien bien on dénombre 1147 voitures incendiées …

NS : pas de problèmes les incendiaires ne pourront passer le permis avant d’avoir indemniser les victimes.

MAM : oui mais … on suspecte quelques fraudes à l’assurrance .

NS : quoi !!! quelle bande d’escrocs ces connards de Français. Ceux qui seront pris ne seront pas indemnisés … et ils payeront 1000 € de prime anti-casse, … Nicole quoi de neuf pour les SDF ???

NB: Ben 20 % de ceux qu’on oblige à aller dans les centres d’hébergement ne veulent pas y rester …

NS: Pourquoi ?

NB : ils se plaignent d’y être agressés et de conditions d’hygiène plus mauvaises que dans la rue.

NS : font chier !!! veulent quand même pas que j’les emmène avec moi à Rio, ou que j’les loge à l’Elysée, z’ont qu’à aller bosser, merde ! et toi Bernard j’espère que t’as des bonnes nouvelles ,

BK: bof ! pas trop, la guerre dans la bande de Gaza s’intensifie

NS ; t’as qu’à faire venir l’autre là, Ministre de la Défense israélienne, L’OVNI…

BK ; … euh c’est Livni, c’est prévu, mais elle a déjà refusé toute idée de cessez-le-feu

NS: la pute, elle va pas m’emmerder elle aussi, et puis tu me fais affréter Sarko One j’vais faire une tournée au Proche Orient.
oh la vache ! on est le 3 janvier j’ai déjà fait la moitié du boulot de l’année dernier. Borloo t’a sorti l’apéro ?



44. Posté par Nathouille le 03/01/2009 12:01

@ à candide – 29 – ….
Tu as raison tout ça donne envie de vomir !!!!!
Et si on allait tous ensemble le 29 lui vomir dessus ? sourire
Si on bouge pas, bientôt faudra pas s’étonner de ne plus rien avoir à vomir



43. Posté par marczi le 03/01/2009 11:55

bon alors!!! dites nous le, maintenant qu’elle est sortie !!!!! c’est qui le pere ??????? elle sont ou les photos ????
mais qui a bien pu faire ça à Rachida ??????



42. Posté par Barbarin le 03/01/2009 11:53

Son discours a été enregistré pour que sa Majesté apparaisse nickel, ce qui ne l’a pas empêché de dires des conneries, comme à son habitude.
Moi je veux voir les rushs de cet enregistrement.



41. Posté par tiopere le 03/01/2009 11:52

les politiques ils s,en foutent des voitures qui sont incendiées ,c,est les assurances qui payent ,donc nous avec les surprimes.! et maintenent ceux sont les proprietaires de voitures qui y mettent le feu çà c,est nouveau ,on ne coure plus apres les incendieres ,et bientot cesera pourquoi les gens qui n,ont pas de garage achettent ils des voitures qui restent dehors ,ils seront bientot accusés de provocations.et il y a ceux qui achettent une voiture d,occase 2000 e qui là brule pour etre remboursés 600 e c,est vachement rentable ,ils sont fous ces français ,j,ai assisté de ma fenetre du 3e a des incendies de voitures on ne court meme plus apres les incendiaires ,si on les arrete ils vont mettre le commissariat ou la gendarmerie a sac ,alors on eteint les feux et on compte les epaves et les voyous courent toujours ,si la justice faisait son travail la france n,en serait pas là ,en véritable etat de siége ,a paris sur les champs et aux abords un policier ou militataire pour 10 fetars (………..)



40. Posté par marczi le 03/01/2009 11:49

@seb 1
52% seulement de sa famille ???
encore un sondage qui a été réalisé entre les chiottes et le grand salon de l’élysée auprès d’une population représentative !!!!!



39. Posté par julius le 03/01/2009 11:41

@36 C.Dy
J’ose penser que votre remarque est humoristique ! Vous n’avez jamais entendu parler du Projet de loi de finance de la sécurité sociale ? PLFSS pour les intimes ??
Il est voté à l’assemblée, ce projet de loi , et donc dépend des larbins de l’UMP.
@33 : tout à fait d’accord avec vous !



38. Posté par Candide le 03/01/2009 11:39

@ Sylvie et Monique, merci de votre soutien.Vous remarquerez que toutes les Caisses de Sécu ne sont pas au même régime : il s’agit ici de diviser pour mieux régner…Au fait, une autre mesure dont on a pas beaucoup parlé non plus : la suppression de la demi part supplémentaire attribuée jusqu’àlors aux parents isolés…@ Juan :
Vous écrivez « Nicolas Sarkozy n’a pas apprécié le décompte morbide des décès de SDF ces jours derniers. Il faut avouer qu’il nous avait promis la disparition des sans-domiciles dans les deux ans »…

Effectivement, mais il n’a pas précisé comment.. La mort n’est-elle pas une disparition ? Peut-être que ce qui le contrarie, c’est que cela n’aille pas assez vite ? Il rêve peut-être, en se rasant le matin, d’une bonne épidémie, qui nettoierait plus efficacement les trottoirs…

(s’cusez mon cynisme inhabituel, je me sens terriblement grognon, ce matin, allez savoir pourquoi…)

37. Posté par gandhi le 03/01/2009 11:38

@ 36 la sécurité sociale est un organisme privé,paritaire syndicats/patronat, chargé d’une gestion publique, à ce titre les employés de sécurité sociale ne sont pas fonctionnaires mais assimilés.
Les gouvernement donnent des directives que la sécu se doit d’appliquer. ce sont donc les gouvernement qui font la « politique » de la sécurité sociale, selon leur bon vouloir.



36. Posté par C.Dy le 03/01/2009 11:24

@35. Posté par Monique Ayrault
Je me trompe peut-être, mais la « sécurité sociale » n’est-elle pas gèrée paritairement par les syndicats de salariés et les syndicats patronnaux.
Que viens faire Sarkozy dans cette triste affaire ?



35. Posté par Monique Ayrault le 03/01/2009 11:18

Candide
Moi aussi je suis solidaire de ce que vous dénoncez et chaque jour surgissent de nouvelles injustices comme celles-ci et on les ignore, ce n’est pas intéressant pour les grands quotidiens…
Les annonces « bidons » de Sarko, c’est plus marchands…
Punir les responsables de voitures brulées!!!Facile !Ils laissent leur carte de visite sur la voiture !!!

et ce climat de violence qui augmente de 30% qui le génère ?



34. Posté par sylvie 75 le 03/01/2009 11:07

@ Candide
Je suis solidaire de vos propos. Cette mesure est indigne, immonde, inhumaine. Quand Sarkosy a dit qu’il ne laisserait personne au bord du chemin, il a oublié de dire qui.
Un Président qui agit ainsi face aux plus démunis n’est pas respectable.



33. Posté par Pauvre France le 03/01/2009 11:04

@ mada:Votre remarque est digne d’une  » grande idée du café du commerce « !!Immergez vous dans la vie d’un médecin généraliste de ville et de campagne , confronté: – aux exigences de « patients » plus savants que le médecin … arrivant avec diagnostic et ttt ,ils ne leur manquent que le papier pour l’ordonnance ( s’ils pouvaient le voler ils le feraient !)
- aux appels bidons , ou bien le médecin n’arrivant pas assez vite ( car le malade se croit toujours seul …) il appelle les pompiers et ne prévient pas le médecin qui cherche le patient dans des endroits plus ou moins hostiles …. ( et j’en passe et des meilleures )
Comment voulez vous exercer la médecine sereinement et avec compassion pour tous les gens qui sont des « cassés  » du système Sark. et qui ont besoin de temps , de réconfort , de solutions ( sociales ) à leur difficultés qui ne se traitent pas avec des médicaments … Et vous osez discuter le prix des consultations , critiquer … Bravo , c’est grâce à des gens comme vous que le roi triomphe , gardez vos oeillères et votre haine des gens qui font ce qui peuvent mais ne peuvent faire bouger sans l’aide de personnes conscientes qu’il est tant d’arrêter le massacre!!! Vous êtes malheureusement le reflet du niveau de trop de gens qui écrivent n’importe quoi sur ce site ….



32. Posté par PAPY le 03/01/2009 10:58

Toujours identique à lui même. Il apprend des incendies des voitures, il trouve rapidement une solution avec des idées bien arrêtées, sans analyse comme toutes ses décisions prises sous forme de « rustines » pour plaire à « certains » français. Et ça marche…En ce qui concerne l’hôpital, c’est inadmissible de ne pas reconnaitre ou rendre compte de la vérité à la population. La conclusion de l’état : « l’état de santé du cardiaque étatit à un tel point qu’il serait mort quand m^me » . C’est abominable. Moi même étant au bord de la mort subite pour des pbs cardiaques une intervention urgente m’a été bénéfique. Alors comment peuvent ils prévoir que le cardiaque était condamné et même si c’était le cas la médecine fait toujours tout son possible car on a vu des pires cas sauvés.En ce qui concerne, la trêve à Gaza, si Sarko y arrive alors ce sera la meilleur chose qu’il aura faite depuis son arrivée au pouvoir et cela pourrait lui être bénéfique dans les sondages. Je souhaite de tout coeur qu’il y arrive concrètement et pas seulement faire de la communication, car ce massacre doit cesser impérativement…. Il aurait du profiter des derniers jours de son mandat européen pour mettre en oeuvre une action concrète, alors qu’en tant que président de la république française il aura bien du mal, alors que les US très copain avec les Israeliens n’y arrive pas (le veulent ils vraiment ??)



31. Posté par shui-ahuri le 03/01/2009 10:48

explosion en 2009 ,,,? je rigole ,ceux qui pourrait aller manifester ne le feront pas !je parle des retraités (jeunes ou très âgés ) qui sont l’électorat de Sarko ! j’ai déjà parlé de cette manif a des personnes ,elles m’ont répondu que ça ne servirait à rien !!! Je suis vieille et beaucoup de vieux sont frileux pour tout ce qui ne les concerne pas directement ;ils ne sont pas sages mais démissionnaires! Ils pensent qu’ils ne sont pas concernés par la crise ,je les entends tous dire que ce sont leurs enfants qui vont subir !! ça fait 10 ans que je leur dit qu’ils « subiront ! tout le monde dit : ça va exploser , mais chacun compte sur l’autre pour se  » mouiller « !!!!!
combien de journalistes et de lecteurs ont signé la pétition pour la liberté de la presse ,,,?,etc, etc ,etc



30. Posté par Bernard le 03/01/2009 10:47

Tout ce qui interresse le petit président c’est de fuir la France qui l’ennuie.
Pour ce qui est du Hamas, il se sert de son peuple comme d’un bouclier humain et nous tombons dans le panneau. Le plus grâve c’est qu’il y a des morts Je ne pense pas que les manifestations actuelles servent la cause des Palestiniens qui veulent vivre dans la paix.



29. Posté par Candide le 03/01/2009 10:39

Contrarié mon Nico ? Pauvre chou ! Comme je te plains…Moi aussi tu vois, j’ai eu ma « petite » contrariété : on peut se comprendre, ça nous fait un deuxième point commun…Le premier, c’est que nous sommes tous les deux handicapés : moi à cause d’une maladie génétique, et toi handicapé du coeur, gravement atteint d’agitation mentale…Voilà ce que j’ai appris hier, et qui me « contrarie » :

« Depuis hier, plusieurs caisses de sécurité sociale ne remboursent plus les frais de transports des adultes handicapés. A la place, un forfait de 200 euros par mois. Terriblement insuffisant pour Karim Fellissi, conseiller national de la FNATH, association des accidentés de la vie, qui pousse un cri d’alarme sur RMC.

« Cette prestation de compensation du handicap, comme elle s’appelle, ne permet pas de faire face aux frais de transport des handicapés. Les familles concernées – ça ne représente pas énormément de monde, donc le gouvernement pourrait faire un geste sans creuser le trou de la sécu- se retrouvent du jour au lendemain dans une situation où elles peuvent avoir jusqu’à 1000 euros à charge. 1000 euros par mois. »

« Quand vous prenez le taxi tous les jours, ça vous coûte entre 20 et 25 euros. Faites vos comptes: ça dépasse largement les 200 euros. Les handicapés doivent souvent se déplacer assez loin pour rejoindre des maisons d’accueil spécialisées. En plus, l’insuffisance de structures adaptées à certains handicaps obligent certaines familles à envoyer leurs proches en Belgique. Ce qui n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. »

« Au final, la personne qui n’a pas les moyens sera obligée de garder son parent handicapé à son domicile. »

Caroline Dumortier, présidente de l’association « Mon école à moi aussi » et mère d’enfant handicapé, dénonce sur RMC cette décision, qui la place en grande difficulté financière. « 2000 euros de taxi, c’est le salaire de mon époux. J’ai arrêté de travailler. J’ai 430 euros d’allocation pour chacun de mes enfants. Comment je fais? »

(Sources: Le Post, RMC, France Info)

Voilà, mon Nico… Quand tu prendras ton Falcon, pense à boire une tasse de café à ma santé, hein. Je ne doute pas que tu le feras, car il me semble que tu as promis (encore une fois) de ne laisser personne au bord du chemin, surtout pas les plus faibles (excuse-moi, je reviens dans deux minutes, j’ai envie de voooooomir…).

Porte toi bien, mon Nico Chéri (surtout, n’oublie pas de prendre tes gouttes), je te souhaite une bonne année : moi non plus, je ne t’oublierai pas !



28. Posté par domaugustin le 03/01/2009 10:22

2007 : bling-bling
2008 : travailler plus pour gagner plus
2009 : travailler plus pour travailler plus
2010 : tous aux abris, ça va péter
2011 : compteur Geiger
2012 : fini, tout fini



27. Posté par Serge le 03/01/2009 10:09

première rencontre officieuse entre un diplomate français, à la retraite et les principaux responsables du Hamas avait eu lieu à Gaza en mars.
Ce ne serait pas Chirac par hasard? Ce serait le meilleur diplomate pour être entendu à Gaza.



26. Posté par biloute le 03/01/2009 09:58

D’accord avec Jeannot : on attend les chiffres. Je me demande bien qui peut regarder cette soupe un soir de réveillon à part quelques godillots.



25. Posté par LALLIE le 03/01/2009 09:51

Paradoxal pour un bonsaï qui est une véritable boursoufflure !!!!!



24. Posté par rowali le 03/01/2009 09:42

on semble se déchirer sur ce forum au sujet du conflit israelo-palestinien,alors qu’à l »évidence Paris n’est pas le meilleur lieu d’observation pour pouvoir se forger une opinion?Que voyons-nous?qu’entendons-nous? Nous voyons sur nos écrans une guerre avec ses malheurs et ses innocentes victimes qui méritent toute notre compassion et notre aide.Qu’entendons nous? des propos irresponsables de dirigeants du Hamas,décidés à détruire Israel et à éradiquer ce pays du Proche-Orient,avec un commencement d’exécution sous forme de roquettes tirées sur des civils israéliens.Que ferions-nous si nous étions dans cette situation?Avec toute la sagesse acquise au cours des siècles par ce vieux peuple que sont les français,nous essayerions de contacter notre adversaire pour tenter de trouver une solution à la crise.Mais si cet adversaire refusait de nous rencontrer au motif que nous n’avons aucune existence puisqu’il ne nous a jamais reconnus et qu’il veut notre mort?Accepterions-nous de recevoir chaque jour des dizaines voire des centaines de roquettes?Accepterions-nous que notre ennemi continue de recevoir jour après jour ces engins de mort sans réagir?Hélas pour les palestiniens,ils n’ont jamais réussi a se donner un chef assez lucide pour ne pas s’accrocher au mythe de Saladin.Hélas pour les israéliens ils n’ont jamais réussi, depuis l’assassinat de Y.Rabin,à se donner pour chef un prophète capable de voir plus loin que le prochain scrutin électoral.Voilà pourquoi, trois fois hélas, cette guerre dépassera en durée celle de 100 ans qui a ruiné la France il y a 6 siècles.



23. Posté par La Pythie (vient en mangeant) le 03/01/2009 09:11

Tout ce qui contrarie le chihuahua de Neuilly est bon pour la démocratie et les citoyens qui croient en sa restauration (de la démocratie, pas du nain…)



22. Posté par jacquot le 03/01/2009 09:00

Sarkozy rassembleur pour 52% des francais qui l’ont regardé.
Opinionway avec un qui a regardé
« bonjour, avez vous regardé Sarkozy? »
Téléspectateur
« Oh, oui , alors »
Opinionway
« l’avez vous trouvé convaincant »
Téléspectateur
« je sais pas, oui, quand il disait que les fonctionnaires sont des faineants  »
Opinionway avec un qui a pas regardé
« bonjour, avez vous regardé Sarkozy? »
Télespectateur
« Casse toi, pauv’ …, fais moi pas chier avec ton guignol »
Titre du Figaro
Pour les Français, Sarkozy est plus rassurant et rassembleur
Titre qui va etre repris par toutes les télés en coeur des le prochain JT



21. Posté par jeannot le 03/01/2009 08:56

le 31 décembre, médiamétrie (organisme qui mesure les taux d’audience à la TV ) était en panne ? Nous ne connaissons pas pas le nombre de français à l’écoute des bons vœux de notre cher président . à moins que les chiffres ne soient pas au goût de ce dernier?



20. Posté par jacquot le 03/01/2009 08:07

Quand Sarkozy s’indigne de faits relevant de son inefficacité il ne dit pas : « je n’accepte pas », il dit « on ne peut accepter ». Toujours tres pratique le « on ».
Les gens disposant d’un cerveau dont la télé n’a pas encore bouffé toutes les neurones, en concluront: il nous prend pour des ons.



19. Posté par bourgnalou le 03/01/2009 07:41

@tramiJe n’ai rien contre ou pour les israéliens ou les palestiniens, leur conflit ne me regarde pas, mais je voudrais rappeler la levée de bouclier lors des opérations russes en georgie.Hier j’ai appris qu’il était déversé sur un pays des « tracts de propagande » pour inciter le peuple à dénoncer les terroristes. C’est pas des allemands qui utilisaient cette méthode pendant l’occupation du sol Francais?Il serait utile pour la paix dans le monde que « certains agitateurs » soient relevés de leur fonctions, car le plus souvent le « peuple » de ces pays ne sont que les victimes de la folie de leur dirigeants.



18. Posté par Eric Claxon le 03/01/2009 07:35

@paviQue va-t-il nous pondre encore comme slogans ?Protégeons nos compagnons !Le président Nicolas Sarkozy souhaite empêcher les écrasements de chats et chiens par des véhicules à 4 roues
Les responsables de ces méfaits ne pourront repasser le permis de conduire « aussi longtemps que nos amis les bêtes et leurs compagnons n’auront pas été indemnisé en totalité des faits

Le chef de l’Etat a affirmé que « tant que les automobilistes chauffards’’ n’auront pas réglé les conséquences de leur forfait, (frais de vétérinaire, clinique animal) ils ne repasseront pas le permis de conduire »



17. Posté par mada le 03/01/2009 07:31

Dans notre beau pays, il y a toujours eu des gens qui travaillent les jours de fêtes, la nuit et les dimanches. Sarko veut-il nous le faire oublier qu’il ne s’y prendrait pas autrement.Le problème des urgences des hôpitaux est plus lié aux médecins libéraux en ville qui refusent de se déplacer, qui refusent de faire des permanences. Effectivement pour une grosse fièvre ou une coupure, il ne reste que les urgences pour recevoir les patients. Les médecins libéraux ont obtenu des augmentations de tarifs et en retour rien.Que deviendrait le conflit palestinien si les industriels de la mort avaient moins de pouvoir dans les instances de décision dans chaque camp?
Ce marché de la mort rapporte combien aux places financières?
La guerre économique est une guerre, en tant que telle il y a toujours des victimes innocentes. Rien de nouveau sous le soleil. (malheureusement) Madame Tzipi Livni pour les prochaines élections en Israële a certainement plus besoin de l’argent des industriels pour la soutenir que du respect des conventions internationales qui protègent les populations civiles. (soi disant)



16. Posté par trami le 03/01/2009 07:29

Cela ne leur suffi pas de casser le cessez le feu, envoyer des roquettes sur Israël et menacer sans cesse d’exrerminer Israël ?
Il faut maintenant qu’ils manifestent sur une terre d’accueil qui n’est pas la leur !
Nous ne souhaitons pas la guerre ,mais il ne faut pas non plus provoquer sans cesse !
Les arabes en sont restés à 632 et poursuivent sans relâche leurs guerres de conquête ! Un peu de calme s’il vous plaît ,et respectez les français !
Nous n’avons rien ) attendre de bon de votre part que hargne,envie et prosélytisme !
Ici (au cas où vous l’auriez oublié ) c’est une république laïque où la religion est une affaire de conscience personnelle et n’a pas à déborder sur la place publique !



15. Posté par pavi le 03/01/2009 06:48

Le sarkothon 2009 est lancé !Que va-t-il nous pondre encore comme slogans, comme lois insensées, quelles provocations va-t-il commettre ?
Ce qui est déjà certain c’est que la crise ne sera pas un bon prétexte pour les mauvais résultats de sa politique, car justement de cette crise il a sa part de responsabilité !



14. Posté par lavigilante le 03/01/2009 06:42

GAZA !!! Manifestation unitaire à Paris samedi 3 à 15h / Liste des manifestations partout en FranceCollectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et IsraéliensManifestation samedi 3 janvier à 15H00 départ place de la République jusqu’à la Place Saint Augustin.Appel à l’initiative du collectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens :

GAZA : ARRETONS LE MASSACRE DU PEUPLE PALESTINIEN !

1million et demi de personnes assiégées, affamées, bombardées depuis 18 mois c’est une punition collective et donc un crime de guerre aux termes de la 4e convention de Genève art.33Bis.

1 million et demi de personnes qui subissent une agression d’une violence sans précédent de l’armée israélienne, c’est encore un crime de guerre !

L’union Européenne a donné le feu vert à Israël pour ce crime en décidant à l’initiative de sa présidence française, et contre le parlement européen, du « rehaussement » des relations Union Européenne -Israël.

Nous, organisations du collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens signataires de cet appel ,exigeons :

- L’arrêt du massacre
- La levée immédiate et totale du blocus
- La suspension de tout accord d’association entre l’UE et Israël
- Des sanctions immédiates contre Israël
- La protection de la population de Gaza et de tout le peuple palestinien

Nous appelons :

- à une manifestation Samedi 3 Janvier 2009, à partir de 15H à République / jusqu’à la Place Saint Aujustin.

Pour toute information : 06 80 96 42 92

Premiers Signataires au 28/12/08 :

Américains contre la Guerre (AAW) France, Agir Contre la Guerre (ACG), AFD france, AFPS, AJPF, ATF,Association des Marocains de France, Associations des Travailleurs Maghrébins de France, CCIPPP,Collectif des Musulmans de France, Collectif Faty Koumba, Ettajdid France, FTCR, Génération Palestine, GUPS France, Ligue Communiste Révolutionnaire ,MIR, MIB,MRAP,NPA,Parti Communiste Français (PCF), PCOF,PDP,Solidarité tunisienne, Union juive française pour la paix,UTIT, Femmes en Noir, CPPI Saint Denis, La Courneuve Palestine, Association Républicaine des Anciens Combattants, Les Verts, Les Alternatifs, ACU (association des communistes unitaires), CNCU (coordination nationale des collectifs unitaires), Etc…



13. Posté par to mutch le 03/01/2009 06:29

Mais au fait combien de % des Français ont regardé en direct le schow en différé du roi de la communication ?
Du différé pour être sûr de ne pas rire lors des voeux pour le petit peuple.



12. Posté par Ché-Hyène le 03/01/2009 02:36

http://www.dailymotion.com/relevance/search/signes%2Bsataniques%2Bsarkozy/video/x7258y_sarko-sataniste-la-compilation-_newset ça : http://www.dailymotion.com/politistution/video/x7tj8u_les-mots-de-sarkozy-au-bresil_newsSans oublié Fillon qui nous fait une crise de… crâne. Il veut la tête à Descartes…depuis que son chef à reçu l’ordre des skull and bones de faire la collec des chefs des chefs? Bon Géronimo et Pancho Villa d’accord, des vraies têtes de révolutionnaires. En Fance, nos élites préfèrent les intellectuels et non des moindres… A notre tête de fillon je suggèrerai le tarot, aussi numérique que philosophique…Le meilleur des cartes :



11. Posté par Ché-Hyène le 03/01/2009 02:10

@ 1 SebastienNon vieux, c’est 52% des lecteurs du figaro…c’est rassurant pour le restant non? Qui paye ces sondages ? Les mêmes qui les ont demandé…
Capice ?



10. Posté par neptune le 03/01/2009 02:09

Je ne sais pas s’il vous a fait la meme impression que moi mais en le regardant j’avais l’impression qu’il sortait d’un musé de …cire!!!!!



9. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 01:44

De toute façon, il ne faut pas se leurrer. sarkonzy a présenté ses vieux aux 18 millions qui ont voté pour lui. Les 42 millions restant peuvent crever, nannanapéter, le dictateur



8. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 01:39

moiu aussi…
Ceci dit, que vaut la contrariété d’une personne envers 14 million, quant ces 14 millions sont contrariés à cause d’une seule?



7. Posté par Nathouille le 03/01/2009 01:35

Bien, bien, bien j’aime bien quand il est contrarié.. parce que ça veut dire que les choses ne vont pas dans le sens qu’il veut et ça tombe bien parce que son sens n’est pas le mien !!!
Il va falloir qu’il s’y habitue a être contrarié en 2009 l’animal parce que ça ne risque pas de se calmer.. enfin j’espère !!!



6. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 01:27

Bah… Il finira bien par exploser un jour…



5. Posté par Sébastien le 03/01/2009 01:26

Désolé, je voulais dire : « Dire qu’il y en a encore qui croit que … »



4. Posté par Sébastien le 03/01/2009 01:25

Dire qu’il y en a encore que Sarkozy est un mec lucide.Surement des gens lucides.Juste un mec gonflé. A l’hélium ou à je ne sais quoi. Comme dit la maxime populaire: plus c’est gros, plus çà passe.Copyright Vaseline S.A.



3. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 01:24

ah ouais? Ils ont sondés l’UMP?



2. Posté par ben-du-nord le 03/01/2009 01:23

Mossieu n’aime pas quand ça bloque? J’aurais crû, lui qui oeuvre habituellement sans vaseline…



1. Posté par Sébastien le 03/01/2009 01:21

La première blague de l’année trouvé sur le site du Figarooooo.éfère:Sarkozy, plus rassurant et rassembleurSONDAGE – 52 % des Français ayant regardé les vœux du chef de l’État l’ont trouvé «convaincant».
» DOCUMENT – L’intégralité de l’enquête (pdf)
A mourir de rire, non???

 

 

Nicolas Sarkozy veut empêcher les incendiaires de voitures de passer le permis

Créé le 01.01.09 | Mis à jour le 01.01.09 à 18h23 | 696 commentaires

Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte | Imprimer Envoyer par e-mail

Véhicules incendiés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Strasbourg le 31 décembre 2008

Véhicules incendiés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre à Strasbourg le 31 décembre 2008/Johanna Leguerre AFP

A lire aussi

DELINQUANCE – Cette année, selon le ministère de l’Intérieur, 1.147 véhicules ont brûlés durant la Saint-Sylvestre…

Chaque année, le 1er janvier, on compte les voitures brûlées durant la nuit de la Saint-Sylvestre. Ce jeudi, les chiffres du ministère de l’Intérieur sont tombés: 1.147 véhicules ont été incendiés dans la nuit du Nouvel An, contre 878 durant la même période de l’année précédente, selon un bilan définitif «des faits vérifiés», publié par la place Beauvau.«Payer les conséquences»Un chiffre qui n’a pas dû être du goût de Nicolas Sarkozy. Le président a suggéré ce jeudi que «l’on réfléchisse à la possibilité pour les juridictions pénales d’interdire à un mineur condamné pour des faits d’incendie de véhicule de passer un permis de conduire pour des véhicules deux ou quatre roues aussi longtemps que la victime des faits ou le fonds de garantie n’a pas été indemnisé en totalité».

Le président s’exprimait à l’Elysée devant les personnels de services publics ayant travaillé durant la nuit de la Saint-Sylvestre. «Il n’y a aucune raison que ce soit les honnêtes gens qui aient à payer les conséquences des comportements de délinquants», a-t-il ajouté.

Que pensez-vous de cette proposition? Est-elle à même, selon vous, d’inciter ceux qui brûlent des voitures à ne plus le faire?

« Médias, soyez prudents ! Vous parlez trop de la crise ! »

Publié le 29 décembre 2008 par Marie-Anne Boutoleau

C’est un « scoop » : les médias parleraient trop de la crise ! Tel serait l’enseignement d’une « étude » commandée par Ethic, « le mouvement des patrons enthousiastes », réalisée par Gnresearch « institut d’études et de conseils centré sur l’expérience client » et complaisamment relayée par le site du Figaro, par France-Soir ainsi que, dans une moindre mesure, par Eco89 (la rubrique économie de Rue89) et 20Minutes.fr [1]. Une belle opération de communication et de critique patronale des médias.

Commanditaire et commandité

Ethic – pour « Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance » – invite à célébrer chaque année « la « fête des entreprises » autour du thème « J’aime ma boîte ». Cette association patronale participe également aux « réflexions » du Comité d’éthique du Medef (Mouvement des entreprises de France). Alors que son site – qui vaut le détour – annonce un « un réseau de 1 500 chefs d’entreprise participant régulièrement à nos manifestations », les zélés enquêteurs du Figaro et de France Soir affirment, dans les mêmes termes, qu’Ethic serait un « mouvement patronal qui représente plus de 100 000 entreprises ». Où diable sont-ils allés chercher ce chiffre ?

Quant à Gnresearch, « société d’étude du groupe Teleperformance leader mondial en management des centres de contacts » [2], il s’agit, selon soi-même, d’un « institut d’études et de conseils centré sur l’expérience client » qui assure ainsi sa promotion : « Sa vision innovante des études marketing permet à ses clients d’avoir une meilleure compréhension de leurs propres clientèles. Grâce aux outils de gn research, ils peuvent mieux anticiper les attentes de leurs clients et ainsi se différencier en construisant leur propre marque sur des bases solides. »

Rien, sur le site de Gnresearch, n’atteste une expérience effective et insoupçonnable en matière de sondages d’opinion. Pourtant, aucune information sur cette source n’a été donnée par les médias qui se sont prêtés à l’opération de communication d’Ethic. Des médias qui reproduisent les résultats du sondage et ses commentaires en des termes si proches que l’on est en droit de se demander s’ils se sont copiés entre eux… ou s’ils n’ont pas recyclé un communiqué dont nous ignorons la source [voir en Annexe].

Sondologie et sondomanie

Le 23 décembre 2008, donc, le site du Figaro publie un article qui reprend les résultats de l’« étude » commanditée par Ethic et l’illustre ainsi :

Sarkozy contrarié par des Français dès le 1er janvier  dans LA FRANCE DE NICOLAS SARKOZY Criseetmedias_081223_LeFigaro-f4847Selon cette « étude », 65% des Français penseraient que « le traitement de la crise par les médias finit par nuire à l’économie ». Et le quotidien de commenter : « Ainsi, selon cette étude, 45 % des Français affirment avoir une « overdose » d’information sur la crise. »

Ainsi les « français affirment ». Or les sondés (et non les Français) n’affirment rien. Ils répondent à une question : « Les médias parlent-ils trop de la crise économique ? » Et si 45% des sondés répondent positivement, ils n’affirment certainement pas «  avoir une « overdose » d’information sur la crise. » Mieux : à lire le diagramme publié par le Figaro, on constate que 43% trouvent en revanche que les médias parlent « normalement » ( ???) de la crise et que pour 12% des sondés, les médias n’en parlent « pas assez » : ces 55% de réponses négatives sont royalement ignorées dans le commentaire que fait le journal de Serge Dassault de cette « étude » [3]

Et Le Figaro de poursuivre : « Cette « surmédiatisation » aurait un double impact. D’une part, elle inciterait les entreprises à geler leurs projets : 65 % des interviewés estiment que les investissements des entreprises sont freinés à cause des médias. D’autre part, elle ralentirait la consommation des particuliers : 43 % des interviewés affirment que leur consommation quotidienne a été freinée du fait de l’information diffusée. Un sentiment plus marqué chez les femmes et les plus de 35 ans. Au final, 65 % des sondés estiment que trop parler de la crise finit par nuire à l’économie. »

« D’une part », le sondage ne dit rien de tel (à supposer qu’il dise quelque chose…). Pour 65% des sondés, « “Parler trop de la crise” finit par nuire à l’économie ». Traduction sondomaniaque : « 65 % des interviewés estiment que les investissements des entreprises sont freinés à cause des médias. » Cherchez les différences !
« D’autre part », le sondage ne dit nullement (à supposer qu’il dise quelque chose…) que la «  surmédiatisation freinerait la consommation des particuliers ». Il pourrait dire que certains particuliers pensent que «  le traitement de la crise par les médias freine leur consommation ». C’est, du moins, ce qu’ils penseraient de leur propre motivation : ce qui ne veut nullement dire que ce soient leurs motivations réelles, comme le montrerait sans doute un sondage sur les salaires, les prix, le pouvoir d’achat…

Ce n’est pas tout. Rappelons quel était, du moins selon Le Figaro, la question posée : « Le traitement de la crise par les médias freine-t-il votre consommation ? » Or, à lire les réponses proposées – Tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord, pas du tout d’accord – il apparaît que la réponse était dans la question !

Enfin, et une fois de plus, un chiffre peut en dissimuler un autre. Si 43% des interrogés répondent positivement à la question « Le traitement de la crise par les médias freine-t-il votre consommation ? », 57% y répondent négativement. Dans le détail, cela donne : 20% de sondés qui se disent « tout à fait d’accord » avec cette affirmation déguisée en question, 23% « plutôt d’accord », 23% « plutôt pas d’accord » et 34% « pas du tout d’accord ».

Cependant, cela n’empêche pas 20Minutes.fr de synthétiser les résultats du sondage (sous prétexte de sonder ses Internautes à son tour sur ces résultats) avec cette phrase sybilline : « Pour 65% des Français, à force de trop parler de la crise, les médias ont aggravé cette dernière. C’est une étude réalisée par Gnresearch pour le mouvement patronal Ethic qui le dit. Selon le même sondage, 45% des Français font une overdose d’info sur ce sujet et 43% d’entre eux estiment que le traitement de la crise par les médias freine leur consommation. »

Ce dernier chiffre est d’ailleurs repris et mis en avant par Éco89 le soir même, au milieu d’un article sur la consommation des ménages français : « Alors, on peut se demander si à force de trop parler de la crise, les médias ne finiraient pas par l’aggraver, comme le suggère une étude du cabinet gnresearch pour Ethic : 43 [sic] des interviewés estiment que leur consommation a été freinée par la diffusion de l’information sur la crise et 65% disent que trop parler de la crise finit par nuire à l’économie. »

Au risque de provoquer un « overdose » de chiffres, force est de constater qu’un autre diagramme aurait pu tempérer les ardeurs des copistes de l’opération de communication d’Ethic à affirmer que le traitement médiatique de la crise aurait une incidence sur la consommation. En effet, seuls 48% des interrogés ayant accepté de répondre (les taux de non-réponse ne semblant pas pris en compte dans ces deux diagrammes) estimeraient que « le traitement de la crise par les médias casse le moral », contre 50% qui jugeraient qu’il « n’a pas d’incidence sur le moral » et même 2% qui affirmeraient qu’il « remonte le moral ». 50% pour, 50% contre : les taux sont si proches qu’on ne peut rien en tirer de significatif, notamment en ce qui concerne les effets du traitement médiatique de la crise sur la consommation… Ce qui n’empêche pas journalistes et « experts » de gloser à leur propos.

Oui, mais non, mais oui

Sophie de Menthon, présidente d’Ethic, commente les résultats de cette grande « enquête » dans Le Figaro : « Le sensationnel fait vendre. Mais il y a une distorsion entre les médias, notamment audiovisuels, et ce qui se passe réellement sur le terrain. Chez nos adhérents, beaucoup de secteurs marchent bien. Les métiers du service, par exemple, ne souffrent pas du tout. Ce n’est pas la fin du monde ! » Le terrain en question est peuplé, non par les salariés, mais par les adhérents d’Ethic.

Vient pourtant le moment d’interroger deux « experts » : le sociologue des médias Jean-Marie Charon et le président du Crédoc et expert à tout faire Robert Rochefort.

Ce qui permet au Figaro de se livrer à une fine dialectique d’où il ressort que « Non, mais oui ! »

Non … « Bien sûr, les médias ne sont pas responsables de la crise, ni même du climat dépressif ambiant. « Les Français constatent d’eux-mêmes qu’ils ne peuvent plus obtenir de crédit et que les entreprises ferment. Il ne faut pas surévaluer le rôle des médias », observe Jean-Marie Charon, sociologue des médias. » La critique patronale des médias serait donc infondée…

Mais oui… C’est ce que met en scène un sous-titre anxiogène dédié au pouvoir anxiogène des médias : « Inquiétude supplémentaire ». Et, hop, on enchaîne : « Cependant, parce qu’ils sont confrontés à une crise sans précédent, les médias peuvent créer de l’inquiétude supplémentaire ». Une inquiétude qui inquiète Le Figaro

On vous épargne la suite. Car, « finalement », Le Figaro propose une synthèse entre le non et le oui : « Finalement, les experts rejoignent peu ou prou [peu ? ou prou ?] l’étude d’Ethic, en estimant que les médias, sans être responsables de la crise, noircissent le tableau. « La vision des médias est sans doute plus sombre que la réalité ne le sera, affirme Robert Rochefort, président du Crédoc. D’une part, car ils sont très influencés par des décisions microéconomiques telles que les fermetures d’usines. » »

Inutile d’aller plus loin : on se contentera de ce « d’une part ». Les médias seraient très influencés par le sort des hommes et des femmes victimes des fermetures d’entreprise. Supposons que cela soit vrai : ce serait en effet très inquiétant. Mais pour qui ?

Marie-Anne Boutoleau



Annexe :
Du
Figaro à France-Soir
 : une même source ou un joli plagiat ?
Le lendemain de la publication de l’article du Figaro, France-Soir joue les moines copistes et publie
un article reprenant point par point celui du quotidien de Dassault : même titraille (« Les médias aggravent la crise » pour France-Soir et « Les médias sont accusés d’aggraver la crise » pour Le Figaro), même chiffres, même tournures de phrases et mêmes commentaires de l’« événement » par les mêmes « experts », en dépit d’une signature différente… Qu’on en juge.
- Article de Marie-Cécile Renault publié sur le site du Figaro le 23/12/2008 :

Les médias sont accusés d’aggraver la crise
Pour 65 % des Français, le traitement de la crise par les médias finit par nuire à l’économie, selon une étude d’Ethic.
À trop parler de la crise économique, les médias finiraient par l’aggraver : c’est la conclusion d’une étude réalisée par le cabinet Gnresearch pour le compte d’Ethic, mouvement patronal qui représente plus de 100 000 entreprises.

Ainsi, selon cette étude, 45 % des Français affirment avoir une « overdose » d’information sur la crise. Cette « surmédiatisation » aurait un double impact. D’une part, elle inciterait les entreprises à geler leurs projets : 65 % des interviewés estiment que les investissements des entreprises sont freinés à cause des médias. D’autre part, elle ralentirait la consommation des particuliers : 43 % des interviewés affirment que leur consommation quotidienne a été freinée du fait de l’information diffusée. Un sentiment plus marqué chez les femmes et les plus de 35 ans. Au final, 65 % des sondés estiment que trop parler de la crise finit par nuire à l’économie.

« Le sensationnel fait vendre. Mais il y a une distorsion entre les médias, notamment audiovisuels, et ce qui se passe réellement sur le terrain. Chez nos adhérents, beaucoup de secteurs marchent bien. Les métiers du service, par exemple, ne souffrent pas du tout. Ce n’est pas la fin du monde ! », explique Sophie de Menthon, présidente d’Ethic.

Bien sûr, les médias ne sont pas responsables de la crise, ni même du climat dépressif ambiant. « Les Français constatent d’eux-mêmes qu’ils ne peuvent plus obtenir de crédit et que les entreprises ferment. Il ne faut pas surévaluer le rôle des médias », observe Jean-Marie Charon, sociologue des médias. Leur rôle de décripteur de l’actualité, pour mieux anticiper l’avenir, reste essentiel. « Les médias sont devenus le principal outil de décryptage de l’information, dans une société où les Français lisent moins de livres et sont souvent moins organisés sur leurs lieux de travail, à travers des syndicats par exemple », indique Jean-Marie Charon. « D’où l’intérêt renouvelé pour des médias tels que la presse écrite, qui permettent de trouver un sens et de fournir des clés de lecture », poursuit-il.
Inquiétude supplémentaire
Cependant, parce qu’ils sont confrontés à une crise sans précédent, les médias peuvent créer de l’inquiétude supplémentaire. « En agitant le spectre de la crise de 1929 et autres grands mythes inquiétants, il est vrai qu’il y a eu une tendance au catastrophisme, surtout au début. Certains médias, comme les radios et les télés, paient le manque de culture économique de certains journalistes, qui font des parallèles sans en comprendre la parfaite pertinence », observe Jean-Marie Charon.

Finalement, les experts rejoignent peu ou prou l’étude d’Ethic, en estimant que les médias, sans être responsables de la crise, noircissent le tableau. « La vision des médias est sans doute plus sombre que la réalité ne le sera, affirme Robert Rochefort, président du Crédoc. D’une part, car ils sont très influencés par des décisions microéconomiques telles que les fermetures d’usines. D’autre part, parce que la France sera moins touchée car c’est un pays où la sphère publique est très importante et joue le rôle d’amortisseur automatique. Enfin, parce que la crise n’est pas seule responsable du ralentissement de la consommation qui s’amorce. L’effondrement des ventes de voitures par exemple correspond aussi à un changement de mentalités à l’heure du défi écologique. »

- Article « Information » de Boris Manent publié sur le site de France-Soir le mercredi 24 décembre 2008 :

Les médias aggravent la crise

Pour 65 % des Français, le traitement de la crise par les médias finit par nuire à l’économie, selon une étude d’Ethic.

A force de trop parler de la crise économique, les médias finissent par nuire à l’économie. C’est en tout cas le sentiment de 65 % des Français, selon une étude GN Research pour Ethic, mouvement patronal représentant plus de 100.000 entreprises. Selon l’étude, 45 % des Français affirment faire une « overdose » d’informations sur la crise. Pour eux, cette « surmédiatisation » a un double impact : cela incite les entreprises à freiner leurs investissements (pour 65 % des sondés) et limite la consommation des particuliers au quotidien (selon 43 % des interviewés). Près d’un Français sur deux avoue que ce traitement de la crise a une incidence sur leur moral.
Plus d’inquiétudes
« Le sensationnel fait vendre. Mais il y a une distorsion entre les médias, notamment audiovisuels, et ce qui se passe réellement sur le terrain. Beaucoup de secteurs marchent bien. Les métiers du service, par exemple, ne souffrent pas du tout », explique Sophie de Menthon, présidente d’Ethic. Si les médias ne sont pas responsables de la crise, ils créent une inquiétude supplémentaire. « En agitant le spectre de la crise de 1929 et autres grands mythes inquiétants, il y a une tendance au catastrophisme.

Les médias paient un manque de culture économique de certains journalistes, qui font des parallèles sans en comprendre la parfaite pertinence », observe Jean-Marie Charon, sociologue. Au final, les experts rejoignent l’étude d’Ethic, soulignant, comme Robert Rochefort, président du Credoc, que « la vision des médias est sans doute plus sombre que la réalité. Mais la crise n’est pas seule responsable du ralentissement de la consommation. L’effondrement des ventes de voitures par exemple correspond aussi à un changement de mentalité à l’heure du défi écologique ».

Notes

[1] Merci au site d’Arrêt sur images, qui, en signalant l’article du Figaro, a mis la puce à l’oreille d’Acrimed.

[2] Teleperformance se présente ainsi, dans une langue délicieuse : « Notre objectif. Face à une ouverture de plus en plus croissante des marchés et une élévation générale du niveau des services, les centres de contacts jouent un rôle central dans les flux de communication entre les marques et leurs clients. Transmettre votre valeur ajoutée lors de chaque contact client est notre but premier. Les collaborateurs de Teleperformance s’appliquent en permanence à mettre en avant vos offres et à servir vos clients pour mieux les fidéliser et accroître votre capital client. […] Notre expertise doit servir vos ambitions. »

[3] Mieux : si on ajoute le taux de sondés qui « ne se prononcent pas » (1%), on obtient un total de… 101% de personnes interrogées ! Ce qui dénote, au choix : soit du sérieux de l’« étude », soit de celui du Figaro en rendant compte…

Publié dans LA FRANCE DE NICOLAS SARKOZY, NICOLAS SARKOZY | Pas de Commentaire »

ETATS-UNIS : Neuf musulmans débarqués d’un vol après des soupçons

Posté par issopha le 3 janvier 2009

ETATS-UNIS

Neuf musulmans débarqués d’un vol après des soupçons

 

NOUVELOBS.COM | 02.01.2009 | 17:12

Réagissez à l'article 40 réactions

Un groupe de neuf personnes a dû quitter un avion aux Etats-Unis après des propos mal interprétés par des voyageurs. L’un des hommes débarqués avait juste fait remarquer que son hublot était près des réacteurs.

Neuf personnes de confession musulmane ont été débarquées d’un vol entre Washington et la Floride après des propos jugés suspects par d’autres passagers, apprend-on vendredi 2 janvier. L’un d’eux a rapporté que tout avait commencé lorsque son frère avait observé à haute voix que les réacteurs de l’appareil se trouvaient près de son hublot.
Un porte-parole de la compagnie AirTran Tad Hutcheson a confirmé que les neuf passagers musulmans avaient dû quitter l’appareil, évoquant un malentendu. Il a assuré que la compagnie avait suivi strictement les consignes fédérales.
Tad Hutcheson a défendu la compagnie en affirmant qu’ »au bout du compte, des gens sont montés à bord et ont fait des réflexions qu’ils n’auraient pas dû faire dans un avion ».
« D’autres les ont entendus, les ont mal interprétés. Il se trouve que ces gens étaient de confession et d’apparence musulmane », a-t-il ajouté.
« Tout le monde a pris des précautions »

« Cela s’est aggravé, est devenu incontrôlable, et tout le monde a pris des précautions », a poursuivi le porte-parole.
Les passagers en question ont rapporté que la compagnie n’avait pas voulu leur réserver d’autres places jeudi et qu’ils avaient dû prendre des billets chez une autre compagnie. Dans le quotidien Washington Post, l’un d’eux, Kashif Irfan raconte que les ennuis ont commencé après que son frère a fait remarquer que les réacteurs étaient près de son hublot. Deux autres passagers auraient ensuite signalé à l’équipage ce qu’ils considéraient comme des propos suspects. Selon Kashif Irfan, ils ont dû quitter l’avion en raison de leur apparence, les hommes portant la barbe et les femmes un foulard.
Des responsables des forces de l’ordre fédérales ont alors fait descendre les 104 passagers de l’avion pour un nouveau contrôle avant d’autoriser l’appareil à décoller.
(Avec AP)

 

REACTIONS D’INTERNAUTES 

 

Les réactions des lecteurs

zorbor
Vol à risque !!!
Ben oui, franchement, oser prendre l’avion avec un pilote qui a peur d’un passager faisant remarquer « tien mon hublot est près des réacteurs »… L’est pas futé le pilote, faudrait une fois revérifier ses compétences, des fois… Juste comme cela, chaque fois qu’un terroriste à fait sauter un avion, on détourné un avion : primo il a toujours essayé de se masquer dans la foule en s’habillant discret, il n’y allait pas en grande famille, tous regroupés et j’en passe… Secondo : Près du réacteur ou non ça change rien, du moment qu’il perce la calingue (…) si vraiment ils avaient besoin d’une vue sur un réacteur ils pouvaient s’arranger à la réservation ou en tout cas il n’aurrait bruillament transmis l’info à tous… Cet évènement ne sert qu’à entretenir la peur et la haine de l’autre. Absurde. Le plus fou c’est que certains même ici soutiennent la démarche « préventive ».
03.01 à 15h47
Alerter
chti
Si cela continue
Quand les Islamistes vont prendre le pouvoir au Pakistan, ils vont faire une distribution de missiles nucléaires à leurs amis et déchainer l’enfer. (C’est qui qui a permis à ce pays d’avoir ces armes?)
03.01 à 15h43
Alerter
BLITZKRIEG
@ Clochemerle ….. ta haine me sidère ………..
… » S’il n’y avait pas eu Al Qaida et les Talibans, on en serait pas là. Et si j’étais musulman, j’éviterai la barbe et le voile dans les pays occidentaux. »S’il n’y avait pas MADOFF et ses cousins escrocs du Sentier
on en serait pas là. Et si j’étais juif, j’éviterai la barbe et la kippah dans les pays occidentaux.

No comment.
03.01 à 15h00Alerter

amir
Islamophobie.
Jusqu’à quand les musulmans vont-ils encore supporter ces brimades et ces réactions racistes de bas étage? A la suite d’une simple réflexion très anodine, au demeurant, des passagers se sont transformés en délateurs et causé des ennuis et des dérangements à d’autres passagers dont le seul tort est d’être de confession religieuse autre que la leur. Ce zèle dans la nuisance à autrui sera, à court terme, préjudiciable même à la société dans laquelle ces personnes vivent.
03.01 à 14h32
Alerter
Palsambleu
@InternalServerError
La dégradation de vos rapports avec vos ex-amis musulmans me paraît aller plus loin que la paranoïa que vous revendiquez ; vous me semblez surtout à la limite de la psychose !
Je suppose que vos amis devaient appartenir (je vous cite) au « commun des musulmans (gens simples et modérées qui ne demandent qu’a vivre tranquillement) », mais au cas où…
J’espère que vous n’avez pas pris le risque de vous marier (la personne pourrait vous tromper un jour, on entend tellement d’histoires…), de travailler (toutes ces histoires de patrons voyous, ça montre bien qu’il faut se méfier…) et tutti quanti ?Vos posts sont pathétiques !
03.01 à 14h30Alerter

pauvreAmerique
pays a la derive
Les Americains sont dans une situation de desespoir. Ils ont besoin d’une psychotherapie de groupe, a l’echelle du pays.Les Americains et Israeliens sont actuellement les deux peuples malades de ‘Humanite.
03.01 à 14h15Alerter

bats
autrement dit
le racisme était auparavant passif et aujourd´hui il est actif au bon gré et satisfaction de plusieurs dégénérés !
Si un blanc aux yeux bleus avait dit qu´il était pres du réacteur, rien ne se serait passé, il l´a suffit qu´un non blanc le dise !
Les Africains peuvent nous en raconter plus !!!
L´ere d´une autre forme d´apartheid est la ?!
03.01 à 14h05
Alerter
Lukas
Tout à fait normal
très bonne réaction, à imiter, du commandant de bord ! Non pas qu’il faille être raciste, mais si quelqu’un tient des propos suspects, il est normal de le débarquer. Bien sûr, d’autres éléments doivent entrer en ligne de compte : l’agressivité, l’attitude en général, etc.
03.01 à 13h32
Alerter
missiles
à l’attention du modérateur (censeur ?)
Dans ma réaction je n’ai pas été ni injurieux ni provocateur. Je ne vois pas pourquoi ma réaction n’a pas été publiée. L’antisémitisme vous pose un problème ? Je vais saisir la rédaction du NO pour avoir une explication à moins que vous n’ayez une explication !!
03.01 à 13h26
Alerter
maxou1006
stupefaction!
Je n’arrive pas à croire la bêtise des gens qui réagissent à ce scandaleux fait divers,les horrribles terroristes du 11 sept ont tuer 2700personnes hélas et ils faut les condamner,mais les blancs américains combien de personnes tuent ils chaque années? tout ceçi n’est que du racisme anti musulman(je ne suis pas musulman)qu’ilyai des vérifications dans l’avion je peux le comprendre c’est rassurant,mais qu’aprés cela on leur refuse l’accés à l’avion est profondément choquant et humiliant,aprés on s’étonne que l’on succite la haine chez ses gens là!j’éspére que la raison va l’emporter et que les imbéciles réfléchirons aux conséquences de leurs actes,et surtout que ces victimes portent plainte pour discrimination raciale.
03.01 à 13h16
Alerter
InternalServerError
Je reconnais bien ma paranoïa (suite)
je ne sais même pas comment j’en suis arrivé là! Il y a un travail titanesque à faire pour rassurer et rétablir la confiance. Autrement ce genre d’incident continuera très longtemps encore. La confiance, ça se construit et ça demande du temps de du travail.
03.01 à 12h18
Alerter
InternalServerError
Je reconnais bien ma paranoïa
Moi j’avoue souffrir de paranoïa que je n’ai pas vu s’installé, à force d’entendre tous les jours des nouvelles graves (menaces, fatwa, attentats, etc…) provenant des extrémistes musulmans dont la voix semble portée beaucoup plus que celles du commun des musulmans (gens simples et modérées qui ne demandent qu’a vivre tranquillement). Et comme le dit si bien un prédécesseur, « Chat échaudé, craint l’eau froide ». Même dans le metro, les transports en commun je me sens obliger de surveiller les gens autour de moi, en m’imaginant que dans le sac de tel, il pourrait y avoir des explosifs etc… quitte à descendre et prendre le prochain. C’est dommage que les intellectuels/artistes etc… musulmans ne percoivent pas cette réalité et ne se font pas plus entendre pour essayer de dissiper en moi cette crainte permanente qui est devenue la mienne. J’avais avant le 11 septembre 2001 beaucoup amis musulmans, dont je me suis éloignés peu à peu parce la méfiance s’est installée.
03.01 à 12h17
Alerter
Neutrinos
2 heures de retard..
2 heures de retard pour s’assurer du comportement d’usagers, c’est pas bien grave…
Et dire qu’il y a des passagers d’avions qui ne sont jamais arrivés à bon port pour ne pas avoir simplement pris ces précautions….
03.01 à 12h12
Alerter
kali
Etonnant non ?
Que ces jeunes qui ont interprété à leur façon les propos de ces gens « patibulaires » n’aient pas dégainé. Curieux pays, ou il est plus dangereux d’être barbu, que d’être armé jusqu’aux dents.
A lire les réactions ici, le schéma ; barbu, donc islamiste donc terroriste potentiel est bien ancré dans les esprits simples.
Ayez peur braves gens, le prochain terroriste sera peut être votre voisin bien blanc, bien rasé, en costard cravate !
Bonne année
03.01 à 11h44
Alerter
catlaï
Sécurité.
Pour un peu qu’ il ait de la mémoire « Chat échaudé, craint l’ eau froide »
03.01 à 11h30
Alerter
VALENCE
à Redpersian
merci à vous de ces pécisions ,
si c’est comme le décrit washington post, il n’y apas à polémiquer, ils n’ont pas respecté le règlement et le SAVOIR VIVRE , çà leur apprendra à être polis et corrects la prochaine fois au lieu de se croire tout permis
faut faire pareil ici en France contre tout incivilité et çà ira mieux tout le monde respecte tout le monde et c’est tout , non mais !
03.01 à 11h11
Alerter
leocadia
à tous les islamophiles du forum!
sincerement,quand on lit les imprecations des groupes extremistes de musulmans,cette incitation à en decoudre avec les infideles et en particulier l’occident,il ya de quoi faire croitre une paranoia qu’aucune autre communauté humaine ne declenche! prudence est mere de sureté et quoiqu’en pensent nos donneurs de leçons,mieux valent les verifications de « precaution » que le constat d(une nouvelle catastrophe! le 11 septembre pour les new yorkais reste gravé dans les esprits d’une polulation qui ne veut pas « sacrifier » ses enfants! c’est ça la civilisation!
la france est moins courageuse et les politiques sont pris d’une veritable schizophrenie comportementale;accepter que les « barbus » et le voile envahissent le territoire et defendre de plus en plus mollement la laicité et la republique pas encore islamiste,mais ça vient!
03.01 à 10h53
Alerter
pietro
je comprends pas bien …
???
Est-ce le hublot ou le reacteur qui a porté plainte et qui n’a pas voulu s’assoir à coté de ces gens là ? …
03.01 à 10h25
Alerter
kali
@ anderson
Je suis beaucoup plus inquiet de l’envahissement de la bêtise qui se manifeste chez vous avec un tel brio…
03.01 à 10h05
Alerter
Redpersian
Précisions
Lisez le Washington Post de ce jour : les passagers musulmans ( qui n’avaient probablement pas lu les instructions de l’aviation civile américaine, sur le comportement ( y compris vestimentaire ! ) à adopter depuis le 11/11/2001 ) ont fait des réflexions déplacées, d’une voix suffisamment aigüe pour être entendue par de jeunes passagers Américains qui ont alerté leurs parents. Ces derniers ont prévenu les 2 officiers de sécurité du bord qui ont répercuté sur leur hiérarchie et, en dernier ressort le commandant de bord qui a fait débarquer les musulmans. Résultat : 2 heures de retard pour tout le monde. Les débarqués ont reçu des excuses, le remboursement de leur billet aller et la gratuité de leur billet retour…Ils auraient l’intention de porter plainte…mais comme depuis le 11/11/2001, il y a des règles comportementales simples qu’ils n’on pas observées…
03.01 à 09h34
Alerter

kali
bof
de toute façon, avec les compagnies américaines, il ne fait pas bon faire une réflexion quelconque, que l’on soit blanc, rouge noir ou barbu. Un ami a fait un séjour de plusieurs heures dans un poste de police de l’aéroport de NY, car il avait fait une réflexion a une hôtesse.
Quant à ma fille, elle s’est faite refouler au contrôle douanier de L.Angelès car ma petite fille n’avait pas signé le papier vert certifiant qu’elle n’allait pas assassiner le président des US. Ma petite fille avait deux ans !
La parano ajoutée à la bêtise est explosive ! et les terroristes n’ont plus besoin de prendre l’avion.. il y a longtemps qu’ils sont sur leur territoire !
03.01 à 09h29
Alerter
St?phane
Délire
On est dans le délire. Les responsables de cette compagnie sont-ils des anciens d’ElAl? Donc, maintenant, si on est musulman, on n’a pas le droit de faire une réflexion sur les réacteurs? Et en tant que catholique, y a-t-il une partie de l’appareil sur laquelle je n’ai pas le droit de faire de réflexion? J’aime autant le savoir avant de prendre le prochain vol!
Je suis loin d’être islamophile mais cette affaire relève du délire. On ne gagne rien à donner dans la parano. Il est d’ailleurs particulièrement scandaleux que ces passagers musulmans n’aient pas été mis sur le vol suivant de la même compagnie, une fois qu’on s’est aperçu que c’était une fausse alerte. Ils ont dû acheter des billets d’une autre compagnie! C’est injustifiable. L’obligation morale de justice ne vaudrait-elle plus envers les musulmans? J’espère que ces passagers intenteront un procès à la compagnie.
03.01 à 00h07
Alerter
gutou
musulman forcément terroriste
Il s’agit de racisme pur et simple d’autant que les américains ont fait passer une loi fichant nos passages, nos repas et tout ça pour défendre le grand israel…
02.01 à 23h32
Alerter
katou01
youppi
C’est maintenant chose faites! la Skizophrénie et la Paranoïa sont effectivement de souche Américaine! Maintenant cela s’appelle la « Skizophrénie Américanus Paranoïde » la « SAP » pour faire plus court.
Magnifique, quel avancée scientifique magistrale, je veux être en course pour le Nobel Médicale, avec cette découverte, je le gagne c’est sur!
Sans farce, faut-il être épais dans le plus mince pour voir des propos terroristes dans la simple remarque qu’un hublot est situé près des turbimes d’un réacté? à ce compte ma femêtre donne sur la corde à linge de ma voisine,donc ma voisine est une terroriste?et que dire de son chat qui vient regarder par ma fenêtre! Dieu du Ciel…un méchant espion terroriste islamique(son chat est un Persan)j’espère que ce n’est pas un kamikase!
un peu de « rigolothérapie » ça fait toujours du bien!
02.01 à 23h31
Alerter
Tusson
Musulmans débarqués d’un vol.
@ pame : le délit de faciès, c’est du bon sens ?!@ je suppose qu’en suivant votre raisonnement jusqu’au bout, les Occidentaux, selon leur sexe, devraient se laisser pousser la barbe ou porter le foulard pour se rendre dans les pays musulmans ?!
02.01 à 22h44Alerter

Visa
@Pame
Si on suit votre raisonnement… Parlons pédophile et arrestations en ce domaine (donc inculpés connus) : de quelle « race » sont-ils majoritaire voir exclusif ? Doit-on interdire à nos enfants de leurs adresser la parole ?
« on comprend », « cest pas du racisme »… y’aurait-il un bon sens (à sens) unique ?Oui je suis pour le bon sens, mais pas le votre.
02.01 à 21h39Alerter

Pame
Après ce qui…
Après ce qui c’est passé le 11 Sep. on comprend, c’est pas du racisme mais du bon sens, n’en déplaise à certains sur ce forum !
02.01 à 21h21
Alerter
Visa
@michel edmond
Je suis noir de peau, enfin café crême si vous préférez, devrais-je être content de l’éléction d’Obama ?
Et ben non. Je serai content le jour où à cet endroit du monde sera élu un président « peau rouge ». Etes-vous d’accord avec moi ?
02.01 à 21h16
Alerter
med_mel
le delire
a leur place je commence a me méfier , et qu’il commence a préparer leur boat people , les mexicains vont créer des milices a la frontières, le délire est le signe de la décadence , welcome to under developped world
02.01 à 20h58
Alerter
vive_moi
et si…
on ne prenait plus l’avion ?
ça pollue, et apparemment c’est plein de terroristes!
02.01 à 20h40
Alerter
Arlo

est passé la liberté de culte et la liberté d’expression?
Les propos sur cet article sont consternants!!!On est libre d’être laïque mais pas musulman.. où est le progrès des démocraties occidentales?
02.01 à 20h37Alerter

curwagiot
l’avait ka rien dire
Chacun sait que les hublots d’un avion sont a égale distance les uns par rapport aux autres !
02.01 à 20h22
Alerter
clochemerle
FENETRE
S’il n’y avait pas eu Al Qaida et les Talibans, on en serait pas là. Et si j’étais musulman, j’éviterai la barbe et le voile dans les pays occidentaux.
02.01 à 19h53
Alerter
BLITZKRIEG
L’Amérique sombre dans la paranoia ……………
L’article indique bien qu’il s’agit de musulmans car barbus ….
mais n’indique pas la confession de ceux qui les ont balancés.
Les juifs, les sikhs n’ont pas droit de porter une barbe ??Les lois américaines doivent punir ces balances nourris de la haine propagée par les médias occidentaux pour qui muslman= arabe = terroriste …
02.01 à 18h38Alerter

itrophe
la peur s’installe dans les aéroports
Je viens de débarquer de Prague sur CdG ..
et on m’a fait ouvrir et vider mon sac à dos sur le tapis … appareil photo et objectifs … Le scanner ne suffit plus
J’ai du me déchausser, enlever ma ceintureTout le monde suspecte tout le monde .. on a lié attentats et islamistes … la faute à qui ? devinez
02.01 à 18h37Alerter

adermed1
Bétise quand tu tiens!
S’il devient suspect de parler devant un réacteur d’avion, la bêtise humaine prend une allure supersonique.Une suppression des hublots aurait sans doute éviter ce genre d’incidents regrettables pour tous les usagers de la compagnie aérienne qui décidément ne vole pas très haut quant aux mesures de prévention des actes terroristes. De grands panneaux explicatifs devraient obliger les passagers à fermer leur G…. afin de ne pas perturber la quiétude des américains que je trouve très à fleur de peau
02.01 à 18h14
Alerter
Redpersian
Diversité ?
Il ne s’agit pas de blancs ou de noirs, de votes pour Obama ou Mac Cain, mais de passagers d’un avion américain, qui serrent les fesses comme tout le monde dans certaines occasions et n’apprécient pas forcément des gens aux allures  » d’aliens  » qui tiennent des propos déplacés aux US ( cf le 11/11/2001 )
02.01 à 18h04
Alerter
michel edmond
jeanmarcd
Je crois bien que si les blancs avaient voté majoritairement pour Mac Cain, Obama n’aurait pas été élu. Le Noirs représentent seulement 11 % du corps électoral.
02.01 à 17h55
Alerter
fabienberard
n’oublions pas…
… que les noirs ont majoritairement votés pour Obama.
02.01 à 17h37
Alerter
jeanmarcd
n’oublions pas..
.. que les blancs ont majoritairement voté Mc Cain
02.01 à 17h21
Alerter

 

 

 

 

ETATS-UNIS

AirTran présente ses excuses aux passagers musulmans débarqués

NOUVELOBS.COM | 03.01.2009 | 17:06

Réagissez à l'article 21 réactions

La compagnie aérienne présente ses excuses « à tous les passages: aux 9 qui ont été longuement interrogés par les autorités, et aux 95 autres ». Neuf personnes musulmanes avaient été débarquées d’un vol entre Washington et la Floride.

Dans un communiqué, la compagnie AirTran a présenté ses excuses

Dans un communiqué, la compagnie AirTran a présenté ses excuses  » aux 9 passagers qui ont été longuement interrogés par les autorités, et aux 95 autres ». (sipa)

Dans un communiqué diffusé vendredi 2 janvier, la compagnie AirTran a présenté ses excuses « à tous les passages: aux 9 qui ont été longuement interrogés par les autorités, et aux 95 autres » en précisant que « nous savons que chacun comprend qu’on ne peut pas transiger avec la sécurité de nos passagers ».
Pour Ellen Howe, porte-parole de l’agence chargée de la sécurité dans les transports (TSA), le pilote a agi de façon appropriée : « Quelqu’un a entendu quelque chose d’inadéquat, et la compagnie a décidé d’agir. Nous soutenons absolument la décision (du pilote) ».

« Malentendu »

Malgré l’aval de la police fédérale (FBI) pour reprendre leur voyage, et bien que le FBI et la compagnie aient qualifié l’incident de « malentendu », AirTran avait refusé de placer les neuf passagers sur un nouveau vol. Ils ont été alors contraints de poursuivre leur parcours avec une autre compagnie aérienne.
Neuf personnes de confession musulmane avaient été débarquées d’un vol entre Washington et la Floride après des propos jugés suspects par d’autres passagers. L’un d’eux a rapporté que tout avait commencé lorsque son frère avait observé à haute voix que les réacteurs de l’appareil se trouvaient près de son hublot.

Consignes fédérales

Des responsables des forces de l’ordre fédérales ont alors fait descendre les 104 passagers de l’avion pour un nouveau contrôle avant d’autoriser l’appareil à décoller.
Un porte-parole de la compagnie AirTran Tad Hutcheson a confirmé que les neuf passagers musulmans avaient dû quitter l’appareil, évoquant un malentendu. Il a assuré que la compagnie avait suivi strictement les consignes fédérales.
Tad Hutcheson a défendu la compagnie en affirmant qu’ »au bout du compte, des gens sont montés à bord et ont fait des réflexions qu’ils n’auraient pas dû faire dans un avion ».
« D’autres les ont entendus, les ont mal interprétés. Il se trouve que ces gens étaient de confession et d’apparence musulmane », a-t-il ajouté. (Avec AP)

Les réactions des lecteurs

consterne
@ ledesepere
ps : un arabe n’est pas forcément musulman, comme un musulman n’est pas forcément arabe (il y a énormément plus d’asiatiques musulmans que d’arabes musulmans!)
Logique comme le judaïsme et le catholicisme sont arrivés avant…

Par ailleurs, cher « réacteur » (^^) tu es musulman parce qu’à la naissance tes parents t’ont dis  » mon fils tu es musulman « !

c’est pas un mérite particulier d’avoir une foi différente ni une tare de ne pas suivre celle de son voisin.
04.01 à 17h41
Alerter

ledesepere
@primo
oui monsieur un arabe est musulman aussi non il est renie des siens et ensuite je vous l’accorde un musulman n’est pas toujours un terroriste il y a aucun amalgame mais dire les choses vrai évite justement tout amalgame
04.01 à 15h44
Alerter
Katou01
escuse?
Pratique les formules générales d’escuses,tu n’as pas à nommé personnes et ça passe bien dans les journeaux!
j’ais lu la majorité des réactions et je crois que l’ensemble des réactions est dénuée de sens pratiques et n’a aucun rapport avec l’incident, il s’agit en locurence d’un jeune musulman qui dit à son frère que son hublot donne sur les réacteurs,c’est tout,rien de répréhensible dans cette affirmation tout a fait banale pour des jeunes ou même pour des adultes!
Les escuse de la compagnie « AirTran » devraient être faites aux 9 personnes évacuées de manière si cavalière et non à tous les passagers comme c’est le cas ici,et en plus celui qui a déclancher toute cette affaire i-e (le parano) aurais dû, lui, être expulsé de l’avion,car c’est lui le plus grand danger pour l’aviation, avec une telle personne à son bord, un pilote joue à la « Roulette Russe » car cette personne peut déclancher toute sorte de situation extrêmement gangereuses en plein vol
04.01 à 15h42
Alerter
Usewithcaution
Comment contenir et stopper un tel phénomène??!
Je ne suis pas musulman, mais je trouve scandaleux les attaques dont ils font l’objet. Ce qui me révolte, c’est la bannalisation de tels actes: allez essayer de débarquer des passagers de confessions catholiques ou juives dans un pays musulman, sous prétexte qu’ils aient tenu des propos ambigus et par la suite observez le tollé que cela va provoquerait dans les pays occidentaux (rapatriment,scandale diplomatique…)! La stigmatisation envers cette communauté est peut être souhaitable pour les autorités occidentales? Dans ce cas elle ferait suite aux nombreux attentats perpétrés par des « pseudo activistes musulmans » (le mot pseudo ne concerne pas le fait qu’ils soit activistes, mais bien le fait qu’ils soit muslmans!!). Les activistes sont par définition frustrés et empris d’animosité. Donc comment être si stupide au point de considérer une religion par les actes commis par une minorité qui ne fait que la « salir » en pretextant la servir et défendre ses intérêts? Ouvrez donc les yeux…
04.01 à 15h37
Alerter
primo
le jours ou les con voleront …. ça y est
Apparemment, il faut encore et toujours rappeler qu’un arabe n’est pas forcément musulman, qu’un musulman n’est pas forcément islamiste, c’est même la minorité, qu’un islamiste n’est pas forcément terroriste.

C’est en faisant de tels amalgames qu’on encourage un repli sur soi identitaire source de bien des drames …
04.01 à 14h00
Alerter

tizzone
la paranoia est une maladie
si les mussulmans vous rendent parano, il ne faut pas éliminer les musulmans mais plutot aller voir le docteur….
04.01 à 13h21
Alerter
captain94
COMIQUE CES CLOWNS
POURQUOI MON COMMENTAIRES OU JE MET A L AMENDE CES CLOWNS NE PARAIT PAS ALORS QUE LEURS COMMENTAIRES SONT LIMITES HAINE RACIALE BRAVO LE MODERATEUR
04.01 à 13h16
Alerter
MaitreKoum
la colère
Au jeu du terrorisme entretenu par les radicaux, je trouve que tous les musulmans perdent et payent sérieusement. Le doute s’est installé à leur sujet. ça s’est grave. Mais bon, en même temps ils ne font pas grand chose pour rassurer le reste du monde et rétablir la confiance hein. Finalement Tant pis.
04.01 à 12h51
Alerter
InternalServerError
Spirou
Tout à fait d’accord. C’est aux musulmans de laver le doute et la méfiance qui se manifestent aujourd’hui à l’endroit de leur personne. C’est normal qu’on devienne paranoïaque, à force. Du moment où le profil correspond pour peu aux profils des terroristes qu’on a connu jusque là, je serais passager que le doute s’installera en moi si de tels propos sont évoqués.
Sans plus.
04.01 à 12h45
Alerter
pilote
spirou
tout à fait d’accord.
04.01 à 11h25
Alerter
spirou
normal
Je sais que c’est un peu ridicule la réaction de la compagnie Tran,mais jusqu’à preuve du contraire ,ce sont toujours les islamistes qui font des attentats.La sécurité avant tout,au risque de délit de sale gueule.
04.01 à 11h06
Alerter
gloops
stigmatisation des Musulmans
si la même situation s’était produite avec des personnes pratiquant une autre religion, que ne se serait-il pas passé !!!!
d’ailleurs un mot « l’antisémitisme » est mis à toutes les sauces
mais ça ne risque pas d’arriver
le racisme est tenace, il s’exerce toujours dans le même sens

et après, on s’étonnera qu’il y ait de la haine entre individus !
04.01 à 10h39
Alerter

Hadrilion
Des actes et des propos à peine racistes
Refuser de reprendre des personnes parce qu’elles sont d’ »‘apparence musulmane » (j’aime bien le terme) et qu’elles ont dit quelque chose qu’il ne faut pas absolument pas dire dans un avion, comme « je trouve que les réacteurs sont proche du hublot »….

Dans quel monde vit on ?

Et s’ils avaient dit « je trouve que le coca cola a un drôle de goût » ou « mon siège n’est pas très confortable ».. est ce qu’on les aurait fait débarquer et interroger par le FBI ?
04.01 à 03h53
Alerter

cracker
@ SYMON
« Moi, ce sont les catholiques qui me foutent la trouille ! »

un bon conseil : ne leurs confiez pas vos enfants ^^
03.01 à 21h17
Alerter

jacques1er
scandaleux
les etats Unis renouent avec leurs vieux démons du racisme et montrent leur discriminations à l’égard des musulmans. Mais pouvait-on s’attendre à autre chose de la part d’un etat qui soutient inconditionnellement la politique d’apartheid d’Israel. C’est abject et ne fera que renforcer les plus extrémistes des islamistes. Le délit de sale gueule est de retour.. mauvais temps pour les arabes.
03.01 à 20h18
Alerter
Lindenburgh
sigismonddemartenot
Sio tu veux savoir comment on reconnait un musulman d’un autre, va te balader à Barbes-Rochechouard.
Ou dans le 93, entre autres endroits, plus besoin de voyager loin.
L’hypocrisie à ce point là, c’est presque risible!
03.01 à 20h13
Alerter
cracker
@ sigismonddemartenot
ils étaient barbus pour les hommes et voilées pour les femmes ! je ne plaisante pas, c’est bien le cas !

Et sinon, quand les islamistes rêvent de tuer tous les occidentaux, et le crient sur les toits d’Iran comme d’Angleterre il faudrait faire quoi ? Se laisser égorger ? Laissez-moi vous rappeler les attentats du 11 septembre, commis avec des canifs !
03.01 à 20h10
Alerter

cracker
quand on a en face
des islamistes qui hurlent mort à l’occident, mort aux infidèles, oui, c’est intolérable, prenez donc l’avion avec des barbus et des voilées : fatalement, vous vous poserez des questions.
A qui la faute ? Aux islamistes, bien sûr, pas à la compagnie, ni aux passagers.
terrorisme : c’est le mot clé

A noter que même les musulmans en sont victime. Pas assez extrémiste, mon fils.
03.01 à 19h25
Alerter

sigismonddemartenot
Drôle d’apparence
Et je serai bien curieux de savoir à quoi correspond une « apparence mulsulmane », ou à quoi on reconnaît un mulsulman d’un protestant, d’un bouddhiste ou d’un scientologue.
03.01 à 19h20
Alerter
barak-hussein
a interêt à faire gaffe
des fois qu’il tienne des propos suspects sur la guerre en Irak. Decidement, nos chers amis americains nous attendrirons toujours …
03.01 à 17h42
Alerter

Duchiron31
Intolérable !
Ce racisme ambiant ne gfait qu’accentuer les tensions comme si les compagnies aériennes avaient besoin de ça pour redorer leur blason ?
03.01 à 16h46
Alerter

Publié dans ACTUS ET DEBATS MONDE, RACISME, SOUS HAUTE SURVEILLANCE | Pas de Commentaire »

 

Kabylie News |
Ensemble, Préservons Rognac... |
Elections 2008 Municipales ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Transferring the UNITED NAT...
| l'Algérie au quotidien
| Yüzyıla Ağıt